Feria Quinta infra Hebdomadam I in Quadragesima ~ III. classis


Ad Matutinum    03-14-2019

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adiutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adiuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Laus tibi, Dómine, Rex ætérnæ glóriæ.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Louange à Vous Seigneur, Roi d'éternelle gloire.
Invitatorium {Antiphona ex Psalterio secundum tempora}
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Veníte, exsultémus Dómino, iubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem eius in confessióne, et in psalmis iubilémus ei.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu eius sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus eius (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus eius, et oves páscuæ eius.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Hódie, si vocem eius audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus iurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Ant. Non sit vobis vanum mane súrgere ante lucem: * Quia promísit Dóminus corónam vigilántibus.
Invitatoire {Antienne Du psautier du temps}
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Ant. Ne pensez point que ce soit chose vaine de vous lever matin, avant le jour : * Car le Seigneur a promis la couronne à ceux qui veillent.
Hymnus {ex Psalterio secundum tempora}
Ex more docti mýstico
Servémus hoc ieiúnium,
Deno diérum círculo
Ducto quater notíssimo.

Lex et prophétæ prímitus
Hoc prætulérunt, póstmodum
Christus sacrávit, ómnium
Rex atque factor témporum.

Utámur ergo párcius
Verbis, cibis et pótibus,
Somno, iocis, et árctius
Perstémus in custódia.

Vitémus autem nóxia,
Quæ súbruunt mentes vagas:
Nullúmque demus cállidi
Hostis locum tyránnidi.

Flectámus iram víndicem,
Plorémus ante Iúdicem,
Clamémus ore súpplici,
Dicámus omnes cérnui:

Nostris malis offéndimus
Tuam, Deus, cleméntiam:
Effúnde nobis désuper,
Remíssor, indulgéntiam.

Meménto quod sumus tui,
Licet cadúci, plásmatis:
Ne des honórem nóminis
Tui, precámur, álteri.

Laxa malum, quod fécimus,
Auge bonum, quod póscimus:
Placére quo tandem tibi
Possímus hic, et pérpetim.

Præsta, beáta Trínitas,
Concéde, simplex Únitas,
Ut fructuósa sint tuis
Ieiuniórum múnera.
Amen.
Hymn {Du psautier du temps}
Fidèles à la tradition mystérieuse,
Gardons avec soin ce jeûne célèbre
Qui parcourt le cercle
De dix jours, quatre fois répétés.

La Loi et les Prophètes
L'inaugurèrent autrefois ;
Auteur et roi de toutes les choses créées,
Le Christ daigna lui-même le consacrer.

Soyons donc d'une plus grande réserve
Dans l'usage de la parole, du manger et du boire,
Du sommeil et des délassements,
Veillons plus strictement sur la garde de nous-mêmes.

Evitons ces périls
Où succombe l'âme inattentive ;
Gardons de laisser la moindre entrée
A notre tyran perfide.

Fléchissons la colère vengeresse ;
Pleurons aux pieds de notre Juge ;
Poussons des cris suppliants, et,
Prosternés devant notre juge, disons-lui :

O Dieul par nos péchés,
Nous avons offensé votre clémence ;
Daignez étendre sur nous
Votre pardon

Souvenez-vous que, malgré notre fragilité,
Nous sommes l'œuvre de vos mains ;
Ne cédez pas à un autre
L'honneur de votre Nom.

Pardonnez-nous le mal que nous avons fait ;
Donnez-nous avec abondance la grâce que nous implorons,
Afin que nous puissions vous plaire
Ici-bas tt dans l'éternité.

Trinité bienheureuse,
Unité parfaite,
Rendez profitable à vos fidèles
Le bienfait du Jeûne.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I
Ant. In Deo salutáre meum * et glória mea: et spes mea in Deo est.
Psalmus 61 [1]
61:2 Nonne Deo subiécta erit ánima mea? * ab ipso enim salutáre meum.
61:3 Nam et ipse Deus meus, et salutáris meus: * suscéptor meus, non movébor ámplius.
61:4 Quoúsque irrúitis in hóminem? * interfícitis univérsi vos: tamquam paríeti inclináto et macériæ depúlsæ?
61:5 Verúmtamen prétium meum cogitavérunt repéllere, cucúrri in siti: * ore suo benedicébant, et corde suo maledicébant.
61:6 Verúmtamen Deo subiécta esto, ánima mea: * quóniam ab ipso patiéntia mea.
61:7 Quia ipse Deus meus, et salvátor meus: * adiútor meus, non emigrábo.
61:8 In Deo salutáre meum, et glória mea: * Deus auxílii mei, et spes mea in Deo est.
61:9 Speráte in eo omnis congregátio pópuli, effúndite coram illo corda vestra: * Deus adiútor noster in ætérnum.
61:10 Verúmtamen vani fílii hóminum, mendáces fílii hóminum in statéris: * ut decípiant ipsi de vanitáte in idípsum.
61:11 Nolíte speráre in iniquitáte, et rapínas nolíte concupíscere: * divítiæ si áffluant, nolíte cor appónere.
61:12 Semel locútus est Deus, duo hæc audívi, quia potéstas Dei est, et tibi, Dómine, misericórdia: * quia tu reddes unicuíque iuxta ópera sua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In Deo salutáre meum et glória mea: et spes mea in Deo est.
Ant. En Dieu mon salut * et ma gloire : et mon espoir est en Dieu.
Psaume 61 [1]
61:2 Mon âme ne sera-t-elle pas soumise à Dieu ? * car c'est de Lui que vient mon salut.
61:3 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur ; * Il est mon protecteur, je ne serai plus ébranlé.
61:4 Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme ? * Vous le tuez tous ensemble, comme une muraille qui penche, et une masure tout ébranlée.
61:5 Cependant ils ont entrepris de me dépouiller de ma dignité ; j'ai couru altéré; * de leur bouche ils bénissaient, et dans leur cœur ils maudissaient.
61:6 Cependant sois soumise à Dieu, mon âme, * car c'est de Lui que vient ma patience.
61:7 Car c'est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur ; * Il est mon protecteur, et je ne fuirai point.
61:8 En Dieu est mon salut et ma gloire ; * il est le Dieu qui me secourt, et mon espérance est en Dieu.
61:9 Espérez en Lui, Vous tous qui composez le peuple ; répandez devant Lui vos cœurs; * Dieu est notre défenseur à jamais.
61:10 Mais les fils des hommes sont vains ; * les fils des hommes sont des menteurs dans leurs balances, afin de tromper ensemble pour des choses vaines.
61:11 Ne mettez pas votre espérance dans l'iniquité, et ne désirez point les rapines. * Si les richesses affluent, n'y attachez pas votre cœur.
61:12 Dieu a parlé une fois ; j'ai entendu ces deux choses : la puissance est à Dieu, et à Vous, Seigneur, la miséricorde; * car Vous rendrez à chacun selon ses œuvres.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. En Dieu mon salut et ma gloire : et mon espoir est en Dieu.
Ant. Vidéte ópera Dómini, * et audítam fácite vocem laudis eius.
Psalmus 65(1-12) [2]
65:1 Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius: * date glóriam laudi eius.
65:3 Dícite Deo: Quam terribília sunt ópera tua, Dómine! * in multitúdine virtútis tuæ mentiéntur tibi inimíci tui.
65:4 Omnis terra adóret te, et psallat tibi: * psalmum dicat nómini tuo.
65:5 Veníte, et vidéte ópera Dei: * terríbilis in consíliis super fílios hóminum.
65:6 Qui convértit mare in áridam, in flúmine pertransíbunt pede: * ibi lætábimur in ipso.
65:7 Qui dominátur in virtúte sua in ætérnum, óculi eius super gentes respíciunt: * qui exásperant non exalténtur in semetípsis.
65:8 Benedícite, gentes, Deum nostrum: * et audítam fácite vocem laudis eius,
65:9 Qui pósuit ánimam meam ad vitam: * et non dedit in commotiónem pedes meos.
65:10 Quóniam probásti nos, Deus: * igne nos examinásti, sicut examinátur argéntum.
65:11 Induxísti nos in láqueum, posuísti tribulatiónes in dorso nostro: * imposuísti hómines super cápita nostra.
65:12 Transívimus per ignem et aquam: * et eduxísti nos in refrigérium.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Vidéte ópera Dómini, et audítam fácite vocem laudis eius.
Ant. Voyez les oeuvres du Seigneur, * et faites entendre sa voix de louange.
Psaume 65(1-12) [2]
65:1 Poussez vers Dieu des cris de joie, ô terre entière ; chantez un hymne à Son Nom; * rendez glorieuse Sa louange.
65:3 Dites à Dieu : Que Vos œuvres sont terribles, Seigneur ! * A cause de la grandeur de Votre puissance, Vos ennemis Vous adressent des hommages menteurs.
65:4 Que la terre Vous adore et chante en Votre honneur, * qu'elle dise un hymne à Votre nom.
65:5 Venez et voyez les œuvres de Dieu ; * Il est terrible dans Ses desseins sur les enfants des hommes.
65:6 Il a changé la mer en une terre sèche ; ils ont passé le fleuve à pied, * c'est là que nous nous réjouirons en Lui.
65:7 Il règne à jamais par Sa puissance, Ses yeux contemplent les nations ; * que ceux-là qui l'irritent ne s'élèvent point en eux-mêmes.
65:8 Nations, bénissez notre Dieu, * et faites entendre les accents de Sa louange.
65:9 C'est Lui qui a conservé la vie à mon âme, * et qui n'a point permis que mes pieds soient ébranlés.
65:10 Car Vous nous avez éprouvés, ô Dieu ; * Vous nous avez fait passer par le feu, comme on y fait passer l'argent.
65:11 Vous nous avez fait tomber dans le piège ; Vous avez chargé nos épaules de tribulations; * Vous avez mis des hommes sur nos têtes.
65:12 Nous avons passé par le feu et par l'eau ; * et Vous nous en avez tirés pour nous mettre en un lieu de rafraîchissement.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Voyez les oeuvres du Seigneur, et faites entendre sa voix de louange.
Ant. Audíte, omnes * qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Psalmus 65(13-20) [3]
65:13 Introíbo in domum tuam in holocáustis: * reddam tibi vota mea, quæ distinxérunt lábia mea.
65:14 Et locútum est os meum, * in tribulatióne mea.
65:15 Holocáusta medulláta ófferam tibi cum incénso aríetum: * ófferam tibi boves cum hircis.
65:16 Veníte, audíte, et narrábo, omnes, qui timétis Deum: * quanta fecit ánimæ meæ.
65:17 Ad ipsum ore meo clamávi, * et exaltávi sub lingua mea.
65:18 Iniquitátem si aspéxi in corde meo, * non exáudiet Dóminus.
65:19 Proptérea exaudívit Deus, * et atténdit voci deprecatiónis meæ.
65:20 Benedíctus Deus, * qui non amóvit oratiónem meam, et misericórdiam suam a me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Audíte, omnes qui timétis Deum, quanta fecit ánimæ meæ.
Ant. Ecoutez tous * vous qui craignez Dieu, les grandes choses qu'il a faites à mon âme.
Psaume 65(13-20) [3]
65:13 J'entrerai dans Votre maison avec des holocaustes ; * je m'acquitterai envers Vous de mes vœux
65:14 Que mes lèvres ont proférés, et que ma bouche a prononcés * pendant ma tribulation.
65:15 Je Vous offrirai de gras holocaustes, avec la fumée des béliers ; * je Vous offrirai des bœufs avec des boucs.
65:16 Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, * et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme.
65:17 Ma bouche a crié vers Lui, * et ma langue L'a exalté.
65:18 Si j'avais vu l'iniquité dans mon cœur, * le Seigneur ne m'aurait pas exaucé.
65:19 C'est pourquoi Dieu m'a exaucé, * et a été attentif à la voix de ma supplication.
65:20 Béni soit Dieu, * qui n'a pas rejeté ma prière, ni éloigné de moi Sa miséricorde.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ecoutez tous vous qui craignez Dieu, les grandes choses qu'il a faites à mon âme.
Ant. Exsúrgat Deus, * et dissipéntur inimíci eius.
Psalmus 67(2-11) [4]
67:2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius, * et fúgiant qui odérunt eum, a fácie eius.
67:3 Sicut déficit fumus, defíciant: * sicut fluit cera a fácie ignis, sic péreant peccatóres a fácie Dei.
67:4 Et iusti epuléntur, et exsúltent in conspéctu Dei: * et delecténtur in lætítia.
67:5 Cantáte Deo, psalmum dícite nómini eius: * iter fácite ei, qui ascéndit super occásum: (fit reverentia) Dóminus nomen illi.
67:5 Exsultáte in conspéctu eius: * turbabúntur a fácie eius, patris orphanórum et iúdicis viduárum.
67:6 Deus in loco sancto suo: * Deus, qui inhabitáre facit uníus moris in domo:
67:7 Qui edúcit vinctos in fortitúdine, * simíliter eos qui exásperant, qui hábitant in sepúlcris.
67:8 Deus, cum egrederéris in conspéctu pópuli tui, * cum pertransíres in desérto:
67:9 Terra mota est, étenim cæli distillavérunt a fácie Dei Sínai, * a fácie Dei Israël.
67:10 Plúviam voluntáriam segregábis, Deus, hereditáti tuæ: * et infirmáta est, tu vero perfecísti eam.
67:11 Animália tua habitábunt in ea: * parásti in dulcédine tua páuperi, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius.
Ant. Que Dieu se lève, * et que ses ennemis soient dispersés.
Psaume 67(2-11) [4]
67:2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés : * et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
67:3 Comme la fumée disparaît, qu'ils disparaissent ; * comme la cire se fond devant le feu, qu'ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.
67:4 Mais que les justes soient comme dans un festin, et qu'ils tressaillent en la présence de Dieu, * et qu'ils soient dans des transports de joie.
67:5 Chantez à Dieu, célébrez Son Nom par un cantique ; * frayez le chemin à Celui qui monte vers le couchant. Le Seigneur est Son Nom.
67:5 Tressaillez de joie en Sa présence. On tremblera devant Lui. * Il est le père des orphelins et le juge des veuves.
67:6 Dieu est dans Son lieu saint. * C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit ;
67:7 Qui délivre les captifs par Sa puissance, * aussi bien que ceux qui L'irritent, qui habitent dans les sépulcres.
67:8 O Dieu, quand Vous marchiez à la tête de Votre peuple, * quand Vous traversiez le désert,
67:9 La terre fut ébranlée, les cieux eux-mêmes se fondirent devant le Dieu du Sinaï, * devant le Dieu d'Israël.
67:10 Vous avez mis en réserve une pluie toute volontaire, ô Dieu, pour Votre héritage ; * et lorsqu'il a été affaibli, Vous l'avez réconforté.
67:11 Vos animaux y habiteront : * Vous avez dans Votre bonté, ô Dieu, préparé de la nourriture pour le pauvre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Que Dieu se lève, et que ses ennemis soient dispersés.
Ant. Deus noster, * Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Psalmus 67(12-24) [5]
67:12 Dóminus dabit verbum evangelizántibus, * virtúte multa.
67:13 Rex virtútum dilécti dilécti: * et speciéi domus divídere spólia.
67:14 Si dormiátis inter médios cleros, pennæ colúmbæ deargentátæ, * et posterióra dorsi eius in pallóre auri.
67:15 Dum discérnit cæléstis reges super eam, nive dealbabúntur in Selmon: * mons Dei, mons pinguis.
67:16 Mons coagulátus, mons pinguis: * ut quid suspicámini montes coagulátos?
67:17 Mons, in quo beneplácitum est Deo habitáre in eo: * étenim Dóminus habitábit in finem.
67:18 Currus Dei decem míllibus múltiplex, míllia lætántium: * Dóminus in eis in Sina in sancto.
67:19 Ascendísti in altum, cepísti captivitátem: * accepísti dona in homínibus.
67:19 Étenim non credéntes, * inhabitáre Dóminum Deum.
67:20 Benedíctus Dóminus die cotídie: * prósperum iter fáciet nobis Deus salutárium nostrórum.
67:21 Deus noster, Deus salvos faciéndi: * et Dómini Dómini éxitus mortis.
67:22 Verúmtamen Deus confrínget cápita inimicórum suórum: * vérticem capílli perambulántium in delíctis suis.
67:23 Dixit Dóminus: Ex Basan convértam, * convértam in profúndum maris:
67:24 Ut intingátur pes tuus in sánguine: * lingua canum tuórum ex inimícis, ab ipso.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Deus noster, Deus salvos faciéndi: et Dómini sunt éxitus mortis.
Ant. Notre Dieu, * est un Dieu qui sauve : et le Seigneur délivre de la mort.
Psaume 67(12-24) [5]
67:12 Le Seigneur donne Ses ordres à Ses messagers * avec une grande puissance.
67:13 Le roi des armées est au pouvoir du bien-aimé, du bien-aimé ; * et celle qui est l'ornement de la maison partage les dépouilles.
67:14 Quand Vous dormez au milieu de Vos héritages, les ailes de la colombe sont argentées, * et l'extrémité de son dos a le pâle éclat de l'or.
67:15 Lorsque le Très-Haut disperse les rois dans le pays, tout est blanchi par les neiges sur le Selmon. * La montagne de Dieu est une grasse montagne.
67:16 C'est une montagne massive, une grasse montagne. * Pourquoi regardez-vous avec admiration les montagnes massives ?
67:17 Il est une montagne où il a plu à Dieu d'habiter ; * et le Seigneur y habitera à jamais.
67:18 Le char de Dieu est environné de plus de dix mille ; ce sont des milliers d'Anges qui se réjouissent; * le Seigneur est au milieu d'eux dans Son sanctuaire, comme au Sinaï.
67:19 Vous êtes monté en haut ; Vous avez emmené des captifs; * Vous avez reçu des présents parmi les hommes,
67:19 Et même de ceux qui ne croient pas * que le Seigneur Dieu habite avec nous.
67:20 Que le Seigneur soit béni chaque jour ! * Le Dieu qui nous a si souvent sauvés rendra notre voie prospère.
67:21 Notre Dieu est le Dieu qui a la vertu de sauver ; * au Seigneur, au Seigneur appartiennent les issues de la mort.
67:22 Mais Dieu brisera la tête de Ses ennemis, * le front superbe de ceux qui marchent dans leurs iniquités.
67:23 Le Seigneur a dit : Je les ramènerai de Basan, * et Je les ramènerai du fond de la mer ;
67:24 Afin que ton pied trempe dans le sang, * et que la langue de tes chiens ait aussi sa part des ennemis.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Notre Dieu, est un Dieu qui sauve : et le Seigneur délivre de la mort.
Ant. In ecclésiis * benedícite Dómino Deo.
Psalmus 67(25-36) [6]
67:25 Vidérunt ingréssus tuos, Deus: * ingréssus Dei mei: regis mei qui est in sancto.
67:26 Prævenérunt príncipes coniúncti psalléntibus: * in médio iuvenculárum tympanistriárum.
67:27 In ecclésiis benedícite Deo Dómino, * de fóntibus Israël.
67:28 Ibi Béniamin adolescéntulus: * in mentis excéssu.
67:28 Príncipes Iuda, duces eórum: * príncipes Zábulon, príncipes Néphtali.
67:29 Manda, Deus, virtúti tuæ: * confírma hoc, Deus, quod operátus es in nobis.
67:30 A templo tuo in Ierúsalem, * tibi ófferent reges múnera.
67:31 Íncrepa feras arúndinis, congregátio taurórum in vaccis populórum: * ut exclúdant eos, qui probáti sunt argénto.
67:32 Díssipa gentes, quæ bella volunt: vénient legáti ex Ægýpto: * Æthiópia prævéniet manus eius Deo.
67:33 Regna terræ, cantáte Deo: * psállite Dómino.
67:34 Psállite Deo, qui ascéndit super cælum cæli, * ad Oriéntem.
67:35 Ecce dabit voci suæ vocem virtútis, date glóriam Deo super Israël, * magnificéntia eius, et virtus eius in núbibus.
67:36 Mirábilis Deus in sanctis suis, Deus Israël ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suæ, * benedíctus Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In ecclésiis benedícite Dómino Deo.
Ant. Dans les assemblées * bénissez le Seigneur Dieu.
Psaume 67(25-36) [6]
67:25 Ils ont vu Votre entrée, ô Dieu, * l'entrée de mon Dieu, de mon Roi, qui réside dans le sanctuaire.
67:26 En avant marchaient les princes, associés aux chanteurs, * au milieu des jeunes filles qui jouaient du tambourin.
67:27 Bénissez le Seigneur Dieu dans les assemblées, * vous qui sortez des sources d'Israël.
67:28 Là est Benjamin, le plus jeune, * en de saints transports ;
67:28 Là sont les princes de Juda, leurs chefs ; * les princes de Zabulon, les princes de Nephthali.
67:29 O Dieu, commandez à Votre puissance ; * affermissez, ô Dieu, ce que Vous avez fait parmi nous.
67:30 Dans Votre temple de Jérusalem, * les rois Vous offriront des présents.
67:31 Réprimez les bêtes sauvages des roseaux, la troupe des tauraux et les troupeaux des peuples, * pour chasser ceux qui ont été éprouvés comme l'argent.
67:32 Dissipez les nations qui veulent la guerre. Des ambassadeurs viendront de l'Egypte ; * l'Ethiopie s'empressera de tendre ses mains vers Dieu.
67:33 Royaumes de la terre, chantez à Dieu ; * célébrez le Seigneur, célébrez Dieu,
67:34 Qui S'élève au plus haut des cieux, * vers l'orient. Voici qu'Il va donner à Sa voix un puissant éclat.
67:35 Rendez gloire à Dieu au sujet d'Israël. * Sa magnificence et Sa force paraissent dans les nuées.
67:36 Dieu est admirable dans Ses saints ; le Dieu d'Israël donnera Lui-même à Son peuple la puissance et la force. * Dieu soit béni !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dans les assemblées bénissez le Seigneur Dieu.
Ant. Salvum me fac, * Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Psalmus 68(2-13) [7]
68:2 Salvum me fac, Deus: quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
68:3 Infíxus sum in limo profúndi: * et non est substántia.
68:3 Veni in altitúdinem maris: * et tempéstas demérsit me.
68:4 Laborávi clamans, raucæ factæ sunt fauces meæ: * defecérunt óculi mei, dum spero in Deum meum.
68:5 Multiplicáti sunt super capíllos cápitis mei, * qui odérunt me gratis.
68:5 Confortáti sunt qui persecúti sunt me inimíci mei iniúste: * quæ non rápui, tunc exsolvébam.
68:6 Deus, tu scis insipiéntiam meam: * et delícta mea a te non sunt abscóndita.
68:7 Non erubéscant in me qui exspéctant te, Dómine, * Dómine virtútum.
68:7 Non confundántur super me * qui quǽrunt te, Deus Israël.
68:8 Quóniam propter te sustínui oppróbrium: * opéruit confúsio fáciem meam.
68:9 Extráneus factus sum frátribus meis, * et peregrínus fíliis matris meæ.
68:10 Quóniam zelus domus tuæ comédit me: * et oppróbria exprobrántium tibi cecidérunt super me.
68:11 Et opérui in ieiúnio ánimam meam: * et factum est in oppróbrium mihi.
68:12 Et pósui vestiméntum meum cilícium: * et factus sum illis in parábolam.
68:13 Advérsum me loquebántur, qui sedébant in porta: * et in me psallébant qui bibébant vinum.
68:13 Ego vero oratiónem meam ad te, Dómine: * tempus benepláciti, Deus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Salvum me fac, Deus, quóniam intravérunt aquæ usque ad ánimam meam.
Ant. Sauvez-moi, * ô Dieu, car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
Psaume 68(2-13) [7]
68:2 Sauvez-moi, ô Dieu, car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
68:3 Je suis enfoncé dans une boue profonde, * où il n'y a pas de consistance.
68:3 Je suis descendu au fond de la mer, * et la tempête m'a submergé.
68:4 Je me suis fatigué à crier, ma gorge en a été enrouée ; * mes yeux se sont épuisés, tandis que j'attends mon Dieu.
68:5 Ils sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, * ceux qui me haïssent sans cause.
68:5 Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement ; * j'ai dû payer ce que je n'avais pas pris.
68:6 O Dieu, Vous connaissez ma folie, * et mes péchés ne Vous sont point cachés.
68:7 Que ceux qui espèrent en Vous ne rougissent pas à cause de moi, Seigneur, * Seigneur des armées.
68:7 Qu'ils ne soient pas confondus à mon sujet, * ceux qui Vous cherchent, Dieu d'Israël.
68:8 Car c'est à cause de Vous que j'ai souffert l'opprobre, * et que la confusion a couvert mon visage.
68:9 Je suis devenu un étranger pour mes frères, * et un inconnu pour les fils de ma mère.
68:10 Car le zèle de Votre maison m'a dévoré, * et les outrages de ceux qui Vous insultaient sont tombés sur moi.
68:11 J'ai affligé mon âme par le jeûne, * et l'on m'en a fait un sujet d'opprobre.
68:12 J'ai pris pour vêtement un cilice, * et je suis devenu leur fable.
68:13 Ceux qui étaient assis à la porte parlaient contre moi, * et ceux qui buvaient du vin me raillaient par leurs chansons.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Sauvez-moi, ô Dieu, car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
Ant. Propter inimícos meos * éripe me, Dómine.
Psalmus 68(14-29) [8]
68:14 In multitúdine misericórdiæ tuæ exáudi me, * in veritáte salútis tuæ:
68:15 Éripe me de luto, ut non infígar: * líbera me ab iis, qui odérunt me, et de profúndis aquárum.
68:16 Non me demérgat tempéstas aquæ, neque absórbeat me profúndum: * neque úrgeat super me púteus os suum.
68:17 Exáudi me, Dómine, quóniam benígna est misericórdia tua: * secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum réspice in me.
68:18 Et ne avértas fáciem tuam a púero tuo: * quóniam tríbulor, velóciter exáudi me.
68:19 Inténde ánimæ meæ, et líbera eam: * propter inimícos meos éripe me.
68:20 Tu scis impropérium meum, et confusiónem meam, * et reveréntiam meam.
68:21 In conspéctu tuo sunt omnes qui tríbulant me: * impropérium exspectávit cor meum, et misériam.
68:21 Et sustínui qui simul contristarétur, et non fuit: * et qui consolarétur, et non invéni.
68:22 Et dedérunt in escam meam fel: * et in siti mea potavérunt me acéto.
68:23 Fiat mensa eórum coram ipsis in láqueum, * et in retributiónes, et in scándalum.
68:24 Obscuréntur óculi eórum ne vídeant: * et dorsum eórum semper incúrva.
68:25 Effúnde super eos iram tuam: * et furor iræ tuæ comprehéndat eos.
68:26 Fiat habitátio eórum desérta: * et in tabernáculis eórum non sit qui inhábitet.
68:27 Quóniam quem tu percussísti, persecúti sunt: * et super dolórem vúlnerum meórum addidérunt.
68:28 Appóne iniquitátem super iniquitátem eórum: * et non intrent in iustítiam tuam.
68:29 Deleántur de libro vivéntium: * et cum iustis non scribántur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Propter inimícos meos éripe me, Dómine.
Ant. A cause de mes ennemis, * délivrez-moi, Seigneur.
Psaume 68(14-29) [8]
68:14 Mais moi je Vous adresse, Seigneur, ma prière. * Voici le temps favorable, ô Dieu.
68:14 Selon la grandeur de Votre miséricorde exaucez-moi, * selon la vérité de Vos promesses de salut.
68:15 Retirez-moi de la boue, afin que je n'y enfonce pas ; * délivrez-moi de ceux qui me haïssent et des eaux profondes.
68:16 Que les flots en fureur ne me submergent point ; que l'abîme ne m'engloutisse pas, * et que le puits ne ferme pas sa bouche sur moi.
68:17 Exaucez-moi, Seigneur, car Votre miséricorde est toute suave ; * regardez- moi selon l'abondance de Vos bontés.
68:18 Et ne détournez pas Votre visage de Votre serviteur ; * parce que je suis dans l'angoisse, exaucez-moi promptement.
68:19 Soyez attentif sur mon âme, et délivrez-la * à cause de mes ennemis.
68:20 Vous connaissez mon opprobre, et ma confusion, * et ma honte.
68:21 Tous ceux qui me persécutent sont devant Vous ; * mon cœur s'attend à l'insulte et à la misère.
68:21 Et j'ai attendu que quelqu'un s'attristât avec moi, mais nul ne l'a fait ; * et que quelqu'un me consolât, mais je n'ai trouvé personne.
68:22 Et ils m'ont donné du fiel pour nourriture, * et dans ma soif ils m'ont abreuvé de vinaigre.
68:23 Que leur table soit devant eux comme un filet, * un juste châtiment et une pierre de scandale.
68:24 Que leurs yeux soient obscurcis, pour qu'ils cessent de voir, * et courbez à jamais leur dos.
68:25 Déversez sur eux Votre colère, * et que la fureur de Votre courroux les saisisse.
68:26 Que leur demeure devienne déserte, * et qu'il n'y ait personne qui habite dans leurs tentes.
68:27 Parce qu'ils ont persécuté celui que Vous avez frappé, * et qu'ils ont ajouté à la douleur de mes blessures.
68:28 Ajoutez l'iniquité à leur iniquité, * et qu'ils n'entrent pas dans Votre justice.
68:29 Qu'ils soient effacés du livre des vivants, * et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. A cause de mes ennemis, délivrez-moi, Seigneur.
Ant. Quǽrite Dóminum, * et vivet ánima vestra.
Psalmus 68(30-37) [9]
68:30 Ego sum pauper et dolens: * salus tua, Deus, suscépit me.
68:31 Laudábo nomen Dei cum cántico: * et magnificábo eum in laude:
68:32 Et placébit Deo super vítulum novéllum: * córnua producéntem et úngulas.
68:33 Vídeant páuperes et læténtur: * quǽrite Deum, et vivet ánima vestra.
68:34 Quóniam exaudívit páuperes Dóminus: * et vinctos suos non despéxit.
68:35 Laudent illum cæli et terra, * mare et ómnia reptília in eis.
68:36 Quóniam Deus salvam fáciet Sion: * et ædificabúntur civitátes Iuda.
68:36 Et inhabitábunt ibi, * et hereditáte acquírent eam.
68:37 Et semen servórum eius possidébit eam: * et qui díligunt nomen eius, habitábunt in ea.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
Ant. Cherchez le Seigneur, * et votre âme vivra.
Psaume 68(30-37) [9]
68:30 Pour moi, je suis pauvre et dans la douleur ; * Votre salut, ô Dieu, m'a relevé.
68:31 Je louerai le Nom de Dieu par des cantiques, * et je le glorifierai par des louanges ;
68:32 Et ce sera plus agréable à Dieu que le jeune veau, * à qui poussent les cornes et les ongles.
68:33 Que les pauvres le voient et se réjouissent. * Cherchez Dieu, et votre âme vivra ;
68:34 Car le Seigneur a exaucé les pauvres, * et Il n'a pas méprisé Ses captifs.
68:35 Que les cieux et la terre Le louent ; * la mer, et tout ce qui s'y meut.
68:36 Car Dieu sauvera Sion, * et les villes de Juda seront bâties.
68:36 Ils y habiteront, * et ils l'acquerront en héritage.
68:37 Et la race de Ses serviteurs la possédera, * et ceux qui aiment Son Nom y habiteront.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Cherchez le Seigneur, et votre âme vivra.
V. Ipse liberávit me de láqueo venántium.
R. Et a verbo áspero.
V. C’est lui qui m’a délivré du lacet des chasseurs.
R. Et de l’affaire de ruine.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Iesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 1
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 15:21-28
In illo témpore: Egréssus Iesus secéssit in partes Tyri et Sidónis. Et réliqua.

Homilía sancti Hierónymi Presbýteri
Liber 2 Comm. in cap. 15. Matthæi
Scribis et pharisǽis calumniatóribus derelíctis, transgréditur in partes Tyri et Sidónis, ut Týrios Sidoniósque curáret. Múlier autem Chananǽa egréditur de fínibus prístinis, ut clamans fíliæ ímpetret sanitátem. Obsérva quod in quintodécimo loco fília Chananǽæ sanétur. Miserére mei, Dómine, Fili David. Inde novit vocáre Fílium David, quia egréssa iam fúerat de fínibus suis, et errórem Tyriórum ac Sidoniórum loci et fídei commutatióne dimíserat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Tribulárer, si nescírem misericórdias tuas, Dómine; tu dixísti: Nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat:
* Qui Chananǽam et publicánum vocásti ad pœniténtiam.
V. Secúndum multitúdinem dolórum meórum in corde meo, consolatiónes tuæ lætificavérunt ánimam meam.
R. Qui Chananǽam et publicánum vocásti ad pœniténtiam.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 15:21-28
En ce temps-là, Jésus s’en étant allé, se retira du côté de Tyr et de Sidon. Et le reste.

Homélie de saint Jérôme Prêtre
Liber 2 Comm. in cap. 15. Matthæi
Il laisse les Scribes et les Pharisiens calomniateurs et passe dans la région de Tyr et de Sidon, pour gué- les Tyriens et les Sidoniens. Or une femme chananéenne sort de ses anciennes frontières 1, pour demander à grands cris la santé de sa fille. Remarquez que la fille de la Chananéenne est la quinzième guérison. Ayez pitié de moi, Seigneur y fils de David. Si elle a appris à l’appeler fils de David, c’est parce qu’elle était alors sortie de ses frontières et qu’elle avait abandonné l’erreur des Tyriens et des Sidoniens, en changeant de lieu et de foi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Je serais angoissé, Seigneur, si je ne connaissais vos miséricordes. C’est vous qui l’avez dit : Je ne veux pas la mort du pécheur, mais plutôt qu’il se convertisse et qu’il vive :
* Vous qui avez appelé la Chananéenne et le publicain à la pénitence.
V. Répondant aux multiples douleurs de mon cœur, vos consolations ont réjoui mon âme.
R. Vous qui avez appelé la Chananéenne et le publicain à la pénitence.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 2
Fília mea male a dæmónio vexátur. Ego fíliam Chananǽæ puto ánimas esse credéntium, quæ male a dæmónio vexabántur, ignorántes Creatórem, et adorántes lápidem. Qui non respóndit ei verbum: non de supérbia pharisáica, nec de scribárum supercílio: sed ne ipse senténtiæ suæ viderétur esse contrárius, per quam iússerat: In viam géntium ne abiéritis, et in civitátes Samaritanórum ne intravéritis. Nolébat enim occasiónem calumniatóribus dare: perfectámque salútem géntium passiónis et resurrectiónis témpori reservábat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In ómnibus exhibeámus nosmetípsos sicut Dei minístros in multa patiéntia:
* Ut non vituperétur ministérium nostrum.
V. Ecce nunc tempus acceptábile, ecce nunc dies salútis: commendémus nosmetípsos in multa patiéntia.
R. Ut non vituperétur ministérium nostrum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Ma fille est cruellement tourmentée par un démon. A mon sens, la fille de la Chananéenne, ce sont les âmes des croyants qui étaient cruellement tourmentées par le démon, alors qu’elles ignoraient le Créateur et adoraient la pierre. Il ne lui répondit pas un mot, non point par orgueil pharisaïque ou dédain de scribe, mais il ne voulait point paraître aller lui-même contre l’ordre qu’il avait donné : N’allez pas aux Gentils et n’entrez pas dans les villes de Samarie. Il ne voulait pas fournir matière aux calomniateurs et il réservait le salut complet des Gentils pour l’époque de sa passion et de sa résurrection.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. En toutes circonstances, montrons-nous vraiment ministres de Dieu, en grande patience ;
* Pour que notre ministère ne soit pas décrié.
V. Voici maintenant le temps favorable ; voici maintenant le jour du salut ; recommandons-nous nous-mêmes par une grande patience.
R. Pour que notre ministère ne soit pas décrié.
V. Iube, Dómine, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 3
Et accedéntes discípuli eius, rogábant eum, dicéntes: Dimítte eam, quia clamat post nos. Discípuli illo adhuc témpore mystéria Dómini nesciéntes, vel misericórdia commóti, rogábant pro Chananǽa mulíere, quam alter Evangelísta Syrophœníssam appéllat: vel importunitáte eius carére cupiéntes, quia non ut cleméntem, sed ut durum médicum crébrius inclamáret. Ipse aútem respóndens ait: Non sum missus, nisi ad oves quæ periérunt domus Israël. Non quo et ad gentes non missus sit, sed quo primum missus sit ad Israël: ut illis non recipiéntibus Evangélium, iusta fíeret ad gentes transmigrátio.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In ieiúnio et flétu orábunt sacerdótes, dicéntes:
* Parce, Dómine, parce pópulo tuo; et ne des hereditátem tuam in perditiónem.
V. Inter vestíbulum et altáre plorábunt sacerdótes, dicéntes.
R. Parce, Dómine, parce pópulo tuo; et ne des hereditátem tuam in perditiónem.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Parce, Dómine, parce pópulo tuo; et ne des hereditátem tuam in perditiónem.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Et ses disciples s’approchant, lui faisaient cette prière : Renvoyez-la, car elle crie après nous. L, es disciples, en ce temps-là encore, ignoraient les mystères du Seigneur, et c’était, ou par pitié qu’ils intercédaient en faveur de la chananéenne (qu’un autre évangéliste appelle syro-phénicienne), ou par désir d’écarter son im- portunité, car elle le poursuivait de cris de plus en plus pressants, comme un médecin insensible. Mais lui, leur fit cette réponse : Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. Non qu’il n’ait pas été envoyé aussi aux Gentils, mais parce qu’il a été envoyé d’abord à Israël : ceux-ci refusant l’Évangile, le passage aux Gentils serait ainsi justifié.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Dans le jeûne et les larmes, les prêtres feront cette prière :
* Épargnez, Seigneur, épargnez votre peuple, et ne livrez pas votre héritage à la perdition.
V. Entre le vestibule et l'autel, les prêtres pleureront en disant :
R. Épargnez, Seigneur, épargnez votre peuple, et ne livrez pas votre héritage à la perdition.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Épargnez, Seigneur, épargnez votre peuple, et ne livrez pas votre héritage à la perdition.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio de Tempore}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Devotiónem pópuli tui, quǽsumus, Dómine, benígnus inténde: ut, qui per abstinéntiam macerántur in córpore, per fructum boni óperis reficiántur in mente.
Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre du Temps}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
Regardez avec bienveillance, Seigneur, nous vous en prions, la dévotion de votre peuple, afin que ceux qui par l’abstinence se mortifient dans leur corps, soient, par le fruit des bonnes œuvres, restaurés dans leur âme.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Latin-Bea
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help