S. Ambrosii Episcopi Confessoris et Ecclesiæ Doctoris ~ Duplex
Scriptura: Feria VI infra Hebdomadam I Adventus

Ad Matutinum    12-07-2018

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Iste Conféssor Dómini, coléntes
Quem pie laudant pópuli per orbem,
Hac die lætus méruit suprémos
Laudis honóres.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbriam duxit sine labe vitam,
Donec humános animávit auræ
Spíritus artus.

Cujus ob præstans méritum, frequénter,
Ægra quæ passim jacuére membra,
Víribus morbi dómitis, salúti
Restituúntur.

Noster hinc illi chorus obsequéntem
Cóncinit laudem celebrésque palmas,
Ut piis ejus précibus juvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui, super cæli sólio corúscans,
Tótius mundi sériem gubérnat,
Trinus et unus.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Ce confesseur du Seigneur,
Que les peuples de toute la terre célèbrent par une pieuse louange,
Aujourd’hui a obtenu dans la joie
Les suprêmes honneurs de la gloire.

Pieux, prudent, humble, pudique,
Il a mené une vie sobre, sans faute,
Tant que ses membres ont été animés
Du souffle de la vie.

Par son puissant mérite, souvent,
La maladie est terrassée ;
Les corps infirmes qui gisaient là
Sont rendus à la santé.

Aussi notre chœur chante en son honneur
Une louange déférente à ses palmes glorieuses
Pour que ses pieuses prières
Nous aident en tout temps.

Salut, honneur, puissance à Celui qui,
Brillant sur le trône du ciel,
Gouverne l’enchaînement du monde entier,
Dieu trine et un,
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. Suscitávit Dóminus * testimónium in Jacob: et legem pósuit in Israël.
Psalmus 77(1-8) [1]
77:1 Atténdite, pópule meus, legem meam: * inclináte aurem vestram in verba oris mei.
77:2 Apériam in parábolis os meum: * loquar propositiónes ab inítio.
77:3 Quanta audívimus et cognóvimus ea: * et patres nostri narravérunt nobis.
77:4 Non sunt occultáta a fíliis eórum: * in generatióne áltera.
77:4 Narrántes laudes Dómini, et virtútes ejus: * et mirabília ejus, quæ fecit.
77:5 Et suscitávit testimónium in Jacob: * et legem pósuit in Israël.
77:5 Quanta mandávit pátribus nostris nota fácere ea fíliis suis: * ut cognóscat generátio áltera.
77:6 Fílii qui nascéntur, et exsúrgent, * et narrábunt fíliis suis.
77:7 Ut ponant in Deo spem suam, et non obliviscántur óperum Dei: * et mandáta ejus exquírant.
77:8 Ne fiant sicut patres eórum: * generátio prava et exásperans.
77:8 Generátio, quæ non diréxit cor suum: * et non est créditus cum Deo spíritus ejus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Suscitávit Dóminus testimónium in Jacob: et legem pósuit in Israël.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. Le Seigneur a suscité * un témoignage en Jacob : et il a établi une loi en Israël.
Psaume 77(1-8) [1]
77:2 Je vais ouvrir la bouche pour parler en paraboles ; * je dirai ce qui s'est fait dès le commencement;
77:3 Ce que nous avons entendu et appris, * et ce que nos pères nous ont raconté.
77:4 Ils ne l'ont point caché à leurs enfants, * ni à leur postérité.
77:4 Ils ont publié les louanges du Seigneur, les actes de Sa puissance, * et les merveilles qu'Il a accomplies.
77:5 Il a fait une ordonnance dans Jacob, * et établi une loi dans Israël ;
77:5 C'est ce qu'Il a commandé à nos pères de faire connaître à leurs enfants, * afin que la génération suivante l'apprît ;
77:6 Les enfants qui naîtront, et s'élèveront après eux, * le raconteront aussi à leurs enfants,
77:7 Pour qu'ils mettent en Dieu leur espérance, qu'ils n'oublient pas les œuvres de Dieu, * et qu'ils recherchent Ses commandements ;
77:8 De peur qu'ils ne deviennent, comme leurs pères, * une race mauvaise et exaspérante ;
77:8 Une race qui n'a pas gardé son cœur droit, * et dont l'esprit n'est pas resté fidèle à Dieu.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur a suscité un témoignage en Jacob : et il a établi une loi en Israël.
Ant. Coram pátribus eórum * fecit Deus mirabília.
Psalmus 77(9-16) [2]
77:9 Fílii Ephrem intendéntes et mitténtes arcum: * convérsi sunt in die belli.
77:10 Non custodiérunt testaméntum Dei: * et in lege ejus noluérunt ambuláre.
77:11 Et oblíti sunt benefactórum ejus: * et mirabílium ejus quæ osténdit eis.
77:12 Coram pátribus eórum fecit mirabília in terra Ægýpti: * in campo Táneos.
77:13 Interrúpit mare, et perdúxit eos: * et státuit aquas quasi in utre.
77:14 Et dedúxit eos in nube diéi: * et tota nocte in illuminatióne ignis.
77:15 Interrúpit petram in erémo: * et adaquávit eos velut in abýsso multa.
77:16 Et edúxit aquam de petra: * et dedúxit tamquam flúmina aquas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Coram pátribus eórum fecit Deus mirabília.
Ant. Devant leurs pères * Dieu fit des prodiges.
Psaume 77(9-16) [2]
77:9 Les fils d'Ephraïm, habiles à tendre l'arc et à en tirer, * ont tourné le dos au jour du combat.
77:10 Ils n'ont point gardé l'alliance faite avec Dieu, * et n'ont pas voulu marcher dans Sa loi.
77:11 Ils ont oublié Ses bienfaits, * et les merveilles qu'Il leur avait manifestées.
77:12 Devant leurs pères Il a fait des merveilles dans la terre d'Egypte, * dans la plaine de Tanis.
77:13 Il divisa la mer et les fit passer, * et Il tint les eaux immobiles comme dans une outre.
77:14 Il les conduisit le jour avec la nuée, * et toute la nuit avec un feu brillant.
77:15 Il fendit le rocher dans le désert, * et Il les abreuva, comme s'il y avait eu là des abîmes d'eaux.
77:16 Il fit sortir l'eau du rocher, * et la fit couler comme des fleuves.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Devant leurs pères Dieu fit des prodiges.
Ant. Jánuas cæli apéruit * Dóminus, et pluit illis manna ad manducándum.
Psalmus 77(17-31) [3]
77:17 Et apposuérunt adhuc peccáre ei: * in iram excitavérunt Excélsum in inaquóso.
77:18 Et tentavérunt Deum in córdibus suis, * ut péterent escas animábus suis.
77:19 Et male locúti sunt de Deo: * dixérunt: Numquid póterit Deus paráre mensam in desérto?
77:20 Quóniam percússit petram, et fluxérunt aquæ: * et torréntes inundavérunt.
77:20 Numquid et panem póterit dare, * aut paráre mensam pópulo suo?
77:21 Ídeo audívit Dóminus, et dístulit: * et ignis accénsus est in Jacob, et ira ascéndit in Israël.
77:22 Quia non credidérunt in Deo: * nec speravérunt in salutári ejus:
77:23 Et mandávit núbibus désuper: * et jánuas cæli apéruit.
77:24 Et pluit illis manna ad manducándum: * et panem cæli dedit eis.
77:25 Panem Angelórum manducávit homo, * cibária misit eis in abundántia.
77:26 Tránstulit Austrum de cælo: * et indúxit in virtúte sua Áfricum.
77:27 Et pluit super eos sicut púlverem carnes: * et sicut arénam maris volatília pennáta.
77:28 Et cecidérunt in médio castrórum eórum: * circa tabernácula eórum.
77:29 Et manducavérunt, et saturáti sunt nimis, et desidérium eórum áttulit eis: * non sunt fraudáti a desidério suo.
77:30 Adhuc escæ eórum erant in ore ipsórum: * et ira Dei ascéndit super eos.
77:31 Et occídit pingues eórum, * et eléctos Israël impedívit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Jánuas cæli apéruit Dóminus, et pluit illis manna ad manducándum.
Ant. Le Seigneur ouvrit le portes du ciel,* et il fit pleuvoir la manne pour les nourrir.
Psaume 77(17-31) [3]
77:17 Et ils continuèrent de pécher encore contre Lui, * et ils excitèrent la colère du Très-Haut dans ce lieu aride.
77:18 Et ils tentèrent Dieu dans leurs cœurs, * en Lui demandant des viandes selon leur convoitise.
77:19 Et ils parlèrent mal de Dieu, * et ils dirent : Dieu pourra-t-Il bien préparer une table dans le désert ?
77:20 Sans doute Il a frappé la pierre, et les eaux ont coulé, * et des torrents ont inondé la terre.
77:20 Pourra-t-Il aussi donner du pain, * ou préparer une table à Son peuple ?
77:21 Lorsque le Seigneur eut entendu, Il attendit ; * et un feu s'alluma contre Jacob, et la colère monta contre Israël;
77:22 Parce qu'ils n'avaient pas eu foi en Dieu, * et qu'ils n'avaient pas espéré en Son secours.
77:23 Et Il commanda aux nuées d'en haut, * et Il ouvrit les portes du ciel.
77:24 Et Il fit pleuvoir sur eux la manne pour les nourrir, * et Il leur donna un pain du ciel.
77:25 L'homme mangea le pain des anges ; * Il leur envoya des vivres en abondance.
77:26 Il fit tourner dans le ciel le vent du midi, * et Il envoya par Sa puissance le vent d'Afrique.
77:27 Et Il fit pleuvoir sur eux des viandes comme la poussière, * et les oiseaux ailés comme le sable de la mer.
77:28 Ils tombèrent au milieu de leur camp, * autour de leurs tentes.
77:29 Et ils mangèrent, et furent rassasiés à l'excès, et Il leur accorda ce qu'ils désiraient : * ils ne furent point frustrés de leur désir.
77:30 Les viandes étaient encore dans leur bouche, * lorsque la colère de Dieu s'éleva contre eux.
77:31 Et Il tua les plus robustes d'entre eux, * et Il fit tomber l'élite d'Israël.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur ouvrit le portes du ciel, et il fit pleuvoir la manne pour les nourrir.
V. Deus percússit petram et fluxérunt aquæ.
R. Et torréntes inundavérunt.
V. Dieu a frappé la pierre et les eaux ont coulé.
R. Et les torrents ont débordé.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De Isaía Prophéta
Isa 6:1-3
1 In anno, quo mórtuus est rex Ozías, vidi Dóminum sedéntem super sólium excélsum et elevátum: et ea, quæ sub ipso erant, replébant templum.
2 Séraphim stabant super illud: sex alæ uni, et sex alæ álteri, duábus velábant fáciem ejus, et duábus velábant pedes ejus, et duábus volábant.
3 Et clamábant alter ad álterum, et dicébant: Sanctus, sanctus, sanctus, Dóminus exercítuum, plena est omnis terra glória ejus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Ave, María, grátia plena, Dóminus tecum:
* Spíritus Sanctus supervéniet in te, et virtus Altíssimi obumbrábit tibi: quod enim ex te nascétur Sanctum, vocábitur Fílius Dei.
V. Quómodo fiet istud, quóniam virum non cognósco? Et respóndens Angelus, dixit ei.
R. Spíritus Sanctus supervéniet in te, et virtus Altíssimi obumbrábit tibi: quod enim ex te nascétur Sanctum, vocábitur Fílius Dei.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du Prophète Isaïe
Isa 6:1-3
1 L'année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône sublime et élevé, et le bas de Ses vêtements remplissait le temple.
2 Les séraphins se tenaient au-dessus du trône ; ils avaient chacun six ailes : deux dont ils voilaient leur face, deux dont ils voilaient leurs pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.
3 Ils criaient l'un à l'autre et disaient : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des armées ; toute la terre est remplie de Sa gloire.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous :
* L’Esprit-Saint surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre ; c’est pourquoi le qui naîtra de vous, sera appelée le Fils de Dieu.
V. Comment cela se fera-t-il, car je ne connais point d’homme ? Et l’Ange, répondant, lui dit :
R. L’Esprit-Saint surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre ; c’est pourquoi le qui naîtra de vous, sera appelée le Fils de Dieu.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Isa 6:4-7
4 Et commóta sunt superliminária cárdinum a voce clamántis, et domus repléta est fumo.
5 Et dixi: Væ mihi, quia tácui, quia vir pollútus lábiis ego sum, et in médio pópuli pollúta lábia habéntis ego hábito, et Regem Dóminum exercítuum vidi óculis meis.
6 Et volávit ad me unus de Séraphim, et in manu ejus cálculus, quem fórcipe túlerat de altári.
7 Et tétigit os meum, et dixit: Ecce tétigit hoc lábia tua, et auferétur iníquitas tua, et peccátum tuum mundábitur.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Salvatórem exspectámus, Dóminum Jesum Christum,
* Qui reformábit corpus humilitátis nostræ configurátum córpori claritátis suæ.
V. Sóbrie, et juste, et pie vivámus in hoc sǽculo, exspectántes beátam spem, et advéntum glóriæ magni Dei.
R. Qui reformábit corpus humilitátis nostræ configurátum córpori claritátis suæ.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Isa 6:4-7
4 Les linteaux des portes furent ébranlés par la voix qui retentissait, et la maison fut remplie de fumée.
5 Alors je dis : Malheur à moi de ce que je me suis tu, car je suis un homme aux lèvres impures, et j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et j'ai vu de mes yeux le Roi, le Seigneur des armées.
6 Mais un des séraphins vola vers moi, tenant dans sa main un charbon ardent qu'il avait pris avec des pincettes de dessus l'autel ;
7 Et il toucha ma bouche, et dit : Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité sera enlevée, et ton péché sera purifié.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Nous attendons le Sauveur, notre Seigneur Jésus-Christ,
* Qui réformera le corps de notre humilité, en le conformant à son corps glorieux.
V. Vivons sobrement, justement et pieusement en ce monde, attendant la bienheureuse espérance, et l’avènement de la gloire du grand Dieu.
R. Qui réformera le corps de notre humilité, en le conformant à son corps glorieux.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Isa 6:8-10
8 Et audívi vocem Dómini dicéntis: Quem mittam? et quis ibit nobis? Et dixi: Ecce ego, mitte me.
9 Et dixit: Vade, et dices pópulo huic: Audíte audiéntes, et nolíte intellégere: et vidéte visiónem, et nolíte cognóscere.
10 Excǽca cor pópuli hujus, et aures ejus ággrava, et óculos ejus claude, ne forte vídeat óculis suis, et áuribus suis áudiat, et corde suo intéllegat, et convertátur, et sanem eum.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Obsecro, Dómine, mitte quem missúrus es: vide afflictiónem pópuli tui:
* Sicut locútus es, veni, * Et líbera nos.
V. Qui regis Israël, inténde, qui dedúcis velut ovem Joseph, qui sedes super Chérubim.
R. Sicut locútus es, veni.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et líbera nos.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Isa 6:8-10
8 Et j'entendis la voix du Seigneur disant : Qui enverrai-Je ? et qui ira pour Nous ? Je répondis : Me voici ; envoyez-moi.
9 Et Il dit : Va, et dis à ce peuple : Ecoutez ce que Je vous dis, et ne le comprenez pas ; voyez ce que Je vous fais voir, et ne le discernez pas.
10 Aveugle le cœur de ce peuple, et rends ses oreilles dures, et bouche-lui les yeux, de peur qu'il ne voie de ses yeux, et qu'il n'entende de ses oreilles, et qu'il ne comprenne de son cœur, et qu'il ne se convertisse, et que Je ne le guérisse.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Je vous conjure, Seigneur, envoyez celui que vous devez envoyer : voyez l’affliction de votre peuple :
* Ainsi que vous l’avez promis, venez, * Et délivrez-nous.
V. Vous qui gouvernez Israël, soyez attentif : vous qui conduisez comme une brebis, Joseph ; vous qui êtes assis au-dessus des Chérubins.
R. Ainsi que vous l’avez promis, venez,
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et délivrez-nous.
Nocturn II.
Ant. Deus adjútor * est eórum: et Excélsus redémptor eórum est.
Psalmus 77(32-41) [4]
77:32 In ómnibus his peccavérunt adhuc: * et non credidérunt in mirabílibus ejus.
77:33 Et defecérunt in vanitáte dies eórum: * et anni eórum cum festinatióne.
77:34 Cum occíderet eos, quærébant eum: * et revertebántur, et dilúculo veniébant ad eum.
77:35 Et rememoráti sunt quia Deus adjútor est eórum: * et Deus excélsus redémptor eórum est.
77:36 Et dilexérunt eum in ore suo, * et lingua sua mentíti sunt ei.
77:37 Cor autem eórum non erat rectum cum eo: * nec fidéles hábiti sunt in testaménto ejus.
77:38 Ipse autem est miséricors, et propítius fiet peccátis eórum: * et non dispérdet eos.
77:38 Et abundávit ut avérteret iram suam: * et non accéndit omnem iram suam:
77:39 Et recordátus est quia caro sunt: * spíritus vadens et non rédiens.
77:40 Quóties exacerbavérunt eum in desérto, * in iram concitavérunt eum in inaquóso?
77:41 Et convérsi sunt, et tentavérunt Deum: * et Sanctum Israël exacerbavérunt.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Deus adjútor est eórum: et Excélsus redémptor eórum est.
Nocturn II.
Ant. Dieu est leur secours * : et le Très Haut leur rédempteur.
Psaume 77(32-41) [4]
77:32 Après tout cela ils péchèrent encore, * et ils n'eurent pas foi en Ses merveilles.
77:33 Alors leurs jours passèrent comme un souffle, * et leurs années précipitèrent leur cours.
77:34 Lorsqu'Il les faisait mourir, ils Le cherchaient, * et ils se retournaient, et ils se hâtaient de revenir à Lui.
77:35 Ils se souvenaient que Dieu était leur défenseur, * et que le Dieu très haut était leur sauveur.
77:36 Mais ils ne L'aimaient que de bouche, * et de leur langue ils Lui mentaient.
77:37 Car leur cœur n'était pas droit avec Lui, * et ils ne furent pas fidèles à Son alliance.
77:38 Mais Il est miséricordieux ; Il pardonnait leurs péchés, * et ne les anéantissait pas.
77:38 Et très souvent Il détourna Son courroux, * et n'alluma point toute Sa colère.
77:39 Il Se souvint qu'ils n'étaient que chair, * un souffle qui passe et ne revient plus.
77:40 Combien de fois ils L'irritèrent dans le désert, * et excitèrent Son courroux dans la plaine aride !
77:41 Et ils recommençaient à tenter Dieu, * et à irriter le Saint d'Israël.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dieu est leur secours : et le Très Haut leur rédempteur.
Ant. Redémit eos * Dóminus de manu tribulántis.
Psalmus 77(42-58) [5]
77:42 Non sunt recordáti manus ejus, * die qua redémit eos de manu tribulántis.
77:43 Sicut pósuit in Ægýpto signa sua, * et prodígia sua in campo Táneos.
77:44 Et convértit in sánguinem flúmina eórum: * et imbres eórum, ne bíberent.
77:45 Misit in eos cœnomyíam, et comédit eos: * et ranam, et dispérdidit eos.
77:46 Et dedit ærúgini fructus eórum: * et labóres eórum locústæ.
77:47 Et occídit in grándine víneas eórum: * et moros eórum in pruína.
77:48 Et trádidit grándini juménta eórum: * et possessiónem eórum igni.
77:49 Misit in eos iram indignatiónis suæ: * indignatiónem, et iram, et tribulatiónem: immissiónes per ángelos malos.
77:50 Viam fecit sémitæ iræ suæ, non pepércit a morte animábus eórum: * et juménta eórum in morte conclúsit.
77:51 Et percússit omne primogénitum in terra Ægýpti: * primítias omnis labóris eórum in tabernáculis Cham.
77:52 Et ábstulit sicut oves pópulum suum: * et perdúxit eos tamquam gregem in desérto.
77:53 Et dedúxit eos in spe, et non timuérunt: * et inimícos eórum opéruit mare.
77:54 Et indúxit eos in montem sanctificatiónis suæ: * montem, quem acquisívit déxtera ejus.
77:54 Et ejécit a fácie eórum gentes: * et sorte divísit eis terram in funículo distributiónis.
77:55 Et habitáre fecit in tabernáculis eórum: * tribus Israël.
77:56 Et tentavérunt, et exacerbavérunt Deum excélsum: * et testimónia ejus non custodiérunt.
77:57 Et avertérunt se, et non servavérunt pactum: * quemádmodum patres eórum convérsi sunt in arcum pravum.
77:58 In iram concitavérunt eum in cóllibus suis: * et in sculptílibus suis ad æmulatiónem eum provocavérunt.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Redémit eos Dóminus de manu tribulántis.
Ant. Le Seigneur les a délivrés * de la main qui les accablait.
Psaume 77(42-58) [5]
77:42 Ils ne se souvinrent point * de ce que Sa main avait fait au jour où Il les délivra des mains de l'oppresseur,
77:43 Lorsqu'Il fit éclater Ses signes en Egypte, * et Ses prodiges dans la plaine de Tanis.
77:44 Il changea en sang leurs fleuves et leurs eaux, * afin qu'ils n'en pussent boire.
77:45 Il envoya contre eux des mouches qui les dévorèrent, * et des grenouilles qui les détruisirent.
77:46 Il livra leurs récoltes à la rouille, * et leurs travaux aux sauterelles.
77:47 Il fit périr leurs vignes par la grêle, * et leurs mûriers par le givre.
77:48 Il livra leurs bétail à la grêle, * et leurs possessions au feu.
77:49 Il lança contre eux la fureur de Sa colère, * l'indignation, et le courroux, et les tribulations, les fléaux envoyés par des anges de malheur.
77:50 Il ouvrit un large chemin à Sa colère ; Il n'épargna pas leur vie, * et Il enveloppa leurs troupeaux dans une mort commune.
77:51 Il frappa tous les premiers-nés dans la terre d'Egypte, * et les prémices de toute leur peine dans les tentes de Cham.
77:52 Et Il enleva Son peuple comme des brebis, * et Il les conduisit comme un troupeau dans le désert,
77:53 Et Il les mena pleins d'espérance et leur ôta toute crainte, * et la mer engloutit leurs ennemis.
77:54 Et Il les amena sur la montagne de Sa sainteté, * sur la montagne que Sa droite avait acquise.
77:54 Et Il chassa les nations devant eux, * et Il leur distribua au sort la terre promise, après l'avoir partagée avec le cordeau ;
77:55 Et Il fit habiter dans leurs tentes * les tribus d'Israël.
77:56 Mais ils tentèrent et irritèrent le Dieu très haut, * et ils ne gardèrent point Ses préceptes.
77:57 Ils se détournèrent, et n'observèrent point l'alliance ; * comme leurs pères, ils devinrent un arc mauvais.
77:58 Ils irritèrent Sa colère sur leurs collines, * et ils provoquèrent Sa jalousie par leurs idoles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur les a délivrés de la main qui les accablait.
Ant. Ædificávit * Deus sanctifícium suum in terra.
Psalmus 77(59-72) [6]
77:59 Audívit Deus, et sprevit: * et ad níhilum redégit valde Israël.
77:60 Et répulit tabernáculum Silo: * tabernáculum suum, ubi habitávit in homínibus.
77:61 Et trádidit in captivitátem virtútem eórum: * et pulchritúdinem eórum in manus inimíci.
77:62 Et conclúsit in gládio pópulum suum: * et hereditátem suam sprevit.
77:63 Júvenes eórum comédit ignis: * et vírgines eórum non sunt lamentátæ.
77:64 Sacerdótes eórum in gládio cecidérunt: * et víduæ eórum non plorabántur.
77:65 Et excitátus est tamquam dórmiens Dóminus: * tamquam potens crapulátus a vino.
77:66 Et percússit inimícos suos in posterióra: * oppróbrium sempitérnum dedit illis.
77:67 Et répulit tabernáculum Joseph: * et tribum Éphraim non elégit.
77:68 Sed elégit tribum Juda, * montem Sion quem diléxit.
77:69 Et ædificávit sicut unicórnium sanctifícium suum in terra, * quam fundávit in sǽcula.
77:70 Et elégit David, servum suum, et sústulit eum de grégibus óvium: * de post fœtántes accépit eum,
77:71 Páscere Jacob, servum suum, * et Israël, hereditátem suam:
77:72 Et pavit eos in innocéntia cordis sui: * et in intelléctibus mánuum suárum dedúxit eos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ædificávit Deus sanctifícium suum in terra.
Ant. Dieu a édifié * son sanctuaire dans le pays.
Psaume 77(59-72) [6]
77:59 Dieu entendit, et Il méprisa Israël, * et Il le réduisit à la dernière humiliation.
77:60 Et Il rejeta le tabernacle de Silo, * Son tabernacle où Il avait habité parmi les hommes.
77:61 Et Il livra leur force à la captivité, * et leur gloire aux mains de l'ennemi.
77:62 Et Il livra Son peuple au glaive, * et Il méprisa Son héritage.
77:63 Le feu dévora leurs jeunes hommes, * et leurs vierges ne furent point pleurées.
77:64 Leurs prêtres tombèrent par le glaive, * et on ne versa pas de larmes sur leurs veuves.
77:65 Et le Seigneur Se réveilla comme un homme endormi, * et comme un héros surexcité par le vin.
77:66 Il frappa Ses ennemis par derrière, * et les couvrit d'une honte éternelle.
77:67 Et il rejeta le tabernacle de Joseph, * et ne choisit point la tribu d'Ephraïm.
77:68 Mais Il choisit la tribu de Juda, * la montagne de Sion qu'Il a aimée.
77:69 Et Il bâtit Son sanctuaire pareil à la licorne, dans la terre * qu'Il a affermie pour toujours.
77:70 Il a choisi David Son serviteur, et l'a tiré du milieu des troupeaux de brebis ; * Il l'a pris de derrière les brebis mères,
77:71 Pour qu'il fût le pasteur de Son serviteur Jacob, * et d'Israël Son héritage.
77:72 Et Il les fit paître dans l'innocence de son cœur, * et les conduisit avec des mains intelligentes.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Dieu a édifié son sanctuaire dans le pays.
V. Elégit Dóminus tribum Juda.
R. Montem Sion quem diléxit.
V. Le Seigneur a choisi la tribu de Juda.
R. Le mont Sion qu’il a aimé.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Ambrosius epíscopus Mediolanénsis, Ambrósii civis Romani fílius, patre Galliæ præfecto natus est. In hujus infántis ore examen apum consedisse dícitur: quæ res divinam viri eloquéntiam præmonstrábat. Romæ liberálibus disciplinis eruditus est. Post a Probo præfecto Liguriæ et Æmíliæ præpositus: unde póstea, ejusdem Probi jussu, cum potestate Mediolanum venit; ubi, mortuo Auxentio Ariáno episcopo, pópulus de successore deligéndo dissidebat. Quare Ambrosius, pro officii sui munere ecclésiam ingréssus, ut commótam seditiónem sedaret, cum multa de quiete et tranquillitate reipublicæ præcláre dixísset, derepénte púero Ambrosium episcopum exclamante, univérsi pópuli vox erupit, Ambrosium episcopum depóscentis.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Nihil profíciet inimícus in eo, et fílius iniquitátis non nocébit ei.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Ambroise, évêque de Milan, fils d’Ambroise citoyen Romain, naquit alors que son père était préfet des Gaules. Sur ses lèvres d’enfant, dit-on, un essaim d’abeilles s’était reposé. Ce fait présageait l’éloquence divine de cet homme. Il fut instruit à Rome des arts libéraux. Puis le préfet Probus le préposa au gouvernement de la Ligurie et de l’Émilie ; c’est de là qu’ensuite, sur l’ordre du même Probus, il vint avec pleins pouvoirs à Milan où, après la mort d’Auxence, évêque arien, le peuple ne pouvait s’entendre sur le choix du successeur. C’est au sujet de cette discussion qu’Ambroise en vertu de sa charge, étant entré dans l’église pour apaiser le mouvement séditieux, fit un remarquable discours sur la paix et la tranquiüité publique. Tandis qu’il parlait, un enfant s’écria soudain : « Ambroise évêque », et une clameur de tout le peuple s’éleva, demandant Ambroise pour évêque.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai trouvé David, mon serviteur, je l’ai oint de mon huile sainte :
* Car ma main le secourra.
V. L’ennemi ne gagnera rien, sur lui et le fils d’iniquité ne lui nuira pas.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Recusante illo et eórum precibus resistente, ardens pópuli studium ad Valentinianum imperatórem delátum est; cui gratíssimum fuit, a se deléctos judices ad sacerdotium postulari. Fuit id étiam Probo præfecto jucúndum, qui Ambrosio proficiscénti quasi divinans dixerat: Vade, age, non ut judex, sed ut epíscopus. Itaque cum ad pópuli desidérium imperatóris volúntas accederet, Ambrosius baptizátus (erat enim catechúmenus) sacrisque initiatus, ac servátis ómnibus ex instituto Ecclésiæ ordinum gradibus, octavo die, qui fuit septimo Idus Decembris, episcopale onus suscépit. Factus epíscopus, catholicam fidem et disciplínam ecclesiásticam acerrime deféndit; multosque Ariános, et alios hæreticos ad fidei veritátem convértit, in quibus claríssimum Ecclésiæ lumen sanctum Augustinum Jesu Christo péperit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Pósui adjutórium super poténtem, et exaltávi eléctum de plebe mea:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Celui-ci se récusant et résistant aux sollicitations de tous, l’ardent désir du peuple fut déféré à l’empereur Valentinien qui eut pour très agréable d’entendre demander pour le sacerdoce, celui qu’il avait choisi pour juge. Cela plut également au préfet Probus qui, au départ d’Ambroise, lui avait dit comme par inspiration : « Allez, agissez non comme juge, mais comme évêque. » Aussi, quand au désir du peuple se fut ajoutée la volonté de l’empereur, Ambroise, d’abord baptisé (car il était seulement catéchumène), puis initié aux mystères sacrés, et après être passé par tous les degrés des ordres selon l’institution de l’Église, reçut la charge épiscopale, le huitième jour, septième des Ides de Décembre. Devenu évêque, il défendit avec une très grande vigueur la foi catholique et la discipline ecclésiastique ; il convertit aussi à la vraie foi un grand nombre d’Ariens et d’autres hérétiques, parmi lesquels il enfanta à Jésus-Christ la lumière la plus éclatante de l’Église, saint Augustin.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai donné mon secours au puissant et j’ai élevé celui que j’ai élu parmi mon peuple.
* Car ma main le secourra.
V. J’ai trouvé David mon serviteur et je l’ai oint de mon huile sainte.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Gratiáno imperatóre occiso, ad Maximum ejus interfectórem legátus íterum profectus est; eoque pœniténtiam ágere recusante, se ab ejus communióne semovit. Theodosium imperatórem, propter cædem Thessalonícæ factam, ingressu ecclésiæ prohibuit. Cui, cum ille David quoque regem adulterum et homicidam fuísse dixísset, respóndit Ambrosius: Qui secutus es errántem, séquere pœniténtem. Quare Theodosius sibi ab eo impositam publicam pœniténtiam humíliter egit. Ergo sanctus epíscopus pro Ecclésia Dei maximis labóribus curisque perfunctus, multis libris étiam egregie conscripsit, antequam in morbum incideret, mortis suæ diem prædixit. Ad quem ægrotum Honorátus Vercellénsis epíscopus, Dei voce ter admónitus, accurrit, eique sanctum Dómini corpus præbuit: quo ille sumpto, conformátis in crucis similitúdinem mánibus, orans, ánimam Deo réddidit pridie Nonas Aprilis, anno post Christum natum trecentésimo nonagesimo septimo.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste est, qui ante Deum magnas virtútes operátus est, et omnis terra doctrína ejus repléta est:
* Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Iste est, qui contémpsit vitam mundi, et pervénit ad cæléstia regna.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Après le meurtre de l’empereur Gratien, il se rendit par deux fois en députation près de Maxime, son meurtrier ; et, sur son refus de faire pénitence, rompit toute relation avec lui. A cause du massacre de Thessa- lonique, il refusa à l’empereur Théodose l’entrée de P église. Comme celui-ci objectait que David aussi avait été un roi adultère et homicide, Ambroise lui répondit : « Vous qui Pavez suivi dans son égarement, suivez-le dans sa pénitence. » C’est pourquoi Théodose accomplit humblement la pénitence publique qu’il lui imposa. Enfin le saint évêque, après s’être acquitté pour l’Église de Dieu de très grands travaux et d’affaires importantes, et avoir écrit un grand nombre d’ouvrages vraiment remarquables, prédit, avant de tomber malade, le jour de sa mort. Honorat, évêque de Verceil, averti trois fois par la voix de Dieu, accourut au chevet du malade et lui présenta le corps sacré du Seigneur. Dès qu’Ambroise Peut reçu, les bras étendus en croix et priant, il rendit son âme à Dieu, la veille des Nones d’Avril, Pan de Jésus-Christ trois cent quatre-vingt-dix-sept.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici celui qui devant Dieu accomplit de grandes vertus et toute la terre fut remplie de son enseignement :
* A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Voici celui qui méprisa la vie du monde et parvint aux royaumes célestes.
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
Nocturn III.
Ant. Ádjuva nos, * Deus, salutáris noster: et propítius esto peccátis nostris.
Psalmus 78 [7]
78:1 Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam, polluérunt templum sanctum tuum: * posuérunt Jerúsalem in pomórum custódiam.
78:2 Posuérunt morticína servórum tuórum, escas volatílibus cæli: * carnes sanctórum tuórum béstiis terræ.
78:3 Effudérunt sánguinem eórum tamquam aquam in circúitu Jerúsalem: * et non erat qui sepelíret.
78:4 Facti sumus oppróbrium vicínis nostris: * subsannátio et illúsio his, qui in circúitu nostro sunt.
78:5 Úsquequo, Dómine, irascéris in finem: * accendétur velut ignis zelus tuus?
78:6 Effúnde iram tuam in gentes, quæ te non novérunt: * et in regna quæ nomen tuum non invocavérunt:
78:7 Quia comedérunt Jacob: * et locum ejus desolavérunt.
78:8 Ne memíneris iniquitátum nostrárum antiquárum, cito antícipent nos misericórdiæ tuæ: * quia páuperes facti sumus nimis.
78:9 Ádjuva nos, Deus, salutáris noster: et propter glóriam nóminis tui, Dómine, líbera nos: * et propítius esto peccátis nostris, propter nomen tuum:
78:10 Ne forte dicant in géntibus: Ubi est Deus eórum? * et innotéscat in natiónibus coram óculis nostris.
78:10 Últio sánguinis servórum tuórum, qui effúsus est: * intróeat in conspéctu tuo gémitus compeditórum.
78:11 Secúndum magnitúdinem brácchii tui, * pósside fílios mortificatórum.
78:12 Et redde vicínis nostris séptuplum in sinu eórum: * impropérium ipsórum, quod exprobravérunt tibi, Dómine.
78:13 Nos autem pópulus tuus, et oves páscuæ tuæ, * confitébimur tibi in sǽculum.
78:13 In generatiónem et generatiónem * annuntiábimus laudem tuam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ádjuva nos, Deus, salutáris noster: et propítius esto peccátis nostris.
Nocturn III.
Ant. Aidez-nous, * ô Dieu, notre Sauveur : et pardonnez nos péchés.
Psaume 78 [7]
78:1 O Dieu, les nations sont venues dans Votre héritage ; elles ont souillé Votre saint temple; * elles ont fait de Jérusalem une cabane à garder les fruits.
78:2 Elles ont exposé les cadavres de Vos serviteurs en pâture aux oiseaux du ciel, * les chairs de Vos saints aux bêtes de la terre.
78:3 Elles ont répandu leur sang comme l'eau autour de Jérusalem, * et il n'y avait personne pour les ensevelir.
78:4 Nous sommes devenus un sujet d'opprobre pour nos voisins, * la risée et la moquerie de ceux qui nous environnent.
78:5 Jusques à quand, Seigneur, serez-Vous irrité pour toujours ? * jusques à quand Votre fureur s'allumera-t-elle comme un feu ?
78:6 Répandez Votre colère sur les nations qui ne Vous connaissent pas, * et sur les royaumes qui n'invoquent point Votre Nom ;
78:7 Car ils ont dévoré Jacob, * et désolé sa demeure.
78:8 Ne Vous souvenez plus de nos anciennes iniquités ; que Vos miséricordes viennent en hâte au-devant de nous, * car nous sommes réduits à la dernière misère.
78:9 Aidez-nous, ô Dieu, notre sauveur, et pour la gloire de Votre nom, Seigneur, délivrez-nous, * et pardonnez-nous nos péchés, à cause de Votre Nom.
78:10 De peur qu'on ne dise parmi les nations : Où est leur Dieu ? * Faites éclater parmi les nations, sous nos yeux,
78:10 La vengeance pour le sang de Vos serviteurs qui a été répandu. * Que le gémissement des captifs pénétre jusqu'à Vous.
78:11 Selon la puissance de Votre bras, * gardez les enfants de ceux qu'on a fait mourir.
78:12 Et faites retomber dans le sein de nos voisins sept fois l'opprobre * qu'ils Vous ont fait, Seigneur.
78:13 Mais nous, Votre peuple et les brebis de Votre pâturage, * nous Vous louerons à jamais ;
78:13 Nous publierons Vos louanges, * de génération en génération.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Aidez-nous, ô Dieu, notre Sauveur : et pardonnez nos péchés.
Ant. Ego sum Dóminus * Deus tuus Israël, qui edúxi te de terra Ægýpti.
Psalmus 80 [8]
80:2 Exsultáte Deo, adjutóri nostro: * jubiláte Deo Jacob.
80:3 Súmite psalmum, et date týmpanum: * psaltérium jucúndum cum cíthara.
80:4 Buccináte in Neoménia tuba, * in insígni die solemnitátis vestræ.
80:5 Quia præcéptum in Israël est: * et judícium Deo Jacob.
80:6 Testimónium in Joseph pósuit illud, cum exíret de terra Ægýpti: * linguam, quam non nóverat, audívit.
80:7 Divértit ab onéribus dorsum ejus: * manus ejus in cóphino serviérunt.
80:8 In tribulatióne invocásti me, et liberávi te: * exaudívi te in abscóndito tempestátis: probávi te apud aquam contradictiónis.
80:9 Audi, pópulus meus, et contestábor te: * Israël, si audíeris me, non erit in te deus recens, neque adorábis deum aliénum.
80:11 Ego enim sum Dóminus Deus tuus, qui edúxi te de terra Ægýpti: * diláta os tuum, et implébo illud.
80:12 Et non audívit pópulus meus vocem meam: * et Israël non inténdit mihi.
80:13 Et dimísi eos secúndum desidéria cordis eórum: * ibunt in adinventiónibus suis.
80:14 Si pópulus meus audísset me: * Israël si in viis meis ambulásset:
80:15 Pro níhilo fórsitan inimícos eórum humiliássem: * et super tribulántes eos misíssem manum meam.
80:16 Inimíci Dómini mentíti sunt ei: * et erit tempus eórum in sǽcula.
80:17 Et cibávit eos ex ádipe fruménti: * et de petra, melle saturávit eos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ego sum Dóminus Deus tuus Israël, qui edúxi te de terra Ægýpti.
Ant. C'est moi qui suis le Seigneur * ton Dieu, Israël, qui t'a fait sortir de la terre d'Egypte.
Psaume 80 [8]
80:2 Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur ; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob.
80:3 Entonnez le cantique, et faites résonner le tambourin, * le psaltérion harmonieux, avec la harpe.
80:4 Sonnez de la trompette à la néoménie, * au jour insigne de Votre solennité.
80:5 Car c'est un précepte pour Israël, * et une ordonnance du Dieu de Jacob.
80:6 Il en fit un statut pour Joseph, lorsqu'il sortait de la terre d'Egypte ;* il entendit une langue qu'il ne connaissait pas.
80:7 Il a déchargé ses épaules des fardeaux ; ses mains portèrent la corbeille.
80:8 Dans la tribulation tu M'as invoqué, et Je t'ai délivré. * Je t'ai exaucé du sein de la tempête ; Je t'ai éprouvé auprès des eaux de contradiction.
80:9 Ecoute, Mon peuple, et Je t'avertirai. * Israël, si tu M'écoutes, il n'y aura pas chez toi de dieu nouveau, et tu n'adoreras pas de dieu étranger.
80:11 Car Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t'ai fait sortir de la terre d'Egypte. * Elargis ta bouche, et Je la remplirai.
80:12 Mais Mon peuple n'a pas écouté Ma voix, * et Israël ne M'a point obéi.
80:13 Et Je les ai abandonnés aux désirs de leur cœur ; * ils marcheront au gré de leurs conseils.
80:14 Si Mon peuple M'avait écouté, * si Israël avait marché dans Mes voies,
80:15 J'aurais pu facilement humilier leurs ennemis, * et J'aurais appesanti Ma main sur leurs oppresseurs.
80:16 Les ennemis du Seigneur lui ont menti, * et le temps de leur misère durera sans fin.
80:17 Et cependant Il les a nourris de la fleur du froment, * et Il les a rassasiés du miel sorti du rocher.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. C'est moi qui suis le Seigneur ton Dieu, Israël, qui t'a fait sortir de la terre d'Egypte.
Ant. Ne táceas Deus * quóniam inimíci tui extulérunt caput.
Psalmus 82 [9]
82:2 Deus, quis símilis erit tibi? * Ne táceas, neque compescáris, Deus.
82:3 Quóniam ecce inimíci tui sonuérunt: * et qui odérunt te extulérunt caput.
82:4 Super pópulum tuum malignavérunt consílium: * et cogitavérunt advérsus sanctos tuos.
82:5 Dixérunt: Veníte, et disperdámus eos de gente: * et non memorétur nomen Israël ultra.
82:6 Quóniam cogitavérunt unanímiter: * simul advérsum te testaméntum disposuérunt, tabernácula Idumæórum et Ismahelítæ:
82:8 Moab, et Agaréni, Gebal, et Ammon, et Ámalec: * alienígenæ cum habitántibus Tyrum.
82:9 Étenim Assur venit cum illis: * facti sunt in adjutórium fíliis Lot.
82:10 Fac illis sicut Mádian, et Sísaræ: * sicut Jabin in torrénte Cisson.
82:11 Disperiérunt in Endor: * facti sunt ut stercus terræ.
82:12 Pone príncipes eórum sicut Oreb, et Zeb, * et Zébee, et Sálmana:
82:13 Omnes príncipes eórum: * qui dixérunt: Hereditáte possideámus Sanctuárium Dei.
82:14 Deus meus, pone illos ut rotam: * et sicut stípulam ante fáciem venti.
82:15 Sicut ignis, qui combúrit silvam: * et sicut flamma combúrens montes:
82:16 Ita persequéris illos in tempestáte tua: * et in ira tua turbábis eos.
82:17 Imple fácies eórum ignomínia: * et quǽrent nomen tuum, Dómine.
82:18 Erubéscant, et conturbéntur in sǽculum sǽculi: * et confundántur, et péreant.
82:19 Et cognóscant quia nomen tibi Dóminus: * tu solus Altíssimus in omni terra.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ne táceas Deus quóniam inimíci tui extulérunt caput.
Ant. Ne vous taisez pas, ô Dieu * car vos ennemis ont relevé la tête.
Psaume 82 [9]
82:2 O Dieu, qui sera semblable à Vous ? * Ne Vous taisez pas, ô Dieu, et ne Vous reposez pas.
82:3 Car voici que Vos ennemis font un grand bruit, * et ceux qui Vous haïssent ont levé la tête.
82:4 Ils ont formé un dessein plein de malice contre Votre peuple, * et ils ont conspiré contre Vos saints.
82:5 Ils ont dit : Venez et exterminons-les du milieu des nations, * et qu'on ne se souvienne plus jamais du nom d'Israël.
82:6 Ils ont comploté d'un même cœur, * et ensemble ils ont fait alliance contre Vous : les tentes des Iduméens et les Ismaélites ;
82:8 Moab et les Agaréniens ; Gébal, et Ammon, et Amalec; * les étrangers avec les habitants de Tyr.
82:9 Assur aussi est venu avec eux, * et s'est fait l'auxiliaire des fils de Lot.
82:10 Traitez-les comme Madian et Sisara, * comme Jabin au torrent de Cisson.
82:11 Ils ont été détruits à Endor, * ils sont devenus comme le fumier de la terre.
82:12 Traitez leurs princes comme Oreb, et Zeb, * et Zébée, et Salama ;
82:13 Tous leurs princes * qui avaient dit : Emparons-nous du sanctuaire de Dieu comme de notre héritage.
82:14 Mon Dieu, rendez-les semblables à une roue, * et à la paille emportée par le vent.
82:15 Comme le feu qui brûle la forêt, * et comme la flamme qui consume les montagnes,
82:16 Ainsi Vous les poursuivrez par Votre tempête, * et Vous les épouvanterez dans Votre colère.
82:17 Couvrez leurs visages de confusion, * et ils chercheront Votre Nom, Seigneur.
82:18 Qu'ils rougissent et soient dans le trouble à jamais ; * qu'ils soient confondus et qu'ils périssent.
82:19 Et qu'ils connaissent que Votre Nom est le Seigneur, * et que Vous êtes seul le Très-Haut dans toute la terre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ne vous taisez pas, ô Dieu car vos ennemis ont relevé la tête.
V. Cognóscant quia nomen tibi Dóminus.
R. Tu solus Altíssimus super omnem terram.
V. Qu'ils sachent que votre nom est : le Seigneur.
R. Vous êtes le seul très haut sur toute la terre.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 5:13-19
In illo témpore: Dixit Jesus discípulis suis: Vos estis sal terræ. Quod si sal evanúerit, in quo saliétur? Et réliqua.

Homilía sancti Augustíni Epíscopi
Lib. 1 de Sermone Domini in monte, cap. 6
Osténdit Dóminus fátuos esse judicándos, qui temporálium bonórum vel cópiam sectántes vel inópiam metuéntes, amíttunt ætérna, quæ nec dari possunt ab homínibus nec auférri. Itaque, si sal infatuátum fúerit, in quo saliétur? Id est, si vos, per quos condiéndi sunt quodámmodo pópuli, metu persecutiónum temporálium amiséritis regna cælórum; qui erunt hómines, per quos a vobis error auferátur, cum vos elégerit Deus, per quos errórem áuferat ceterórum?
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Amávit eum Dóminus, et ornávit eum: stolam glóriæ índuit eum,
* Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Induit eum Dóminus lorícam fídei, et ornávit eum.
R. Et ad portas paradísi coronávit eum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
The Lesson is taken from the Holy Gospel according to Matthew
Matt 5:13-19
At that time: Jesus said unto his disciples: Ye are the salt of the earth: But if the salt have lost his savour, wherewith shall it be salted? And so on, and that which followeth.

Homily by St. Augustine the Bishop (of Hippo)
Book 1 of the Lord's Sermon on the Mount, ch. 6, vol. 4
The Lord would have us understand how that men do lose their power of savouring others with righteousness when they are willing to place their eternal welfare in jeopardy for the sake of any temporal advantage, like as attainment of ease or luxury, or escape from suffering or toil. For that which is eternal, unlike things of this world, can neither be bestowed by men, nor by them taken away. Hence, when he asketh: If the salt have lost his savour, wherewith shall it be salted? he would have us understand the question to be: If ye, by whom mankind is preserved from corruption, be willing to lose the kingdom of heaven so as to escape trials or persecutions in this world, who is there to preserve you from corruption, seeing ye are they that God hath chosen to preserve all others from corruption?
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a aimé et l’a paré ; il l’a revêtu d’une robe de gloire :
* Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Le Seigneur l’a revêtu de la cuirasse de la foi et il l’a paré.
R. Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Ergo ad níhilum valet sal infatuátum, nisi ut mittátur foras et calcétur ab homínibus. Non ítaque calcátur ab homínibus qui pátitur persecutiónem; sed qui, persecutiónem timéndo, infatuátur. Calcári enim non potest nisi inférior; sed inférior non est, qui, quamvis córpore multa in terra sustíneat, corde tamen fixus in cælo est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In médio Ecclésiæ apéruit os ejus,
* Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus.
V. Jucunditátem et exsultatiónem thesaurizávit super eum.
R. Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Those that should be the salt of the earth, but have lost their savour, are thenceforth good for nothing, but to be cast out, and to be trodden under foot of men. But no one that suffereth persecution is truly said to be trodden under foot of men. Rather, that one is truly trodden under foot of men who through fear of persecution hath lost the savour of righteousness. For no one can be trodden upon, unless he be beneath him which treadeth upon him. And certainly no one who hath his heart in heaven, no matter how grievously he doth suffer in his body on earth, is rightly said to be beneath anyone who misuseth him.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Au milieu de l’Église, il a ouvert la bouche.
* Et le Seigneur Ta rempli de l’Esprit de Sagesse et d’intelligence.
V. Il a amassé sur lui un trésor de joie et d’exultation.
R. Et le Seigneur Ta rempli de l’Esprit de Sagesse et d’intelligence.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et le Seigneur Ta rempli de l’Esprit de Sagesse et d’intelligence.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Vos estis lumen mundi. Quómodo dixit supérius sal terræ, sic nunc dicit lumen mundi. Nam, neque supérius ista terra accipiénda est, quam pédibus corpóreis calcámus; sed hómines, qui in terra hábitant, vel étiam peccatóres, quorum condiéndis et exstinguéndis putóribus apostólicum salem Dóminus misit. Et hic mundum non cælum et terram, sed hómines qui sunt in mundo vel díligunt mundum, opórtet intélligi; quibus illuminándis Apóstoli missi sunt. Non potest cívitas abscóndi super montem pósita; id est, fundáta super insígnem magnámque justítiam, quam signíficat étiam ipse mons, in quo dísputat Dóminus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Ye are the light of the world. And we are to understand the word World in the same sense as the word Earth when he spoke above of the salt of the earth, that is, not that earth whereupon we walk with our bodily feet, but the men which dwell upon the earth; in other words, sinners, for the sweetening and correction of whose corruption, the Lord hath sent his Apostles, as it were, as so much salt. And so by the world we are to understand, not the heaven and the earth, but the men who are in the world and love the world, for the enlightening of whom the Apostles have been sent. A city that is set on a hill cannot be hid: that is, what is founded upon the heights of righteousness, whereof the mountain upon which the Lord gave this discourse was itself a figure, is magnificent in the eyes of all men.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui pópulo tuo ætérnæ salútis beátum Ambrósium minístrum tribuísti: præsta, quǽsumus; ut, quem Doctórem vitæ habúimus in terris, intercessórem habére mereámur in cælis.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Dieu, qui avez accordé à votre peuple le bienheureux Ambroise, comme ministre du salut éternel, faites, nous vous en prions, que l'ayant eu sur la terre, comme Docteur de vie, nous méritions de l’avoir comme intercesseur dans les cieux.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Latin-Bea
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help