S. Callisti Papæ et Martyris ~ Duplex
Scriptura: Feria Quinta infra Hebdomadam XX post Octavam Pentecostes II. Octobris

Ad Matutinum    10-14-2021

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Mártyrum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez , adorons-le.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez , adorons-le.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez , adorons-le.
Ant. Le Seigneur est le Roi des Martyrs, * Venez , adorons-le.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Deus tuórum mílitum
Sors, et córona, prǽmium,
Laudes canéntes Mártyris
Absólve nexu críminis.

Hic nempe mundi gáudia,
Et blanda fraudum pábula
Imbúta felle députans,
Pervénit ad cæléstia.

Pœnas cucúrrit fórtiter,
Et sústulit viríliter,
Fundénsque pro te sánguinem,
Ætérna dona póssidet.

Ob hoc precátu súpplici
Te póscimus, piíssime;
In hoc triúmpho Mártyris
Dimítte noxam sérvulis.

* Laus et perénnis glória
Patri sit, atque Fílio,
Sancto simul Paráclito,
In sempitérna sǽcula.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Dieu, partage, couronne
Et récompense de Vos soldats,
Délivrez des liens du crime ceux qui
Chantent les louanges de Votre Martyr.

A lui, les joies du monde
Et les attraits trompeurs dont il repaît,
Parurent tout remplis de fiel.
C'est pourquoi il est parvenu aux félicités du ciel.

Il affronta les supplices
Et les supporta virilement ; ayant répandu
Son sang pour Vous,
Il jouit de Vos dons éternels.

C'est pour cela que notre prière
Suppliante Vous implore, Dieu de bonté.
En ce triomphe de Votre Martyr,
Remettez leur offense aux moindres de Vos serviteurs.

* Louange et gloire éternelle
Soient au Père et au Fils,
Ainsi qu'à l'Esprit-Saint consolateur,
Dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ et Psalmi ex Commune aut Festo}
Nocturn I.
Ant. In lege Dómini * fuit volúntas ejus die ac nocte.
Psalmus 1 [1]
1:1 Beátus vir, qui non ábiit in consílio impiórum, et in via peccatórum non stetit, * et in cáthedra pestiléntiæ non sedit:
1:2 Sed in lege Dómini volúntas ejus, * et in lege ejus meditábitur die ac nocte.
1:3 Et erit tamquam lignum, quod plantátum est secus decúrsus aquárum, * quod fructum suum dabit in témpore suo:
1:3 Et fólium ejus non défluet: * et ómnia quæcúmque fáciet, prosperabúntur.
1:4 Non sic ímpii, non sic: * sed tamquam pulvis, quem proícit ventus a fácie terræ.
1:5 Ídeo non resúrgent ímpii in judício: * neque peccatóres in concílio justórum.
1:6 Quóniam novit Dóminus viam justórum: * et iter impiórum períbit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In lege Dómini fuit volúntas ejus die ac nocte.
Psaumes avec lectures {Antiennes et psaumes Du Commun ou de la Fête}
Nocturn I.
Ant. Il a mis * toute son affection jour et nuit dans la loi du Seigneur.
Psaume 1 [1]
1:1 Heureux l'homme qui n'a point marché dans le conseil des impies, qui ne s'est pas arrêté dans la voie des pécheurs, * et qui ne s'est point assis dans la chaire de pestilence ;
1:2 Mais qui a ses affections dans la loi du Seigneur, * et qui médite cette loi jour et nuit.
1:3 Il sera comme un arbre planté près d'un cours d'eau, * et qui donne son fruit en son temps,
1:3 Et son feuillage ne tombera pas ; * et tout ce qu'il fera réussira.
1:4 Il n'en est pas ainsi des impies, il n'en est pas ainsi ; * mais ils sont comme la poussière que le vent disperse de dessus la surface du sol.
1:5 C'est pourquoi les impies ne ressusciteront point dans le jugement, * ni les pécheurs dans l'assemblée des justes.
1:6 Car le Seigneur connaît la voie des justes, * et le chemin des impies périra.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Il a mis toute son affection jour et nuit dans la loi du Seigneur.
Ant. Prǽdicans * præcéptum Dómini constitútus est in monte sancto ejus.
Psalmus 2 [2]
2:1 Quare fremuérunt gentes: * et pópuli meditáti sunt inánia?
2:2 Astitérunt reges terræ, et príncipes convenérunt in unum * advérsus Dóminum, et advérsus Christum ejus.
2:3 Dirumpámus víncula eórum: * et proiciámus a nobis jugum ipsórum.
2:4 Qui hábitat in cælis, irridébit eos: * et Dóminus subsannábit eos.
2:5 Tunc loquétur ad eos in ira sua, * et in furóre suo conturbábit eos.
2:6 Ego autem constitútus sum Rex ab eo super Sion montem sanctum ejus, * prǽdicans præcéptum ejus.
2:7 Dóminus dixit ad me: * Fílius meus es tu, ego hódie génui te.
2:8 Póstula a me, et dabo tibi gentes hereditátem tuam, * et possessiónem tuam términos terræ.
2:9 Reges eos in virga férrea, * et tamquam vas fíguli confrínges eos.
2:10 Et nunc, reges, intellégite: * erudímini, qui judicátis terram.
2:11 Servíte Dómino in timóre: * et exsultáte ei cum tremóre.
2:12 Apprehéndite disciplínam, nequándo irascátur Dóminus, * et pereátis de via justa.
2:13 Cum exárserit in brevi ira ejus: * beáti omnes qui confídunt in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Prǽdicans præcéptum Dómini constitútus est in monte sancto ejus.
Ant. Publiant * les préceptes du Seigneur, il a été établie sur la montagne sainte.
Psaume 2 [2]
2:1 Pourquoi les nations ont-elles frémi, * et les peuples ont-ils formé de vains desseins ?
2:2 Les rois de la terre se sont levés, et les princes se sont assemblés * contre le Seigneur et contre Son Christ.
2:3 Rompons leurs liens, * et jetons loin de nous leur joug.
2:4 Celui qui habite dans les cieux Se rira d'eux, * et le Seigneur Se moquera d'eux.
2:5 Alors Il leur parlera dans Sa colère, * et Il les épouvantera dans Sa fureur.
2:6 Pour Moi, J'ai été établi Roi par Lui sur Sion, Sa montagne sainte, * afin d'annoncer Son décret.
2:7 Le Seigneur M'a dit : * Tu es Mon Fils ; Je T'ai engendré aujourd'hui.
2:8 Demande-Moi et Je Te donnerai les nations pour Ton héritage, * et pour Ton domaine les extrémités de la terre.
2:9 Tu les gouverneras avec une verge de fer, * et Tu les briseras comme le vase du potier.
2:10 Et maintenant, ô rois, comprenez ; * instruisez-vous, juges de la terre.
2:11 Servez le Seigneur avec crainte, * et réjouissez-vous en Lui avec tremblement.
2:12 Attachez-vous à la doctrine, de peur que le Seigneur ne S'irrite, * et que vous ne périssiez hors de la voie droite.
2:13 Lorsque bientôt s'enflammera Sa colère, * heureux tous ceux qui ont confiance en Lui.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Publiant les préceptes du Seigneur, il a été établie sur la montagne sainte.
Ant. Voce mea * ad Dóminum clamávi: et exaudívit me de monte sancto suo.
Psalmus 3 [3]
3:2 Dómine, quid multiplicáti sunt qui tríbulant me? * multi insúrgunt advérsum me.
3:3 Multi dicunt ánimæ meæ: * Non est salus ipsi in Deo ejus.
3:4 Tu autem, Dómine, suscéptor meus es, * glória mea, et exáltans caput meum.
3:5 Voce mea ad Dóminum clamávi: * et exaudívit me de monte sancto suo.
3:6 Ego dormívi, et soporátus sum: * et exsurréxi, quia Dóminus suscépit me.
3:7 Non timébo míllia pópuli circumdántis me: * exsúrge, Dómine, salvum me fac, Deus meus.
3:8 Quóniam tu percussísti omnes adversántes mihi sine causa: * dentes peccatórum contrivísti.
3:9 Dómini est salus: * et super pópulum tuum benedíctio tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Voce mea ad Dóminum clamávi: et exaudívit me de monte sancto suo.
Ant. J'ai haussé * ma voix et j'ai crié vers le Seigneur : et Il m'a exaucé sur Sa montagne sainte.
Psaume 3 [3]
3:2 Seigneur, pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ? * Une multitude s'élève contre moi.
3:3 Beaucoup disent à mon âme : * Il n'y a pas de salut pour elle dans son Dieu.
3:4 Mais Vous, Seigneur, Vous êtes mon protecteur et ma gloire, * et Vous relevez ma tête.
3:5 De ma voix j'ai crié vers le Seigneur, * et Il m'a exaucé du haut de Sa montagne sainte.
3:6 Je me suis endormi, et j'ai été assoupi ; * et je me suis levé, parce que le Seigneur a été mon soutien.
3:7 Je ne craindrai point les milliers d'hommes du peuple qui m'environnent. * Levez-Vous, Seigneur ; sauvez-moi, mon Dieu.
3:8 Car Vous avez frappé tous ceux qui s'opposaient à moi sans raison ; * Vous avez brisé les dents des pécheurs.
3:9 Le salut vient du Seigneur ; * et c'est Vous qui bénissez Votre peuple.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. J'ai haussé ma voix et j'ai crié vers le Seigneur : et Il m'a exaucé sur Sa montagne sainte.
V. Glória et honóre coronásti eum, Dómine.
R. Et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
V. Vous l'avez couronné de gloire et d'honneur Seigneur.
R. Et Vous lui avez donné l'empire sur les œuvres de Vos mains.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro primo Machabæórum
1 Mac 6:1-6
1 Et rex Antíochus perambulábat superióres regiónes, et audívit esse civitátem Elymáidem in Pérside nobilíssimam, et copiósam in argénto et auro,
2 Templúmque in ea lócuples valde et illic velámina áurea, et lorícæ, et scuta, quæ relíquit Alexánder Philíppi rex Mácedo, qui regnávit primus in Grǽcia.
3 Et venit, et quærébat cápere civitátem, et deprædári eam: et non pótuit, quóniam innótuit sermo his qui erant in civitáte:
4 Et insurrexérunt in prǽlium, et fugit inde, et ábiit cum tristítia magna, et revérsus est in Babylóniam.
5 Et venit qui nuntiáret ei in Pérside, quia fugáta sunt castra quæ erant in terra Juda:
6 Et quia ábiit Lýsias cum virtúte forti in primis, et fugátus est a fácie Judæórum.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Adapériat Dóminus cor vestrum in lege sua et in præcéptis suis et fáciat pacem in diébus vestris:
* Concédat vobis salútem, et rédimat vos a malis.
V. Exáudiat Dóminus oratiónes vestras, et reconciliétur vobis, nec vos déserat in témpore malo.
R. Concédat vobis salútem, et rédimat vos a malis.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lesson from the first book of Machabees
1 Mac 6:1-6
1 Now king Antiochus was going through the higher countries, and he heard that the city of Elymais in Persia was greatly renowned, and abounding in silver and gold.
2 And that there was in it a temple, exceeding rich: and coverings of gold, and breastplates, and shields which king Alexander, son of Philip the Macedonian that reigned first in Greece, had left there.
3 Lo, he came, and sought to take the city and to pillage it: But he was not able, because the design was known to them that were in the city.
4 And they rose up against him in battle, and he fled away from thence, and departed with great sadness, and returned towards Babylonia.
5 And whilst he was in Persia, there came one that told him, how the armies that were in the land of Juda were put to flight:
6 And that Lysias went with a very great power, and was put to flight before the face of the Jews,
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. The Lord open your hearts in His law and commandments, and send peace in your days.
* May He grant you salvation and redeem you out of all evil.
V. The Lord hear your prayers, and be at one with you, and never forsake you in the time of trouble.
R. May He grant you salvation and redeem you out of all evil.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
1 Mac 6:6-9
6 Et invaluérunt armis, et víribus, et spóliis multis, quæ cepérunt de castris, quæ excidérunt:
7 Et quia diruérunt abominatiónem, quam ædificáverat super altáre, quod erat in Jerúsalem, et sanctificatiónem, sicut prius, circumdedérunt muris excélsis, sed et Bethsúram civitátem suam.
8 Et factum est, ut audívit rex sermónes istos, expávit et commótus est valde: et décidit in lectum, et íncidit in languórem præ tristítia, quia non factum est ei sicut cogitábat.
9 Et erat illic per dies multos, quia renováta est in eo tristítia magna, et arbitrátus est se mori.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Exáudiat Dóminus oratiónes vestras, et reconciliétur vobis, nec vos déserat in témpore malo,
* Dóminus, Deus noster.
V. Det vobis cor ómnibus, ut colátis eum et faciátis ejus voluntátem.
R. Dóminus, Deus noster.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
1 Mac 6:6-9
6 And that thy were grown strong by the armour, and power, and store of spoils, which they had gotten out of the camps which they had destroyed:
7 And that they had thrown down the abomination which he had set up upon the altar in Jerusalem, and that they had compassed about the sanctuary with high walls as before, and Bethsura also his city.
8 And it came to pass when the king heard these words, that he was struck with fear, and exceedingly moved: and he laid himself down upon his bed, and fell sick for grief, because it had not fallen out to him as he imagined.
9 And he remained there many days: for great grief came more and more and more upon him, and he made account that he should die.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. The Lord hear your prayers, and be at one with you, and never forsake you in the time of trouble
* Even He, the Lord our God.
V. Give you all an heart to serve Him, and to do His will.
R. Even He, the Lord our God.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
1 Mac 6:10-13
10 Et vocávit omnes amícos suos, et dixit illis: Recéssit somnus ab óculis meis, et cóncidi, et córrui corde præ sollicitúdine:
11 Et dixi in corde meo: In quantam tribulatiónem devéni, et in quos fluctus tristítiæ, in qua nunc sum, qui jucúndus eram, et diléctus in potestáte mea!
12 Nunc vero reminíscor malórum, quæ feci in Jerúsalem, unde et ábstuli ómnia spólia áurea et argéntea quæ erant in ea, et misi auférre habitántes Judǽam sine causa.
13 Cognóvi ergo quia proptérea invenérunt me mala ista: et ecce péreo tristítia magna in terra aliéna.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Congregáti sunt inimíci nostri, et gloriántur in virtúte sua: cóntere fortitúdinem illórum, Dómine, et dispérge illos:
* Ut cognóscant quia non est álius qui pugnet pro nobis, nisi tu, Deus noster.
V. Dispérge illos in virtúte tua, et déstrue eos, protéctor noster, Dómine.
R. Ut cognóscant quia non est álius qui pugnet pro nobis, nisi tu, Deus noster.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ut cognóscant quia non est álius qui pugnet pro nobis, nisi tu, Deus noster.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
1 Mac 6:10-13
10 And he called for all his friends, and said to them: Sleep is gone from my eyes, and I am fallen away, and my heart is cast down for anxiety.
11 And I said in my heart: Into how much tribulation am I come, and into what floods of sorrow, wherein now I am: I that was pleasant and beloved in my power!
12 But now I remember the evils that I have done in Jerusalem, from whence also I took away all the spoils of gold, and of silver that were in it, and I sent to destroy the inhabitants of Juda without cause.
13 I know therefore that for this cause these evils have found me: and behold I perish with great grief in a strange land.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Our enemies are gathered together, and make their boast of their own strength. O Lord, break their power, and scatter them
* That they may know that there is none other that fighteth for us, but only Thou, O our God!
V. Scatter them in thy strength, and destroy them, O Lord our Shield.
R. That they may know that there is none other that fighteth for us, but only Thou, O our God!
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. That they may know that there is none other that fighteth for us, but only Thou, O our God!
Nocturn II.
Ant. Fílii hóminum * scitóte quia Dóminus sanctum suum mirificávit.
Psalmus 4 [4]
4:2 Cum invocárem exaudívit me Deus justítiæ meæ: * in tribulatióne dilatásti mihi.
4:2 Miserére mei, * et exáudi oratiónem meam.
4:3 Fílii hóminum, úsquequo gravi corde? * ut quid dilígitis vanitátem, et quǽritis mendácium?
4:4 Et scitóte quóniam mirificávit Dóminus sanctum suum: * Dóminus exáudiet me cum clamávero ad eum.
4:5 Irascímini, et nolíte peccáre: * quæ dícitis in córdibus vestris, in cubílibus vestris compungímini.
4:6 Sacrificáte sacrifícium justítiæ, et speráte in Dómino. * Multi dicunt: Quis osténdit nobis bona?
4:7 Signátum est super nos lumen vultus tui, Dómine: * dedísti lætítiam in corde meo.
4:8 A fructu fruménti, vini, et ólei sui * multiplicáti sunt.
4:9 In pace in idípsum * dórmiam, et requiéscam;
4:10 Quóniam tu, Dómine, singuláriter in spe * constituísti me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Fílii hóminum scitóte quia Dóminus sanctum suum mirificávit.
Nocturn II.
Ant. Enfants des hommes * sachez que Dieu a glorifié son saint.
Psaume 4 [4]
4:2 Lorsque je L'ai invoqué, le Dieu de ma justice m'a exaucé ; * Vous m'avez mis au large dans la tribulation
4:2 Ayez pitié de moi, * et exaucez ma prière.
4:3 Enfants des hommes, jusques à quand aurez-vous le cœur appesanti ? * Pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge ?
4:4 Sachez donc que le Seigneur a merveilleusement glorifié Son Saint. * Le Seigneur m'exaucera quand j'aurai crié vers Lui.
4:5 Irritez-vous, mais ne péchez point. * Ce que vous dites contre moi au fond de vos cœurs, répétez-le avec componction sur vos couches.
4:6 Offrez un sacrifice de justice, et espérez au Seigneur. * Beaucoup disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
4:7 La lumière de Votre visage est gravée sur nous, Seigneur ; * Vous avez mis la joie dans mon cœur.
4:8 Ils se sont multipliés * par l'abondance de leur froment, de leur vin et de leur huile.
4:9 Et moi je dormirai et me reposerai en paix ;*
4:10 Parce que Vous, Seigneur, * m'avez affermi dans une espérance singulière.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Enfants des hommes sachez que Dieu a glorifié son saint.
Ant. Scuto bonæ voluntátis * tuæ coronásti eum Dómine.
Psalmus 5 [5]
5:2 Verba mea áuribus pércipe, Dómine, * intéllege clamórem meum.
5:3 Inténde voci oratiónis meæ, * Rex meus et Deus meus.
5:4 Quóniam ad te orábo: * Dómine, mane exáudies vocem meam.
5:5 Mane astábo tibi et vidébo: * quóniam non Deus volens iniquitátem tu es.
5:6 Neque habitábit juxta te malígnus: * neque permanébunt injústi ante óculos tuos.
5:7 Odísti omnes, qui operántur iniquitátem: * perdes omnes, qui loquúntur mendácium.
5:7 Virum sánguinum et dolósum abominábitur Dóminus: * ego autem in multitúdine misericórdiæ tuæ.
5:8 Introíbo in domum tuam: * adorábo ad templum sanctum tuum in timóre tuo.
5:9 Dómine, deduc me in justítia tua: * propter inimícos meos dírige in conspéctu tuo viam meam.
5:10 Quóniam non est in ore eórum véritas: * cor eórum vanum est.
5:11 Sepúlcrum patens est guttur eórum, linguis suis dolóse agébant, * júdica illos, Deus.
5:11 Décidant a cogitatiónibus suis, secúndum multitúdinem impietátum eórum expélle eos, * quóniam irritavérunt te, Dómine.
5:12 Et læténtur omnes, qui sperant in te, * in ætérnum exsultábunt: et habitábis in eis.
5:12 Et gloriabúntur in te omnes, qui díligunt nomen tuum, * quóniam tu benedíces justo.
5:13 Dómine, ut scuto bonæ voluntátis tuæ * coronásti nos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Scuto bonæ voluntátis tuæ coronásti eum Dómine.
Ant. Vous l'avez couvert, * Seigneur, de l'amour que vous aviez pour lui comme d'un bouclier.
Psaume 5 [5]
5:2 Seigneur, prêtez l'oreille à mes paroles, * comprenez mon cri.
5:3 Soyez attentif à la voix de ma prière, * mon Roi et mon Dieu.
5:4 Car c'est Vous que je prierai, * Seigneur ; dès le matin Vous exaucerez ma voix.
5:5 Dès le matin je me tiendrai devant Vous, et je verrai * que Vous n'êtes pas un Dieu qui aime l'iniquité.
5:6 Le méchant n'habitera pas auprès de Vous, * et les injustes ne subsisteront point devant Vos yeux.
5:7 Vous haïssez tous ceux qui commettent l'iniquité ; * Vous perdrez tous ceux qui profèrent le mensonge.
5:7 Le Seigneur aura en abomination l'homme sanguinaire et trompeur ;*
5:8 Mais moi, grâce à l'abondance de Votre miséricorde, J'entrerai dans Votre maison ; * j'adorerai dans Votre saint temple, pénétré de Votre crainte.
5:9 Seigneur, conduisez-moi dans Votre justice ; * à cause de mes ennemis, rendez droite ma voie en Votre présence.
5:10 Car la vérité n'est point dans leur bouche ; * leur cœur est vain.
5:11 Leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se sont servis de leurs langues pour tromper : * jugez-les, ô Dieu !
5:11 Qu'ils échouent dans leurs desseins ; repoussez-les selon la multitude de leurs impiétés, * parce qu'ils Vous ont irrité, Seigneur.
5:12 Mais que tous ceux qui espèrent en Vous se réjouissent ; * ils seront éternellement dans l'allégresse, et Vous habiterez en eux.
5:12 Et tous ceux qui aiment Votre Nom se glorifieront en Vous, *
5:13 Parce que Vous bénirez le juste. Seigneur, Vous nous avez entourés de Votre amour * comme d'un bouclier.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous l'avez couvert, Seigneur, de l'amour que vous aviez pour lui comme d'un bouclier.
Ant. In univérsa terra * glória et honóre coronásti eum.
Psalmus 8 [6]
8:2 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
8:2 Quóniam eleváta est magnificéntia tua, * super cælos.
8:3 Ex ore infántium et lacténtium perfecísti laudem propter inimícos tuos, * ut déstruas inimícum et ultórem.
8:4 Quóniam vidébo cælos tuos, ópera digitórum tuórum: * lunam et stellas, quæ tu fundásti.
8:5 Quid est homo quod memor es ejus? * aut fílius hóminis, quóniam vísitas eum?
8:6 Minuísti eum paulo minus ab Ángelis, glória et honóre coronásti eum: * et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
8:8 Ómnia subjecísti sub pédibus ejus, * oves et boves univérsas: ínsuper et pécora campi.
8:9 Vólucres cæli, et pisces maris, * qui perámbulant sémitas maris.
8:10 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. In univérsa terra glória et honóre coronásti eum.
Ant. Vous l'avez couronné * d'honneur et de gloire dans toute la terre.
Psaume 8 [6]
8:2 Seigneur, notre Maître, * que Votre Nom est admirable dans toute la terre !
8:2 Car Votre magnificence est élevée * au-dessus des cieux.
8:3 De la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Vous avez tiré une louange parfaite contre Vos adversaires, * pour détruire l'ennemi, et celui qui veut se venger.
8:4 Quand je considère Vos cieux, qui sont l'ouvrage de Vos doigts, * la lune et les étoiles que Vous avez créées,
8:5 Je m'écrie : Qu'est-ce que l'homme, pour que Vous Vous souveniez de lui ? * ou le fils de l'homme, pour que Vous le visitiez ?
8:6 Vous ne l'avez mis qu'un peu au-dessous des Anges ; Vous l'avez couronné de gloire et d'honneur, * et Vous l'avez établi sur les ouvrages de Vos mains.
8:8 Vous avez mis toutes choses sous ses pieds, * toutes les brebis, et tous les bœufs, et même les animaux des champs,
8:9 Les oiseaux du ciel, et les poissons de la mer, * qui parcourent les sentiers de l'océan.
8:10 Seigneur, notre Maître, * que Votre Nom est admirable dans toute la terre !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous l'avez couronné d'honneur et de gloire dans toute la terre.
V. Posuísti, Dómine, super caput ejus.
R. Corónam de lápide pretióso.
V. Seigneur, Vous avez mis sur sa tête.
R. Une couronne de pierres précieuses.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Callistus, Romanus, præfuit Ecclésiæ, Antonino Heliogábalo imperatóre. Constítuit quatuor anni Tempora, quibus jejunium, ex apostolica traditióne acceptum, ab ómnibus servarétur. Ædificávit basilicam sanctæ Maríæ trans Tíberim, et in via Appia vetus cœmetérium ampliávit, in quo multi sancti Sacerdótes et Mártyres sepúlti sunt; unde ab eo Callísti cœmetérium appellátur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Honéstum fecit illum Dóminus, et custodívit eum ab inimícis, et a seductóribus tutávit illum:
* Et dedit illi claritátem ætérnam.
V. Descendítque cum illo in fóveam, et in vínculis non derelíquit eum.
R. Et dedit illi claritátem ætérnam.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Calixte, Romain d’origine, gouverna l’Église, Antonin Héliogabale étant empereur. Ce fut ce Pape qui établit les Quatre-Temps et qui ordonna qu’en ces jours, le jeûne reçu dans l’Église de tradition apostolique, serait obligatoire pour tous. Il construisit la basilique de Sainte Marie du Transtévère et agrandit un ancien cimetière sur la voie Appienne, où beaucoup de saints Prêtres et Martyrs avaient été ensevelis, et qu’on appela depuis cimetière de Calixte.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur a élevé ce Saint en Son honneur, il l'a protégé contre ses enemis, il l'a défendu des séducteurs :
* Et Il lui a donné une gloire éternelle.
V. Il est descendu avec lui dans la fosse et ne l'a point abandonné dans ses chaines.
R. Et Il lui a donné une gloire éternelle.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Ejusdem pietátis fuit, quod beáti Calepodii Presbýteri et Mártyris corpus, jactátum in Tíberim, conquiri diligenter curávit, et, invéntum, honorifice sepelívit. Palmatium consulari, Simplícium senatoria dignitate illustres, Felicem et Blandam, qui deínde omnes martyrium subíere, cum baptismo lustrasset, missus est in carcerem, ubi Privátum militem, ulcéribus plenum, admirabíliter sanitáti restitutum, Christo adjunxit; pro quo idem, recens adhuc a fide suscepta, plumbátis usque ad mortem cæsus occubuit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Desidérium ánimæ ejus tribuísti ei Dómine,
* Et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
V. Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
R. Et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Ce fut aussi par une inspiration de sa piété, qu’il eut soin de faire rechercher le corps du Prêtre et Martyr Callépode, qui avait été jeté dans le Tibre, et, quand on l’eut trouvé, de le faire ensevelir avec honneur. Ayant baptisé Palmatius, personnage consulaire, et Simplicius, illustre sénateur, ainsi que Félix et Blanda, qui, plus tard, subirent tous le martyre, il fut incarcéré, et, dans sa prison, guérit d’une manière merveilleuse le soldat Privatus, qui était couvert d’ulcères, et le gagna au Christ. Bientôt après, ce soldat frappé jusqu’à la mort à coups de fouets plombés, succomba pour Celui dont il venait de recevoir la foi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Seigneur, Vous avez exaucé, le désir de son cœur,
* Et Vous n'avez pas rejetté la prière de ses lèvres.
V. Car Vous lui avez donné les bénédictions de Votre douceur : Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
R. Et Vous n'avez pas rejetté la prière de ses lèvres.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Sedit Callistus annos quinque, mensem unum, dies duodecim. Ordinatiónibus quinque, mense Decembri, creávit presbyteros sexdecim, diaconos quatuor, episcopos octo. Post longam famem crebrasque verberatiónes præceps jactus in púteum, atque ita martyrio coronátus sub Alexandro imperatóre, illátus est in cœmetérium Calepodii, via Aurelia, tertio ab Urbe lápide, pridie Idus Octobris. Ejus postmodum corpus in basilicam sanctæ Maríæ trans Tiberim, ab ipso ædificatam, delátum, sub ara majori, maxima veneratióne cólitur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Stola jucunditátis índuit eum Dóminus:
* Et corónam pulchritúdinis pósuit super caput ejus.
V. Cibávit illum Dóminus pane vitæ et intelléctus: et aqua sapiéntiæ salutáris potávit illum.
R. Et corónam pulchritúdinis pósuit super caput ejus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et corónam pulchritúdinis pósuit super caput ejus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Calixte occupa le Saint-Siège cinq ans, un mois et douze jours. En cinq ordinations, au mois de décembre, il ordonna seize Prêtres, quatre Diacres et sacra huit Évêques. Après lui avoir fait endurer la faim et subir de nombreuses fustigations, on le précipita dans un puits. Ainsi couronné du martyre, sous l’empereur Alexandre, il fut déposé, le premier jour des ides d’octobre, dans le cimetière de Callépode, sur la voie Aurélia, au troisième mille au sortir de Rome. Plus tard, on transporta son corps dans la basilique de Sainte-Marie du Transtévère, bâtie par lui, et on le plaça sous le maître autel, où il est l’objet d’une très grande vénération.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l'a revétu d'une robe de joie et d'allegresse :
* Et il lui a mis sur la tête une couronne éclatante.
V. Le Seigneur l'a nourri d'un pain de vie et d'intelligence et Il lui a donné à boire de l'eau d'une sagesse salutaire.
R. Et il lui a mis sur la tête une couronne éclatante.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et il lui a mis sur la tête une couronne éclatante.
Nocturn III.
Ant. Justus Dóminus, * et justítiam diléxit: æquitátem vidit vultus ejus.
Psalmus 10 [7]
10:2 In Dómino confído: quómodo dícitis ánimæ meæ: * Tránsmigra in montem sicut passer?
10:3 Quóniam ecce peccatóres intendérunt arcum, paravérunt sagíttas suas in pháretra, * ut sagíttent in obscúro rectos corde.
10:4 Quóniam quæ perfecísti, destruxérunt: * justus autem quid fecit?
10:5 Dóminus in templo sancto suo, * Dóminus in cælo sedes ejus.
10:5 Óculi ejus in páuperem respíciunt: * pálpebræ ejus intérrogant fílios hóminum.
10:6 Dóminus intérrogat justum et ímpium: * qui autem díligit iniquitátem, odit ánimam suam.
10:7 Pluet super peccatóres láqueos: * ignis, et sulphur, et spíritus procellárum pars cálicis eórum.
10:8 Quóniam justus Dóminus, et justítias diléxit: * æquitátem vidit vultus ejus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Justus Dóminus, et justítiam diléxit: æquitátem vidit vultus ejus.
Nocturn III.
Ant. Le Seigneur est juste, * et Il aime la justice : Il regarde l'équité d'un œil favorable.
Psaume 10 [7]
10:2 Je me confie au Seigneur ; comment dites-vous à mon âme : * Emigrez sur la montagne comme un passereau ?
10:3 Car voici que les pécheurs ont tendu leur arc ; ils ont préparé leurs flèches dans leur carquois, * pour tirer dans l'ombre contre ceux qui ont le cœur droit.
10:4 Car ce que vous aviez établi, ils l'ont détruit ; * mais le juste, qu'a-t-il fait ?
10:5 Le Seigneur est dans Son saint temple ; * le Seigneur a Son trône dans le Ciel.
10:5 Ses yeux regardent le pauvre ; * Ses paupières examinent les enfants des hommes.
10:6 Le Seigneur examine le juste et l'impie ; * or celui qui aime l'iniquité hait son âme.
10:7 Il fera pleuvoir des pièges sur les pécheurs ; * le feu, et le soufre, et le vent des tempêtes, sont la part de leur calice.
10:8 Car le Seigneur est juste, et Il aime la justice ; * Son visage contemple l'équité.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur est juste, et Il aime la justice : Il regarde l'équité d'un œil favorable.
Ant. Habitábit * in tabernáculo tuo: requiéscet in monte sancto tuo.
Psalmus 14 [8]
14:1 Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * aut quis requiéscet in monte sancto tuo?
14:2 Qui ingréditur sine mácula, * et operátur justítiam:
14:3 Qui lóquitur veritátem in corde suo, * qui non egit dolum in lingua sua:
14:3 Nec fecit próximo suo malum, * et oppróbrium non accépit advérsus próximos suos.
14:4 Ad níhilum dedúctus est in conspéctu ejus malígnus: * timéntes autem Dóminum gloríficat:
14:5 Qui jurat próximo suo, et non décipit, * qui pecúniam suam non dedit ad usúram, et múnera super innocéntem non accépit.
14:5 Qui facit hæc: * non movébitur in ætérnum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Habitábit in tabernáculo tuo: requiéscet in monte sancto tuo.
Ant. Il habitera * dans Votre tabernacle : il reposera sur Votre montagne Sainte.
Psaume 14 [8]
14:1 Seigneur, qui habitera dans Votre tabernacle ? * ou qui reposera sur Votre montagne sainte ?
14:2 Celui qui vit sans tache, * et qui pratique la justice ;
14:3 Qui dit la vérité dans son cœur ; * qui n'a point usé de tromperie dans ses paroles;
14:3 Qui n'a pas fait de mal à son prochain, * et qui n'a point accueilli de calomnie contre ses frères.
14:4 Le méchant est compté pour rien à ses yeux ; * mais il honore ceux qui craignent le Seigneur.
14:5 Il fait serment à son prochain et ne le trompe pas ; * il ne donne point son argent à usure, et ne reçoit pas de présents contre l'innocent.
14:5 Celui qui se conduit ainsi * ne sera jamais ébranlé.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Il habitera dans Votre tabernacle : il reposera sur Votre montagne Sainte.
Ant. Posuísti, Dómine, * super caput ejus corónam de lápide pretióso.
Psalmus 20 [9]
20:2 Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: * et super salutáre tuum exsultábit veheménter.
20:3 Desidérium cordis ejus tribuísti ei: * et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
20:4 Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: * posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
20:5 Vitam pétiit a te: * et tribuísti ei longitúdinem diérum in sǽculum, et in sǽculum sǽculi.
20:6 Magna est glória ejus in salutári tuo: * glóriam et magnum decórem impónes super eum.
20:7 Quóniam dabis eum in benedictiónem in sǽculum sǽculi: * lætificábis eum in gáudio cum vultu tuo.
20:8 Quóniam rex sperat in Dómino: * et in misericórdia Altíssimi non commovébitur.
20:9 Inveniátur manus tua ómnibus inimícis tuis: * déxtera tua invéniat omnes, qui te odérunt.
20:10 Pones eos ut clíbanum ignis in témpore vultus tui: * Dóminus in ira sua conturbábit eos, et devorábit eos ignis.
20:11 Fructum eórum de terra perdes: * et semen eórum a fíliis hóminum.
20:12 Quóniam declinavérunt in te mala: * cogitavérunt consília, quæ non potuérunt stabilíre.
20:13 Quóniam pones eos dorsum: * in relíquiis tuis præparábis vultum eórum.
20:14 Exaltáre, Dómine, in virtúte tua: * cantábimus et psallémus virtútes tuas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Posuísti, Dómine, super caput ejus corónam de lápide pretióso.
Ant. Seigneur, Vous avez mis * sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
Psaume 20 [9]
20:2 Seigneur, le roi se réjouira dans Votre force, * et il tressaillira d'une vive allégresse, parce que Vous l'aurez sauvé.
20:3 Vous lui avez accordé le désir de son cœur, * et Vous ne l'avez point frustré de la demande de ses lèvres.
20:4 Car Vous l'avez prévenu des plus douces bénédictions ; * Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
20:5 Il vous a demandé la vie, * et Vous lui avez accordé des jours qui dureront dans les siècles des siècles.
20:6 Sa gloire est grande, grâce à Votre salut ; * Vous le couvrirez de gloire et d'un honneur immense.
20:7 Car Vous ferez de lui une source de bénédictions perpétuelles ; * Vous le comblerez de joie en lui montrant Votre visage.
20:8 Car le roi espère au Seigneur, * et la miséricorde du Très-Haut le rendra inébranlable.
20:9 Que votre main atteigne tous Vos ennemis ; * que votre droite trouve tous ceux qui vous haïssent.
20:10 Vous en ferez comme une fournaise ardente, au temps où vous montrerez votre visage irrité ; * le Seigneur dans Sa colère les remplira de trouble, et le feu les dévorera.
20:11 Vous exterminerez leur fruit de dessus la terre, * et leur race d'entre les enfants des hommes.
20:12 Car ils ont fait tomber des maux sur vous ; * ils ont formé des desseins qu'ils n'ont pu exécuter.
20:13 Car vous leur ferez tourner le dos ; * vous préparerez leur visage à recevoir les traits qui vous restent.
20:14 Levez-Vous, Seigneur, dans Votre force ; * nous chanterons et nous célébrerons Vos actions d'éclat.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Seigneur, Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
V. Magna est glória ejus in salutári tuo.
R. Glóriam et magnum decórem impónes super eum.
V. Sa gloire est grande, grâce à Votre secours.
R. Vous l'avez revêtu de splendeur et de magnificence.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 16:13-19
In illo témpore: Venit Jesus in partes Cæsaréæ Philíppi, et interrogábat discípulos suos, dicens: Quem dicunt hómines esse Fílium hóminis? Et réliqua.

Homilía sancti Leónis Papæ
Sermo 3 in annivers. assumpt. suæ, post initium
Apóstolos Dóminus, quid de se hómines opinéntur, intérrogat: et tamdiu sermo respondéntium commúnis est, quámdiu humánæ intellegéntiæ ambigúitas explicátur. At ubi quid hábeat sensus discipulórum exígitur, primus est in Dómini confessióne, qui primus est in apostólica dignitáte. Qui cum dixísset: Tu es Christus Fílius Dei vivi: respóndit ei Jesus: Beátus es Simon Bar-Jona, quia caro et sanguis non revelávit tibi, sed Pater meus, qui in cælis est. Id est, Ideo beátus es, quia Pater meus te dócuit: nec terréna opínio te feféllit, sed inspirátio cæléstis instrúxit: et non caro et sanguis, sed ille me tibi, cujus sum unigénitus Fílius, indicávit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Coróna áurea super caput ejus,
* Expréssa signo sanctitátis, glória honóris, et opus fortitúdinis.
V. Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis, posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
R. Expréssa signo sanctitátis, glória honóris, et opus fortitúdinis.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu.
Matt 16:13-19
En ce temps-là, Jésus vint aux environs de Césarée de Philippe et il interrogeait ses disciples, disant : Que disent les hommes de ce qu’est le Fils de l’homme ? Et le reste.

Homélie de saint Léon, Pape.
Sermo 3 in annivers. assumpt. suæ, post initium
Le Seigneur demande aux Apôtres ce que les hommes pensent de lui : et leur réponse est commune aussi longtemps qu’elle exprime l’hésitation de l’esprit des hommes. Mais dès qu’il leur demande leur opinion de disciple, le premier à confesser le Seigneur est celui qui est le premier en dignité apostolique. En effet, quand il eut dit : Vous êtes le Christ Fils du Dieu vivant, Jésus lui répondit : Bienheureux es-tu Simon, fils de Jean, parce que la chair, ni le sang ne font point révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. C’est-à-dire, pourquoi es-tu bienheureux ? parce que mon Père t’a instruit ; tu n’as pas été trompé par l’opinion des hommes, mais l’inspiration céleste t’a éclairé, et ce n’est la chair ni le sang, mais celui dont je suis le Fils unique qui m’a révélé à toi.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Il porte sur sa tête une couronne d'or,
* Marquée du sceau de la sainteté toute éclatante de gloire et qui est le plus glorieux prix de son courage invincible.
V. Car Vous lui avez donné les bénédictions de Votre douceur : Vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
R. Marquée du sceau de la sainteté toute éclatante de gloire et qui est le plus glorieux prix de son courage invincible.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Et ego, inquit, dico tibi: hoc est, sicut Pater meus tibi manifestávit divinitátem meam, ita et ego tibi notam fácio excelléntiam tuam, quia tu es Petrus: id est, cum ego sim inviolábilis petra, ego lapis anguláris, qui fácio útraque unum, ego fundaméntum præter quod nemo potest áliud pónere: tamen tu quoque petra es, quia mea virtúte solidáris, ut quæ mihi potestáte sunt própria, sint tibi mecum participatióne commúnia. Et super hanc petram ædificábo Ecclésiam meam, et portæ ínferi non prævalébunt advérsus eam. Super hanc, ínquit, fortitúdinem ætérnum éxstruam templum: et Ecclésiæ meæ cælo inserénda sublímitas, in hujus fídei firmitáte consúrget.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Hic est vere Martyr, qui pro Christi nómine sánguinem suum fudit:
* Qui minas júdicum non tímuit, nec terrénæ dignitátis glóriam quæsívit, sed ad cæléstia regna pervénit.
V. Justum dedúxit Dóminus per vias rectas, et osténdit illi regnum Dei.
R. Qui minas júdicum non tímuit, nec terrénæ dignitátis glóriam quæsívit, sed ad cæléstia regna pervénit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Qui minas júdicum non tímuit, nec terrénæ dignitátis glóriam quæsívit, sed ad cæléstia regna pervénit.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Et moi, dit-il je te dis, c’est-à-dire, de même que mon Père t’a manifesté ma divinité, ainsi moi je te fais connaître ton excellence. Parce que tu es Pierre, c’est-à-dire : comme je suis la pierre inébranlable, moi la pierre angulaire, qui réunis deux peuples en un seul et moi le fondement hors duquel personne n’en peut poser d’autre ; ainsi toi-même tu es une pierre, parce qu’affermi par ma puissance, tu participes en ton union avec moi au pouvoir qui m’appartient en propre. Et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. Sur cette force, dit-il, je construirai un temple éternel ; et la sublimité de mon Église, qui doit pénétrer le del, s’élèvera sur la fermeté de cette croyance.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici un véritable Martyr. qui a répandu son sang pour le nom de Jésus-Christ :
* Il n'a pas craint les menaces des juges, ni recherché les honneurs de la terre, mais il est arrivé heureusement au royaume du ciel.
V. Le Seigneur a conduit ce juste par des voies droites et Il lui a fait voir le royaume de Dieu.
R. Il n'a pas craint les menaces des juges, ni recherché les honneurs de la terre, mais il est arrivé heureusement au royaume du ciel.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Il n'a pas craint les menaces des juges, ni recherché les honneurs de la terre, mais il est arrivé heureusement au royaume du ciel.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Hanc confessiónem portæ ínferi non tenébunt, mortis víncula non ligábunt: vox enim ista vox vitæ est. Et sicut confessóres suos in cæléstia próvehit, ita negatóres ad inférna demérgit. Propter quod dicit beatíssimo Petro: Tibi dabo claves regni cælórum: Et quæcúmque ligáveris super terram, erunt ligáta et in cælis: et quæcúmque sólveris super terram, erunt solúta et in cælis. Transívit quidem étiam in álios Apóstolos vis potestátis istíus, et ad omnes Ecclésiæ príncipes decréti hujus constitútio commeávit: sed non frustra uni commendátur, quod ómnibus intimátur. Petro enim ídeo hoc singuláriter créditur, quia cunctis Ecclésiæ rectóribus Petri forma præpónitur. Manet ergo Petri privilégium, ubicúmque ex ipsíus fertur æquitáte judícium. Nec nímia est vel sevéritas vel remíssio, ubi nihil erit ligátum, nihil solútum, nisi quod beátus Petrus aut sólverit, aut ligáverit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Les portes de l’enfer n’empêcheront pas cette confession, les liens de la mort ne l’enchaîneront pas, car cette parole est une parole de vie. Et comme elle entraîne ses confesseurs vers le ciel, ainsi elle plonge ses négateurs dans l’enfer. C’est pourquoi elle dit au bienheureux Pierre : Je te donnerai les clefs du royaume des cieux, et tout ce que tu auras lié sur terre sera lié aussi dans le ciel ; et tout ce que tu auras délié sur terre sera aussi délié dans le ciel. Il est vrai que la vertu de ce pouvoir a passé aussi aux autres Apôtres, et à tous les princes de l’Église s’est étendu le droit établi par ce décret ; mais ce n’est pas en vain qu’a été spécialement confié à un seul, ce qui est intimé à tous. Car en effet cela est accordé particulièrement à Pierre, parce que la forme de la principauté de Pierre le met avant tous les autres chefs de l’Église. Le privilège de Pierre demeure donc, partout où une sentence est portée d’après son propre jugement ; et elle ne sera pas excessive la rigueur ou la clémence, partout où rien n’aura été lié, rien délié, sinon ce que le bienheureux Pierre aura délié ou lié.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui nos cónspicis ex nostra infirmitáte defícere: ad amórem tuum nos misericórditer per Sanctórum tuórum exémpla restáura.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Dieu, qui nous voyez défaillir à cause de notre faiblesse, raffermissez-nous miséricordieusement dans votre amour au moyen des exemples de vos Saints.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Latin-Bea
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help