S. Damasi Papæ et Confessoris ~ Duplex
Scriptura: Feria III infra Hebdomadam II Adventus

Ad Matutinum    12-11-2018

Incipit
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus.
Ant. Regem Confessórum Dóminum, * Veníte, adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, offrons l'adoration.
Ant. Au Seigneur, Roi des Confesseurs, * Venez, offrons l'adoration.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Iste Conféssor Dómini, coléntes
Quem pie laudant pópuli per orbem,
Hac die lætus méruit suprémos
Laudis honóres.

Qui pius, prudens, húmilis, pudícus,
Sóbriam duxit sine labe vitam,
Donec humános animávit auræ
Spíritus artus.

Cujus ob præstans méritum, frequénter,
Ægra quæ passim jacuére membra,
Víribus morbi dómitis, salúti
Restituúntur.

Noster hinc illi chorus obsequéntem
Cóncinit laudem celebrésque palmas,
Ut piis ejus précibus juvémur
Omne per ævum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui, super cæli sólio corúscans,
Tótius mundi sériem gubérnat,
Trinus et unus.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Ce confesseur du Seigneur,
Que les peuples de toute la terre célèbrent par une pieuse louange,
Aujourd’hui a obtenu dans la joie
Les suprêmes honneurs de la gloire.

Pieux, prudent, humble, pudique,
Il a mené une vie sobre, sans faute,
Tant que ses membres ont été animés
Du souffle de la vie.

Par son puissant mérite, souvent,
La maladie est terrassée ;
Les corps infirmes qui gisaient là
Sont rendus à la santé.

Aussi notre chœur chante en son honneur
Une louange déférente à ses palmes glorieuses
Pour que ses pieuses prières
Nous aident en tout temps.

Salut, honneur, puissance à Celui qui,
Brillant sur le trône du ciel,
Gouverne l’enchaînement du monde entier,
Dieu trine et un,
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. Expúgna, Dómine, * impugnántes me.
Psalmus 34(1-10) [1]
34:1 Júdica, Dómine, nocéntes me, * expúgna impugnántes me.
34:2 Apprehénde arma et scutum: * et exsúrge in adjutórium mihi.
34:3 Effúnde frámeam, et conclúde advérsus eos, qui persequúntur me: * dic ánimæ meæ: Salus tua ego sum.
34:4 Confundántur et revereántur, * quæréntes ánimam meam.
34:4 Avertántur retrórsum, et confundántur * cogitántes mihi mala.
34:5 Fiant tamquam pulvis ante fáciem venti: * et Ángelus Dómini coárctans eos.
34:6 Fiat via illórum ténebræ et lúbricum: * et Ángelus Dómini pérsequens eos.
34:7 Quóniam gratis abscondérunt mihi intéritum láquei sui: * supervácue exprobravérunt ánimam meam.
34:8 Véniat illi láqueus, quem ignórat: et cáptio, quam abscóndit, apprehéndat eum: * et in láqueum cadat in ipsum.
34:9 Ánima autem mea exsultábit in Dómino: * et delectábitur super salutári suo.
34:10 Ómnia ossa mea dicent: * Dómine, quis símilis tibi?
34:10 Erípiens ínopem de manu fortiórum ejus: * egénum et páuperem a diripiéntibus eum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Expúgna, Dómine, impugnántes me.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. Combattez, Seigneur, * ceux qui me combattent.
Psaume 34(1-10) [1]
34:1 Jugez, Seigneur, ceux qui me font du mal ; * combattez ceux qui me combattent.
34:2 Prenez Vos armes et Votre bouclier, * et levez-Vous pour me secourir.
34:3 Tirez Votre épée et barrez le passage à ceux qui me persécutent ; * dites à mon âme : Je suis ton salut.
34:4 Qu'ils soient couverts de honte et de confusion, * ceux qui en veulent à ma vie.
34:4 Qu'il reculent et soient confondus, * ceux qui méditent le mal contre moi.
34:5 Qu'ils deviennent comme la poussière emportée par le vent, * et que l'Ange du Seigneur les serre de près.
34:6 Que leur chemin soit ténébreux et glissant, * et que l'ange du Seigneur les poursuive.
34:7 Car sans raison ils ont caché un piège pour me perdre ; * ils ont sans motif outragé mon âme.
34:8 Qu'un piège dont il ne se doute pas tombe sur lui ; que le rets qu'il a caché le saisisse, * et qu'il tombe dans son propre filet.
34:9 Mais mon âme se réjouira dans le Seigneur, * et mettra ses délices dans son Sauveur.
34:10 Tous mes os diront : * Seigneur, qui Vous est semblable, à Vous,
34:10 Qui arrachez le pauvre des mains de ceux qui sont plus forts que lui ; * l'indigent et le pauvre à ceux qui le dépouillent ?
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Combattez, Seigneur, ceux qui me combattent.
Ant. Restítue ánimam meam * a malefáctis eórum, Dómine.
Psalmus 34(11-17) [2]
34:11 Surgéntes testes iníqui, * quæ ignorábam interrogábant me.
34:12 Retribuébant mihi mala pro bonis: * sterilitátem ánimæ meæ.
34:13 Ego autem cum mihi molésti essent, * induébar cilício.
34:13 Humiliábam in jejúnio ánimam meam: * et orátio mea in sinu meo convertétur.
34:14 Quasi próximum, et quasi fratrem nostrum, sic complacébam: * quasi lugens et contristátus, sic humiliábar.
34:15 Et advérsum me lætáti sunt, et convenérunt: * congregáta sunt super me flagélla, et ignorávi.
34:16 Dissipáti sunt, nec compúncti, tentavérunt me, subsannavérunt me subsannatióne: * frenduérunt super me déntibus suis.
34:17 Dómine, quando respícies? * restítue ánimam meam a malignitáte eórum, a leónibus únicam meam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Restítue ánimam meam a malefáctis eórum, Dómine.
Ant. Guérissez mon âme * des coups qu'ils m'ont portés, Seigneur.
Psaume 34(11-17) [2]
34:11 Des témoins iniques se sont élevés ; * ils m'ont interrogé sur ce que j'ignorais.
34:12 Ils n'ont rendu le mal pour le bien ; * c'était la stérilité pour mon âme.
34:13 Mais moi, quand ils me tourmentaient, * je me revêtais d'un cilice.
34:13 J'humiliais mon âme par le jeûne, * et ma prière retournait dans mon sein.
34:14 J'avais pour eux la même compassion que pour un proche ou un frère ; * je me courbais comme dans le deuil et la tristesse.
34:15 Et ils se sont réjouis, et se sont assemblés contre moi ; * les malheurs se sont réunis sur moi, sans que j'en connusse la raison. Ils ont été dispersés;
34:16 Mais, sans componction, ils m'ont de nouveau mis à l'épreuve ; ils m'ont accablé d'insultes; * ils ont grincé des dents contre moi.
34:17 Seigneur, quand regarderez-Vous ? * Sauvez mon âme de leur malignité ; arrachez mon unique à ces lions.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Guérissez mon âme des coups qu'ils m'ont portés, Seigneur.
Ant. Exsúrge, Dómine, * et inténde judício meo.
Psalmus 34(18-28) [3]
34:18 Confitébor tibi in ecclésia magna, * in pópulo gravi laudábo te.
34:19 Non supergáudeant mihi qui adversántur mihi iníque: * qui odérunt me gratis et ánnuunt óculis.
34:20 Quóniam mihi quidem pacífice loquebántur: * et in iracúndia terræ loquéntes, dolos cogitábant.
34:21 Et dilatavérunt super me os suum: * dixérunt: Euge, euge, vidérunt óculi nostri.
34:22 Vidísti, Dómine, ne síleas: * Dómine, ne discédas a me.
34:23 Exsúrge et inténde judício meo: * Deus meus, et Dóminus meus in causam meam.
34:24 Júdica me secúndum justítiam tuam, Dómine, Deus meus, * et non supergáudeant mihi.
34:25 Non dicant in córdibus suis: Euge, euge, ánimæ nostræ: * nec dicant: Devorávimus eum.
34:26 Erubéscant et revereántur simul, * qui gratulántur malis meis.
34:26 Induántur confusióne et reveréntia * qui magna loquúntur super me.
34:27 Exsúltent et læténtur qui volunt justítiam meam: * et dicant semper: Magnificétur Dóminus qui volunt pacem servi ejus.
34:28 Et lingua mea meditábitur justítiam tuam, * tota die laudem tuam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Exsúrge, Dómine, et inténde judício meo.
Ant. Levez-vous, Seigneur, * et veillez à mon jugement.
Psaume 34(18-28) [3]
34:18 Je Vous célébrerai dans une grande assemblée ; * je Vous louerai au milieu d'un peuple nombreux.
34:19 Qu'ils ne se réjouissent point à mon sujet, ceux qui m'attaquent injustement, * qui me haïssent sans raison et qui clignent des yeux.
34:20 Car ils me disaient des paroles de paix ; * mais, parlant dans le pays avec colère, ils méditaient des tromperies.
34:21 Et ils ont ouvert au grand large leur bouche contre moi, * et ils ont dit : Courage, courage ! nos yeux ont vu.
34:22 Vous avez vu, Seigneur ; ne restez pas en silence; * Seigneur, ne Vous éloignez pas de moi.
34:23 Levez-Vous et prenez soin de mon droit ; * mon Dieu et mon Seigneur, défendez ma cause.
34:24 Jugez-moi selon Votre justice, Seigneur mon Dieu, * et qu'ils ne se réjouissent pas à mon sujet.
34:25 Qu'ils ne disent pas dans leur cœurs : Courage, courage ! réjouissons-nous. * Qu'ils ne disent pas : Nous l'avons dévoré.
34:26 Qu'ils rougissent et soient confondus, * ceux qui se félicitent de mes maux.
34:26 Qu'ils soient couverts de confusion et de honte, * ceux qui parlent avec orgueil contre moi.
34:27 Qu'il soient dans l'allégresse et la joie, ceux qui veulent ma justification ; * et qu'ils disent sans cesse : Gloire au Seigneur, ceux qui désirent la paix de Son serviteur.
34:28 Et ma langue célébrera Votre justice, * et Votre louange tout le jour.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Levez-vous, Seigneur, et veillez à mon jugement.
V. Lingua mea meditábitur justítiam tuam.
R. Tota die laudem tuam, Dómine.
V. Ma langue redira votre justice.
R. Et, tout le jour, votre louange, Seigneur.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De Isaía Prophéta
Isa 14:1-2
1 Prope est ut véniat tempus ejus, et dies ejus non elongabúntur. Miserébitur enim Dóminus Jacob, et éliget adhuc de Israël, et requiéscere eos fáciet super humum suam: adjungétur ádvena ad eos, et adhærébit dómui Jacob.
2 Et tenébunt eos pópuli, et addúcent eos in locum suum: et possidébit eos domus Israël super terram Dómini in servos et ancíllas: et erunt capiéntes eos, qui se céperant, et subícient exactóres suos.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Montes Israël, ramos vestros expándite, et floréte, et fructus fácite:
* Prope est ut véniat dies Dómini.
V. Roráte, cæli, désuper, et nubes pluant justum: aperiátur terra, et gérminet Salvatórem.
R. Prope est ut véniat dies Dómini.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du Prophète Isaïe
Isa 14:1-2
1 Son temps est proche, et ses jours ne seront pas prolongés ; car le Seigneur aura pitié de Jacob, Il Se choisira encore des amis dans Israël, et Il les fera reposer dans leur pays; les étrangers se joindront à eux, et s'attacheront à la maison de Jacob.
2 Les peuples les prendront, et les reconduiront dans leur pays ; et la maison d'Israël les possédera dans la terre du Seigneur comme serviteurs et comme servantes; ceux qui les avaient pris seront leurs captifs, et ils s'assujettiront leurs oppresseurs.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Montagnes d’Israël, étendez vos rameaux, et fleurissez, et produisez des fruits :
* Le jour du Seigneur est près de venir.
V. Cieux, versez votre rosée d’en haut, et que les nuées pleuvent un juste ; que la terre s’ouvre et qu’elle germe un Sauveur.
R. Le jour du Seigneur est près de venir.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Isa 14:3-6
3 Et erit in die illa, cum réquiem dedérit tibi Deus a labóre tuo, et a concussióne tua, et a servitúte dura, qua ante servísti:
4 Sumes parábolam istam contra regem Babylónis, et dices: Quómodo cessávit exáctor, quiévit tribútum?
5 Contrívit Dóminus báculum impiórum, virgam dominántium,
6 Cædéntem pópulos in indignatióne, plaga insanábili, subiciéntem in furóre gentes, persequéntem crudéliter.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Erúmpant montes jucunditátem, et colles justítiam:
* Quia lux mundi Dóminus cum poténtia venit.
V. De Sion exíbit lex, et verbum Dómini de Jerúsalem.
R. Quia lux mundi Dóminus cum poténtia venit.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Isa 14:3-6
3 En ce temps-là, lorsque le Seigneur t'aura donné du repos après ta fatigue et ton agitation, et après la dure servitude qui t'avait été imposée,
4 Tu prononceras ce discours figuré contre le roi de Babylone, et tu diras : Qu'est devenu le tyran ? Comment le tribut a-t-il cessé ?
5 Le Seigneur a brisé le bâton des impies, la verge des dominateurs,
6 Celui qui dans son indignation frappait les peuples d'une plaie incurable, celui qui s'assujettissait les nations dans sa fureur, et qui les persécutait cruellement.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Que les montagnes fassent éclater la joie et les collines la justice :
* Parce que le Seigneur, lumière du monde, vient avec puissance.
V. De Sion sortira la loi, et la parole du Seigneur de Jérusalem.
R. Parce que le Seigneur, lumière du monde, vient avec puissance.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Isa 14:12-15
12 Quómodo cecidísti de cælo, lúcifer, qui mane oriébaris? corruísti in terram, qui vulnerábas gentes?
13 Qui dicébas in corde tuo: In cælum conscéndam, super astra Dei exaltábo sólium meum, sedébo in monte testaménti, in latéribus Aquilónis.
14 Ascéndam super altitúdinem núbium, símilis ero Altíssimo.
15 Verúmtamen ad inférnum detrahéris in profúndum laci.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Ecce ab Austro vénio, ego Dóminus Deus vester,
* Visitáre vos in pace.
V. Aspíciam vos, et créscere fáciam: multiplicabímini, et firmábo pactum meum vobíscum.
R. Visitáre vos in pace.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Visitáre vos in pace.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Isa 14:12-15
12 Comment es-tu tombé du ciel, Lucifer, toi qui te levais si brillant le matin ? comment as-tu été renversé sur la terre, toi qui frappais les nations ?
13 Qui disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j'établirai mon trône au-dessus des astres de Dieu, je m'assiérai sur la montagne de l'alliance, aux côtés de l'aquilon ;
14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut ?
15 Mais tu as été précipité dans l'enfer, jusqu'au plus profond des abîmes.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici que je viens du midi, moi, le Seigneur votre Dieu.
* Vous visiter dans la paix.
V. Je vous regarderai et vous ferai croître : vous vous multiplierez, et j’affirmerai mon alliance avec vous.
R. Vous visiter dans la paix.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Vous visiter dans la paix.
Nocturn II.
Ant. Noli æmulári * in eo qui prosperátur et facit iniquitátem.
Psalmus 36(1-15) [4]
36:1 Noli æmulári in malignántibus: * neque zeláveris faciéntes iniquitátem.
36:2 Quóniam tamquam fænum velóciter aréscent: * et quemádmodum ólera herbárum cito décident.
36:3 Spera in Dómino, et fac bonitátem: * et inhábita terram, et pascéris in divítiis ejus.
36:4 Delectáre in Dómino: * et dabit tibi petitiónes cordis tui.
36:5 Revéla Dómino viam tuam, et spera in eo: * et ipse fáciet.
36:6 Et edúcet quasi lumen justítiam tuam: et judícium tuum tamquam merídiem: * súbditus esto Dómino, et ora eum.
36:7 Noli æmulári in eo, qui prosperátur in via sua: * in hómine faciénte injustítias.
36:8 Désine ab ira, et derelínque furórem: * noli æmulári ut malignéris.
36:9 Quóniam qui malignántur, exterminabúntur: * sustinéntes autem Dóminum, ipsi hereditábunt terram.
36:10 Et adhuc pusíllum, et non erit peccátor: * et quǽres locum ejus et non invénies.
36:11 Mansuéti autem hereditábunt terram: * et delectabúntur in multitúdine pacis.
36:12 Observábit peccátor justum: * et stridébit super eum déntibus suis.
36:13 Dóminus autem irridébit eum: * quóniam próspicit quod véniet dies ejus.
36:14 Gládium evaginavérunt peccatóres: * intendérunt arcum suum,
36:14 Ut deíciant páuperem et ínopem: * ut trucídent rectos corde.
36:15 Gládius eórum intret in corda ipsórum: * et arcus eórum confringátur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Noli æmulári in eo qui prosperátur et facit iniquitátem.
Nocturn II.
Ant. N'envie point * la postérité de celui qui commet l'iniquité.
Psaume 36(1-15) [4]
36:1 Ne porte pas envie aux méchants, * et ne sois pas jaloux de ceux qui commettent l'iniquité ;
36:2 Car ils se dessécheront aussi vite que l'herbe, * et, comme les tiges des plantes, ils se faneront promptement.
36:3 Espère au Seigneur, et fais le bien ; * alors tu habiteras la terre, et tu te nourriras de ses richesses.
36:4 Mets tes délices dans le Seigneur, * et il t'accordera ce que ton cœur demande.
36:5 Découvre au Seigneur ta voie, et espère en Lui, * et Lui-même Il agira.
36:6 Et Il fera éclater ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi. * Sois soumis au Seigneur, et prie-Le.
36:7 Ne porte pas envie à celui qui réussit dans sa voie, * à l'homme qui commet des injustices.
36:8 Laisse la colère, et abandonne la fureur ; * n'aie pas d'envie, ce serait mal faire.
36:9 Car les méchants seront exterminés ; * mais ceux qui attendent patiemment le Seigneur auront la terre en héritage.
36:10 Encore un peu de temps, et le pécheur ne sera plus ; * et tu chercheras sa place, et tu ne la trouveras pas.
36:11 Mais les doux posséderont la terre, * et ils se délecteront dans l'abondance de la paix.
36:12 Le pécheur observera le juste, * et il grincera des dents contre lui.
36:13 Mais le Seigneur Se rira de lui, * parce qu'il voit que Son jour viendra.
36:14 Les pécheurs ont tiré le glaive, * ils ont tendu leur arc,
36:14 Pour renverser le pauvre et l'indigent, * pour égorger ceux qui ont le cœur droit.
36:15 Que leur glaive perce leur propre cœur, * et que leur arc soit brisé.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. N'envie point la postérité de celui qui commet l'iniquité.
Ant. Brácchia peccatórum * conteréntur, confírmat autem justos Dóminus.
Psalmus 36(16-29) [5]
36:16 Mélius est módicum justo, * super divítias peccatórum multas.
36:17 Quóniam brácchia peccatórum conteréntur: * confírmat autem justos Dóminus.
36:18 Novit Dóminus dies immaculatórum: * et heréditas eórum in ætérnum erit.
36:19 Non confundéntur in témpore malo, et in diébus famis saturabúntur: * quia peccatóres períbunt.
36:20 Inimíci vero Dómini mox ut honorificáti fúerint et exaltáti: * deficiéntes, quemádmodum fumus defícient.
36:21 Mutuábitur peccátor, et non solvet: * justus autem miserétur et tríbuet.
36:22 Quia benedicéntes ei hereditábunt terram: * maledicéntes autem ei disperíbunt.
36:23 Apud Dóminum gressus hóminis dirigéntur: * et viam ejus volet.
36:24 Cum cecíderit non collidétur: * quia Dóminus suppónit manum suam.
36:25 Júnior fui, étenim sénui: * et non vidi justum derelíctum, nec semen ejus quǽrens panem.
36:26 Tota die miserétur et cómmodat: * et semen illíus in benedictióne erit.
36:27 Declína a malo, et fac bonum: * et inhábita in sǽculum sǽculi.
36:28 Quia Dóminus amat judícium, et non derelínquet sanctos suos: * in ætérnum conservabúntur.
36:28 Injústi puniéntur: * et semen impiórum períbit.
36:29 Justi autem hereditábunt terram: * et inhabitábunt in sǽculum sǽculi super eam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Brácchia peccatórum conteréntur, confírmat autem justos Dóminus.
Ant. Les bras des pécheurs * seront brisés, tandis que le Seigneur soutient les justes.
Psaume 36(16-29) [5]
36:16 Mieux vaut le peu du juste * que les grandes richesses des pécheurs ;
36:17 Car les bras des pécheurs seront brisés, * mais le Seigneur affermit les justes.
36:18 Le Seigneur connaît les jours des hommes sans tache, * et leur héritage sera éternel.
36:19 Ils ne seront pas confondus au temps du malheur, et aux jours de famine ils seront rassasiés, * parce que les pécheurs périront.
36:20 Mais les ennemis du Seigneur n'auront pas plus tôt été honorés et élevés, * qu'ils tomberont et s'évanouiront comme la fumée.
36:21 Le pécheur empruntera et ne payera point ; * mais le juste est compatissant et il donne.
36:22 Car ceux qui bénissent Dieu posséderont la terre ; * mais ceux qui Le maudissent périront.
36:23 Les pas de l'homme seront dirigés par le Seigneur, * et il prendra plaisir à sa voie.
36:24 Lorsqu'il tombera, il ne se brisera pas, * car le Seigneur le soutient de Sa main.
36:25 J'ai été jeune, et j'ai vieilli ; * mais je n'ai pas vu le juste abandonné, ni sa race mendiant du pain.
36:26 Tout le jour il est compatissant et il prête, * et sa race sera en bénédiction.
36:27 Détourne-toi du mal et fais le bien, * et possède une demeure éternelle.
36:28 Car le Seigneur aime l'équité, et Il n'abandonnera pas Ses saints ; * ils seront gardés éternellement.
36:28 Les méchants seront punis, * et la race des impies périra.
36:29 Mais les justes posséderont la terre, * et ils y habiteront à jamais.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Les bras des pécheurs seront brisés, tandis que le Seigneur soutient les justes.
Ant. Custódi innocéntiam * et vide æquitátem.
Psalmus 36(30-40) [6]
36:30 Os justi meditábitur sapiéntiam, * et lingua ejus loquétur judícium.
36:31 Lex Dei ejus in corde ipsíus, * et non supplantabúntur gressus ejus.
36:32 Consíderat peccátor justum: * et quǽrit mortificáre eum.
36:33 Dóminus autem non derelínquet eum in mánibus ejus: * nec damnábit eum, cum judicábitur illi.
36:34 Exspécta Dóminum, et custódi viam ejus: et exaltábit te ut hereditáte cápias terram: * cum períerint peccatóres vidébis.
36:35 Vidi ímpium superexaltátum, * et elevátum sicut cedros Líbani.
36:36 Et transívi, et ecce non erat: * et quæsívi eum, et non est invéntus locus ejus.
36:37 Custódi innocéntiam, et vide æquitátem: * quóniam sunt relíquiæ hómini pacífico.
36:38 Injústi autem disperíbunt simul: * relíquiæ impiórum interíbunt.
36:39 Salus autem justórum a Dómino: * et protéctor eórum in témpore tribulatiónis.
36:40 Et adjuvábit eos Dóminus et liberábit eos: * et éruet eos a peccatóribus, et salvábit eos: quia speravérunt in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Custódi innocéntiam et vide æquitátem.
Ant. Garde l'innocence * et considère l'équité.
Psaume 36(30-40) [6]
36:30 La bouche du juste méditera la sagesse, * et sa langue proférera l'équité.
36:31 La loi de son Dieu est dans son cœur, * et on ne le renversera point.
36:32 Le pécheur observe le juste, * et il cherche à le mettre à mort.
36:33 Mais le Seigneur ne l'abandonnera point entre ses mains, * et ne le condamnera pas lorsqu'il sera jugé.
36:34 Attends le Seigneur et garde Sa voie ; et Il t'élèvera, pour que tu possèdes la terre en héritage. * Quand les pécheurs périront, tu verras.
36:35 J'ai vu l'impie grandement exalté, * et élevé comme les cèdres du Liban.
36:36 Et j'ai passé, et déjà il n'était plus ; * et je l'ai cherché, mais on n'a pu trouver sa place.
36:37 Garde l'innocence, et n'aie en vue que l'équité, * car des biens resteront à l'homme pacifique.
36:38 Mais les injustes périront tous ensemble ; * ce que les impies auront laissé disparaîtra.
36:39 Mais le salut des justes vient du Seigneur, * et Il est leur protecteur au temps de la tribulation.
36:40 Le Seigneur les assistera, et les délivrera ; * Il les arrachera des mains des pécheurs, et Il les sauvera, parce qu'ils ont espéré en Lui.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Garde l'innocence et considère l'équité.
V. Exspécta Dóminum, et custódi viam ejus.
R. Exaltábit te, ut hereditáte cápias terram.
V. Attends le Seigneur et garde sa voie.
R. Et il t’exaltera pour que tu prennes la terre en héritage.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Dámasus Hispánus, vir egrégius et erudítus in Scriptúris, indícto primo Constantinopolitáno concílio nefáriam Eunómii et Macedónii hæresim exstínxit. Idem Ariminénsem convéntum a Libério jam ante rejéctum, íterum condemnávit: in quo, ut scribit sanctus Hierónymus, Valéntis potíssimum et Ursácii fráudibus damnátio Nicænæ fídei conclamáta fuit: et ingemíscens orbis terrárum, se Ariánum esse mirátus est.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Nihil profíciet inimícus in eo, et fílius iniquitátis non nocébit ei.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
L'Espagnol Damase, homme remarquable et versé dans les Écritures, ayant convoqué le premier concile de Constantinople, y étouffa la criminelle hérésie d’Eunomius et de Macédonius. C’est lui encore qui condamna de nouveau l’assemblée de Rimini, déjà rejetée précédemment par Libère, en laquelle, comme P écrit saint Jérôme, par suite des ruses d’Ursace et surtout de Valens, on avait proclamé la condamnation de la foi de Nicée, en sorte que l'univers en gémissant s’était étonné d’être arien.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai trouvé David, mon serviteur, je l’ai oint de mon huile sainte :
* Car ma main le secourra.
V. L’ennemi ne gagnera rien, sur lui et le fils d’iniquité ne lui nuira pas.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Basílicas duas ædificávit, álteram sancti Lauréntii nómine ad theátrum Pompéji, quam máximis munéribus auxit, eíque domos et prædia attríbuit: álteram via Ardeatína ad Catacúmbas. Platóniam étiam, ubi córpora sanctórum Petri et Pauli aliquámdiu jacuérunt, dedicávit, et exornávit elegántibus vérsibus. Idémque prosa et versu scripsit de virginitáte, múltaque ália metro édidit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Pósui adjutórium super poténtem, et exaltávi eléctum de plebe mea:
* Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum.
R. Manus enim mea auxiliábitur ei.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Il édifia deux basiliques, l’une sous le vocable de saint Laurent, près du théâtre de Pompée, qu’il enrichit de très grands présents et à laquelle il attribua des revenus de maisons et de fermes, l’autre sur la voie d’Ardée, aux Catacombes. Il dédia aussi la colonne de pierre du lieu où les corps de saint Pierre et de saint Paul avaient reposé quelque temps et l’orna d’une inscription poétique élégante. Il écrivit encore en prose et en vers sur la virginité, et composa beaucoup d’autres morceaux rythmés.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. J’ai donné mon secours au puissant et j’ai élevé celui que j’ai élu parmi mon peuple.
* Car ma main le secourra.
V. J’ai trouvé David mon serviteur et je l’ai oint de mon huile sainte.
R. Car ma main le secourra.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Pœnam taliónis constítuit iis, qui álterum falsi críminis accusássent. Státuit, ut, quod plúribus jam locis erat in usu, Psalmi per omnes ecclésias die noctúque ab altérnis caneréntur; et in fine cujúsque Psalmi dicerétur: Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Ejus jussu sanctus Hierónymus novum testaméntum Græcæ fídei réddidit. Cum Ecclésiam rexísset annos decem et septem, menses duos, dies vigínti sex, et habuísset ordinatiónes quinque mense Decémbri, quibus creávit presbyteros trigínta unum, diáconos úndecim, epíscopos per divérsa loca sexagínta duos; virtúte, doctrína, ac prudéntia clarus, prope octogenárius, Theodósio senióre imperánte, obdormívit in Dómino: et via Ardeatína una cum matre et soróre sepúltus est in basílica, quam ipse ædificáverat. Illíus relíquiæ póstea translátæ sunt in ecclésiam sancti Lauréntii, ab ejus nómine in Dámaso vocátam.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Iste est, qui ante Deum magnas virtútes operátus est, et omnis terra doctrína ejus repléta est:
* Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Iste est, qui contémpsit vitam mundi, et pervénit ad cæléstia regna.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ipse intercédat pro peccátis ómnium populórum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Il établit la peine du talion contre ceux qui accuse- seraient à faux quelqu’un d’un crime. Il prescrivit que, selon l’usage déjà reçu en plusieurs endroits, les Psaumes seraient chantés dans toutes les églises, jour et nuit, à deux chœurs ; et, qu’à la fin de chaque Psaume, on dirait : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Par son ordre, saint Jérôme ramena le Nouveau Testament à la fidélité au texte grec. Après avoir gouverné l’Église dix-sept ans, deux mois et vingt-six jours, et fait cinq ordinations au mois de Décembre, dans lesquelles il créa trente et un prêtres, onze diacres et soixante-deux évêques pour divers lieux, célèbre par sa vertu, sa science et sa prudence, presque octogénaire, il s’endormit dans le Seigneur, sous le règne de Théodose l’Ancien. Il fut enseveli avec sa mère et sa sœur sur la voie Ardéatine dans la basilique qu’il avait lui-même élevée. Dans la suite, ses reliques furent transportées dans P église de Saint-Laurent, appelée de son nom « in Damaso ».
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voici celui qui devant Dieu accomplit de grandes vertus et toute la terre fut remplie de son enseignement :
* A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Voici celui qui méprisa la vie du monde et parvint aux royaumes célestes.
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. A lui d’intercéder pour les péchés de tous les peuples.
Nocturn III.
Ant. Ne in ira tua * corrípias me, Dómine.
Psalmus 37(2-11) [7]
37:2 Dómine, ne in furóre tuo árguas me, * neque in ira tua corrípias me.
37:3 Quóniam sagíttæ tuæ infíxæ sunt mihi: * et confirmásti super me manum tuam.
37:4 Non est sánitas in carne mea a fácie iræ tuæ: * non est pax óssibus meis a fácie peccatórum meórum.
37:5 Quóniam iniquitátes meæ supergréssæ sunt caput meum: * et sicut onus grave gravátæ sunt super me.
37:6 Putruérunt et corrúptæ sunt cicatríces meæ, * a fácie insipiéntiæ meæ.
37:7 Miser factus sum, et curvátus sum usque in finem: * tota die contristátus ingrediébar.
37:8 Quóniam lumbi mei impléti sunt illusiónibus: * et non est sánitas in carne mea.
37:9 Afflíctus sum, et humiliátus sum nimis: * rugiébam a gémitu cordis mei.
37:10 Dómine, ante te omne desidérium meum: * et gémitus meus a te non est abscónditus.
37:11 Cor meum conturbátum est, derelíquit me virtus mea: * et lumen oculórum meórum, et ipsum non est mecum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ne in ira tua corrípias me, Dómine.
Nocturn III.
Ant. Ne me corrigez pas * dans votre colère, Seigneur.
Psaume 37(2-11) [7]
37:2 Seigneur, ne me reprenez dans Votre fureur, * et ne me punissez pas dans Votre colère.
37:3 Car j'ai été percé de Vos flèches, * et Vous avez appesanti sur moi Votre main.
37:4 Il n'est rien resté de sain dans ma chair à la vue de Votre colère ; * il n'y a plus de paix dans mes os à la vue de mes péchés.
37:5 Car mes iniquités se sont élevées au-dessus de ma tête, * et comme un lourd fardeau elles se sont appesanties sur moi.
37:6 Mes plaies ont été remplies de corruption et de pourriture, * par l'effet de ma folie.
37:7 Je suis devenu misérable, et continuellement tout courbé ; * je marchais triste tout le jour.
37:8 Car mes reins ont été remplis d'illusions, * et il n'y a rien de sain dans ma chair.
37:9 J'ai été affligé et humilié outre mesure, * et le gémissement de mon cœur m'arrachait des rugissements.
37:10 Seigneur, tout mon désir est devant Vous, * et mon gémissement ne Vous est point caché.
37:11 Mon cœur est troublé, ma force m'a quitté, * et la lumière même de mes yeux n'est plus avec moi.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ne me corrigez pas dans votre colère, Seigneur.
Ant. Inténde in adjutórium meum, * Dómine, virtus salútis meæ.
Psalmus 37(12-23) [8]
37:12 Amíci mei, et próximi mei * advérsum me appropinquavérunt, et stetérunt.
37:12 Et qui juxta me erant, de longe stetérunt: * et vim faciébant qui quærébant ánimam meam.
37:13 Et qui inquirébant mala mihi, locúti sunt vanitátes: * et dolos tota die meditabántur.
37:14 Ego autem tamquam surdus non audiébam: * et sicut mutus non apériens os suum.
37:15 Et factus sum sicut homo non áudiens: * et non habens in ore suo redargutiónes.
37:16 Quóniam in te, Dómine, sperávi: * tu exáudies me, Dómine, Deus meus.
37:17 Quia dixi: Nequándo supergáudeant mihi inimíci mei: * et dum commovéntur pedes mei, super me magna locúti sunt.
37:18 Quóniam ego in flagélla parátus sum: * et dolor meus in conspéctu meo semper.
37:19 Quóniam iniquitátem meam annuntiábo: * et cogitábo pro peccáto meo.
37:20 Inimíci autem mei vivunt, et confirmáti sunt super me: * et multiplicáti sunt qui odérunt me iníque.
37:21 Qui retríbuunt mala pro bonis, detrahébant mihi: * quóniam sequébar bonitátem.
37:22 Ne derelínquas me, Dómine, Deus meus: * ne discésseris a me.
37:23 Inténde in adjutórium meum, * Dómine, Deus, salútis meæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Inténde in adjutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ.
Ant. Venez à mon aide, * Seigneur, force de mon salut.
Psaume 37(12-23) [8]
37:12 Mes amis et mes proches * se sont avancés jusqu'à moi, et se sont arrêtés.
37:12 Ceux qui étaient près de moi se sont arrêtés à distance. * Et ceux qui en voulaient à ma vie usaient de violence.
37:13 Ceux qui cherchaient à me faire du mal ont proféré des mensonges, * et tout le jour ils méditaient la tromperie.
37:14 Mais moi, comme si j'eusse été sourd, je n'entendais pas ; * et comme si j'eusse été muet, je n'ouvrais pas la bouche.
37:15 Je suis devenu comme un homme qui n'entend pas, * et qui n'a pas de répliques dans sa bouche.
37:16 Car c'est en Vous, Seigneur, que j'ai espéré ; * Vous m'exaucerez, Seigneur mon Dieu.
37:17 Car j'ai dit : Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet, * eux qui, ayant vu mes pieds ébranlés, ont parlé insolemment de moi.
37:18 Car je suis préparé aux châtiments, * et ma douleur est toujours devant mes yeux.
37:19 Car je proclamerai mon iniquité, * et je serai toujours occupé de la pensée de mon péché.
37:20 Cependant mes ennemis vivent, et sont devenus plus puissants que moi, * et ceux qui me haïssent injustement se sont multipliés.
37:21 Ceux qui rendent le mal pour le bien me décriaient, * parce que je m'attachais au bien.
37:22 Ne m'abandonnez pas, Seigneur mon Dieu ; * ne Vous éloignez pas de moi.
37:23 Hâtez-Vous de me secourir, * Seigneur, Dieu de mon salut.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Venez à mon aide, Seigneur, force de mon salut.
Ant. Ámove, Dómine, * a me plagas tuas.
Psalmus 38 [9]
38:2 Dixi: Custódiam vias meas: * ut non delínquam in lingua mea.
38:2 Pósui ori meo custódiam, * cum consísteret peccátor advérsum me.
38:3 Obmútui, et humiliátus sum, et sílui a bonis: * et dolor meus renovátus est.
38:4 Concáluit cor meum intra me: * et in meditatióne mea exardéscet ignis.
38:5 Locútus sum in lingua mea: * Notum fac mihi, Dómine, finem meum.
38:5 Et númerum diérum meórum quis est: * ut sciam quid desit mihi.
38:6 Ecce mensurábiles posuísti dies meos: * et substántia mea tamquam níhilum ante te.
38:6 Verúmtamen univérsa vánitas, * omnis homo vivens.
38:7 Verúmtamen in imágine pertránsit homo: * sed et frustra conturbátur.
38:7 Thesaurízat: * et ignórat cui congregábit ea.
38:8 Et nunc quæ est exspectátio mea? Nonne Dóminus? * Et substántia mea apud te est.
38:9 Ab ómnibus iniquitátibus meis érue me: * oppróbrium insipiénti dedísti me.
38:10 Obmútui, et non apérui os meum, quóniam tu fecísti: * ámove a me plagas tuas.
38:12 A fortitúdine manus tuæ ego deféci in increpatiónibus: * propter iniquitátem corripuísti hóminem.
38:12 Et tabéscere fecísti sicut aráneam ánimam ejus: * verúmtamen vane conturbátur omnis homo.
38:13 Exáudi oratiónem meam, Dómine, et deprecatiónem meam: * áuribus pércipe lácrimas meas.
38:13 Ne síleas: quóniam ádvena ego sum apud te, et peregrínus, * sicut omnes patres mei.
38:14 Remítte mihi, ut refrígerer priúsquam ábeam, * et ámplius non ero.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ámove, Dómine, a me plagas tuas.
Ant. Détournez de moi, * vos coups, Seigneur.
Psaume 38 [9]
38:2 J'ai dit : je veillerai sur mes voies, * pour ne point pécher par ma langue.
38:2 J'ai mis une garde à ma bouche, * pendant que le pécheur s'élevait devant moi.
38:3 Je me suis tu, et je me suis humilié, et je me suis abstenu de dire même de bonnes choses ; * et ma douleur a été renouvelée.
38:4 Mon cœur s'est échauffé au dedans de moi, * et tandis que je méditais, un feu s'est embrasé.
38:5 La parole est venue sur ma langue : * Faites-moi connaître ma fin, Seigneur,
38:5 Et quel est le nombre de mes jours, * afin que je sache combien peu il m'en reste.
38:6 Voici que Vous avez soumis mes jours à une mesure bornée, * et mon être est comme un néant devant Vous.
38:6 Oui, tout homme vivant * n'est qu'entière vanité.
38:7 Oui, l'homme passe comme un fantôme, * et c'est en vain qu'il se tourmente.
38:7 Il amasse des trésors, * et il ignore pour qui il les aura entassés.
38:8 Et maintenant quelle est mon attente ? N'est-ce pas le Seigneur ? * Tous mes biens sont en Vous.
38:9 Délivrez-moi de toutes mes iniquités. * Vous m'avez rendu l'opprobre de l'insensé.
38:10 Je me suis tu, et je n'ai pas ouvert la bouche, parce que c'est Vous qui l'avez fait. * Détournez de moi Vos coups.
38:12 Sous la puissance de Votre main, j'ai défailli, quand Vous m'avez repris. * Vous avez puni l'homme à cause de son iniquité.
38:12 Et Vous avez fait dessécher son âme comme l'araignée. * Oui, c'est en vain que tout homme s'inquiète.
38:13 Exaucez, Seigneur, ma prière et ma supplication ; * soyez attentif à mes larmes.
38:13 Ne gardez pas le silence, car je suis auprès de Vous un étranger et un voyageur, * comme tous mes pères.
38:14 Accordez-moi quelque relâche, afin que je sois rafraîchi * avant de partir et de disparaître.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Détournez de moi, vos coups, Seigneur.
V. Deus, ne síleas a me, remítte mihi.
R. Quóniam íncola ego sum apud te et peregrínus.
V. Ô Dieu,ne soyez pas muet, épargnez-moi.
R. Car je ne suis qu'un étranger auprès de vous, Seigneur, et un passant.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 16:13-19
In illo témpore: Venit Jesus in partes Cæsaréæ Philíppi, et interrogábat discípulos suos, dicens: Quem dicunt hómines esse Fílium hóminis? Et réliqua.

Homilía sancti Leónis Papæ
Sermo 2 in anniversario assumpt. suæ ante medium
Cum, sicut evangélica lectióne reserátum est, interrogásset Dóminus discípulos, quem ipsum (multis divérsa opinántibus) créderent; respondissétque beátus Petrus, dicens: Tu es Christus Fílius Dei vivi; Dóminus ait: Beátus es, Simon Bar-Jona, quia caro et sanguis non revelávit tibi, sed Pater meus, qui in cælis est: et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram ædificábo Ecclésiam meam, et portæ ínferi non prævalébunt advérsus eam. Et tibi dabo claves regni cælórum: et quodcúmque ligáveris super terram, erit ligátum et in cælis: et quodcúmque sólveris super terram, erit solútum et in cælis. Manet ergo disposítio veritátis, et beátus Petrus, in accépta fortitúdine petræ persevérans, suscépta Ecclésiæ gubernácula non relíquit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Amávit eum Dóminus, et ornávit eum: stolam glóriæ índuit eum,
* Et ad portas paradísi coronávit eum.
V. Induit eum Dóminus lorícam fídei, et ornávit eum.
R. Et ad portas paradísi coronávit eum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu
Matt 24:42-47
En ce temps-là : Jésus dit à ses disciples : Veillez, car vous ne savez pas à quelle heure votre Maître doit venir. Et le reste.

Homélie de saint Hilaire, Évêque.
Comm. de Matthieu, can. 26
Pour que nous sachions que l’ignorance de ce jour caché à tous, n’est pas sans motif, sans le motif d’un utile silence, le Seigneur nous avertit de veiller à cause de l’arrivée du voleur et, restant fidèles à l’assiduité dans nos prières, de nous attacher à la pratique intégrale de ses préceptes. Il nous montre que ce voleur est le démon, qui veille pour nous dépouiller et qui dresse des embûches à ces maisons (de Pâme) que sont nos corps, pour y pénétrer par les traits de ses conseils et séductions, pendant que nous nous endormons dans l’insouciance. Il nous convient donc d’être prêts, car l’ignorance du dernier jour excite une sollicitude soutenue par une attente en suspens.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Seigneur l’a aimé et l’a paré ; il l’a revêtu d’une robe de gloire :
* Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Le Seigneur l’a revêtu de la cuirasse de la foi et il l’a paré.
R. Et il l’a couronné aux portes du paradis.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
In univérsa namque Ecclésia, Tu es Christus Fílius Dei vivi, quotídie Petrus dicit; et omnis lingua, quæ confitétur Dóminum, magistério hujus vocis imbúitur. Hæc fides diábolum vincit et captivórum ejus víncula dissólvit. Hæc érutos mundo, ínserit cælo, et portæ ínferi advérsus eam prævalére non possunt. Tanta enim divínitus soliditáte muníta est, ut eam neque hærética umquam corrúmpere právitas, nec pagána potúerit superáre perfídia. His ítaque modis, dilectíssimi, rationábile obséquio celebrétur hodiérna festívitas: ut in persóna humilitátis meæ ille intelligátur, ille honorétur, in quo et ómnium pastórum sollicitúdo, cum commendatárum sibi óvium custódia persevérat, et cujus étiam dígnitas in indígno heréde non déficit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Sint lumbi vestri præcíncti, et lucérnæ ardéntes in mánibus vestris:
* Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Vigiláte ergo, quia nescítis qua hora Dóminus vester ventúrus sit.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et vos símiles homínibus exspectántibus dóminum suum, quando revertátur a núptiis.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Can. 27.
Quel est le serviteur fidèle et prudent que le Seigneur a établi sur sa maison? Quoiqu’il nous exhorte tous en général à une vigilance infatigable, il demande cependant aux princes de son peuple, c’est-à-dire aux Évêques, une sollicitude particulière dans l’attente de son avènement. Car celui qui est placé à la tête de la famille est représenté par ce serviteur fidèle et prudent, qui prend soin des intérêts et des besoins du peuple à lui confié. S’il écoute les ordres et s’il obéit aux préceptes, c’est-à-dire si, par l’opportunité et la vérité de sa doctrine, il fortifie la faiblesse, raffermit les volontés brisées, convertit les dépravés, dispense à la famille qu’il doit nourrir la parole de vie comme un aliment d’éternité, et s’il est surpris faisant ces choses et s’y complaisant, il obtiendra du Seigneur la gloire due à un administrateur fidèle et à un intendant utile ; et il sera établi sur tous les biens, c’est-à-dire qu’ü entrera dans la gloire de Dieu, au delà de laquelle il n’y a rien de meilleur.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ceignez vos reins, et ayez en vos mains des lampes allumées ;
* Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Veillez donc, parce que vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Cum ergo cohortatiónes nostras áuribus vestræ sanctitátis adhibémus, ipsum vobis, cujus vice fúngimur, loqui crédite: quia et illíus vos afféctu monémus, et non áliud vobis, quam quod dócuit, prædicámus; obsecrántes, ut succíncti lumbos mentis vestræ, castam et sóbriam vitam in Dei timóre ducátis. Coróna mea, sicut Apóstolus ait, et gáudium vos estis, si fides vestra, quæ ab inítio Evangélii in univérso mundo prædicáta est, in dilectióne et sanctitáte permánserit. Nam licet omnem Ecclésiam, quæ in toto est orbe terrárum, cunctis opórteat florére virtútibus; vos tamen præcípue inter céteros pópulos decet méritis pietátis excéllere, quos in ipsa apostólicæ petræ arce fundátos, et Dóminus noster Jesus Christus cum ómnibus redémit, et beátus Apóstolus Petrus præ ómnibus erudívit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Mais, si, considérant la longue patience de Dieu, qui se prolonge dans l’intérêt du salut de l’homme, il se dresse avec insolence contre ses compagnons, et s’il se livre aux péchés et aux vices du siècle, s’adonnant seulement au soin des choses présentes dans le culte de son ventre, le Seigneur viendra au jour inattendu, et il le séparera des biens qu’il lui avait promis, et il établira sa part avec les hypocrites dans le châtiment éternel ; parce que ce serviteur aura désespéré de la venue du Maître, n’aura pas obtempéré à ses commandements, aura cherché les biens de ce monde, vécu comme les gentils, et que, désespérant du jugement, il aura tourmenté sa famille par la faim, la soif et le meurtre.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Gregem tuum, Pastor ætérne, placátus inténde: et per beátum Dámasum Summum Pontíficem perpétua protectióne custódi; quem totíus Ecclésiæ præstitísti esse pastórem.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
O Pasteur éternel, veillez avec bonté sur votre troupeau : assurez-lui une protection constante par saint Dámase , Souverain Pontife, à qui vous avez donné d’être pasteur de toute l’Église.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Monastic
Ordo Praedicatorum
Language 2
Latin
Latin-Bea
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help