S. Venantii Martyris ~ Duplex
Scriptura: Feria VI post Octavam Ascensionis

Ad Matutinum    05-18-2018

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Allelúja.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Allelúja.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Allelúja.
Ant. Exsúltent in Dómino sancti, * Allelúja.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Alléluia Alleluia.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Alléluia Alleluia.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Alléluia Alleluia.
Ant. Que les Saints se réjouissent dans le Seigneur, * Alléluia Alleluia.
Hymnus {ex Proprio Sanctorum}
Athléta Christi nóbilis
Idóla damnat géntium,
Deíque amóre sáucius
Vitæ perícla déspicit.

Loris revínctus ásperis,
E rupe præceps vólvitur:
Spinéta vultum láncinant;
Per saxa corpus scínditur.

Dum membra raptant Mártyris,
Languent siti satéllites;
Signo crucis Venántius
E rupe fontes élicit.

Bellátor o fortíssime,
Qui pérfidis tortóribus
E caute præbes póculum,
Nos rore grátiæ írriga.

Sit laus Patri, sit Fílio,
Tibíque, Sancte Spíritus:
Da per preces Venántii
Beáta nobis gáudia.
Amen.
Hymn {Du Propre des Saints}
Noble champion of the Lord!
Armed against idolatry!
In thy fervent zeal for God
Death had naught of fear for thee.

Bound with thongs, thy youthful form
Down the rugged steep they tear,
Jagged rock and rending thorn
All thy tender flesh lay bare.

Spent with toil, the savage crew,
Fainting, sinks with deadly thirst;
Thou the cross dost sign; and lo!
From the rock the waters burst.

Saintly warrior-prince! who thus
thy tormentors couldst forgive;
Pour the dew of grace on us,
Bid our fainting spirits live.

To thee, O Father, with the Son
And Holy Spirit, glory be;
Oh, grant us through thy martyr's prayer
The joys of immortality.
Amen.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ ex Psalterio secundum tempora}
Nocturn I.
Ant. Allelúja, * allelúja, allelúja.
Psalmus 77(1-8) [1]
77:1 Atténdite, pópule meus, legem meam: * inclináte aurem vestram in verba oris mei.
77:2 Apériam in parábolis os meum: * loquar propositiónes ab inítio.
77:3 Quanta audívimus et cognóvimus ea: * et patres nostri narravérunt nobis.
77:4 Non sunt occultáta a fíliis eórum: * in generatióne áltera.
77:4 Narrántes laudes Dómini, et virtútes ejus: * et mirabília ejus, quæ fecit.
77:5 Et suscitávit testimónium in Jacob: * et legem pósuit in Israël.
77:5 Quanta mandávit pátribus nostris nota fácere ea fíliis suis: * ut cognóscat generátio áltera.
77:6 Fílii qui nascéntur, et exsúrgent, * et narrábunt fíliis suis.
77:7 Ut ponant in Deo spem suam, et non obliviscántur óperum Dei: * et mandáta ejus exquírant.
77:8 Ne fiant sicut patres eórum: * generátio prava et exásperans.
77:8 Generátio, quæ non diréxit cor suum: * et non est créditus cum Deo spíritus ejus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Psaumes avec lectures {Antiennes Du psautier du temps}
Nocturn I.
Ant. Alleluia, * alleluia, alleluia.
Psaume 77(1-8) [1]
77:2 Je vais ouvrir la bouche pour parler en paraboles ; * je dirai ce qui s'est fait dès le commencement;
77:3 Ce que nous avons entendu et appris, * et ce que nos pères nous ont raconté.
77:4 Ils ne l'ont point caché à leurs enfants, * ni à leur postérité.
77:4 Ils ont publié les louanges du Seigneur, les actes de Sa puissance, * et les merveilles qu'Il a accomplies.
77:5 Il a fait une ordonnance dans Jacob, * et établi une loi dans Israël ;
77:5 C'est ce qu'Il a commandé à nos pères de faire connaître à leurs enfants, * afin que la génération suivante l'apprît ;
77:6 Les enfants qui naîtront, et s'élèveront après eux, * le raconteront aussi à leurs enfants,
77:7 Pour qu'ils mettent en Dieu leur espérance, qu'ils n'oublient pas les œuvres de Dieu, * et qu'ils recherchent Ses commandements ;
77:8 De peur qu'ils ne deviennent, comme leurs pères, * une race mauvaise et exaspérante ;
77:8 Une race qui n'a pas gardé son cœur droit, * et dont l'esprit n'est pas resté fidèle à Dieu.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 77(9-16) [2]
77:9 Fílii Ephrem intendéntes et mitténtes arcum: * convérsi sunt in die belli.
77:10 Non custodiérunt testaméntum Dei: * et in lege ejus noluérunt ambuláre.
77:11 Et oblíti sunt benefactórum ejus: * et mirabílium ejus quæ osténdit eis.
77:12 Coram pátribus eórum fecit mirabília in terra Ægýpti: * in campo Táneos.
77:13 Interrúpit mare, et perdúxit eos: * et státuit aquas quasi in utre.
77:14 Et dedúxit eos in nube diéi: * et tota nocte in illuminatióne ignis.
77:15 Interrúpit petram in erémo: * et adaquávit eos velut in abýsso multa.
77:16 Et edúxit aquam de petra: * et dedúxit tamquam flúmina aquas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Psaume 77(9-16) [2]
77:9 Les fils d'Ephraïm, habiles à tendre l'arc et à en tirer, * ont tourné le dos au jour du combat.
77:10 Ils n'ont point gardé l'alliance faite avec Dieu, * et n'ont pas voulu marcher dans Sa loi.
77:11 Ils ont oublié Ses bienfaits, * et les merveilles qu'Il leur avait manifestées.
77:12 Devant leurs pères Il a fait des merveilles dans la terre d'Egypte, * dans la plaine de Tanis.
77:13 Il divisa la mer et les fit passer, * et Il tint les eaux immobiles comme dans une outre.
77:14 Il les conduisit le jour avec la nuée, * et toute la nuit avec un feu brillant.
77:15 Il fendit le rocher dans le désert, * et Il les abreuva, comme s'il y avait eu là des abîmes d'eaux.
77:16 Il fit sortir l'eau du rocher, * et la fit couler comme des fleuves.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 77(17-31) [3]
77:17 Et apposuérunt adhuc peccáre ei: * in iram excitavérunt Excélsum in inaquóso.
77:18 Et tentavérunt Deum in córdibus suis, * ut péterent escas animábus suis.
77:19 Et male locúti sunt de Deo: * dixérunt: Numquid póterit Deus paráre mensam in desérto?
77:20 Quóniam percússit petram, et fluxérunt aquæ: * et torréntes inundavérunt.
77:20 Numquid et panem póterit dare, * aut paráre mensam pópulo suo?
77:21 Ídeo audívit Dóminus, et dístulit: * et ignis accénsus est in Jacob, et ira ascéndit in Israël.
77:22 Quia non credidérunt in Deo: * nec speravérunt in salutári ejus:
77:23 Et mandávit núbibus désuper: * et jánuas cæli apéruit.
77:24 Et pluit illis manna ad manducándum: * et panem cæli dedit eis.
77:25 Panem Angelórum manducávit homo, * cibária misit eis in abundántia.
77:26 Tránstulit Austrum de cælo: * et indúxit in virtúte sua Áfricum.
77:27 Et pluit super eos sicut púlverem carnes: * et sicut arénam maris volatília pennáta.
77:28 Et cecidérunt in médio castrórum eórum: * circa tabernácula eórum.
77:29 Et manducavérunt, et saturáti sunt nimis, et desidérium eórum áttulit eis: * non sunt fraudáti a desidério suo.
77:30 Adhuc escæ eórum erant in ore ipsórum: * et ira Dei ascéndit super eos.
77:31 Et occídit pingues eórum, * et eléctos Israël impedívit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Allelúja, allelúja, allelúja.
Psaume 77(17-31) [3]
77:17 Et ils continuèrent de pécher encore contre Lui, * et ils excitèrent la colère du Très-Haut dans ce lieu aride.
77:18 Et ils tentèrent Dieu dans leurs cœurs, * en Lui demandant des viandes selon leur convoitise.
77:19 Et ils parlèrent mal de Dieu, * et ils dirent : Dieu pourra-t-Il bien préparer une table dans le désert ?
77:20 Sans doute Il a frappé la pierre, et les eaux ont coulé, * et des torrents ont inondé la terre.
77:20 Pourra-t-Il aussi donner du pain, * ou préparer une table à Son peuple ?
77:21 Lorsque le Seigneur eut entendu, Il attendit ; * et un feu s'alluma contre Jacob, et la colère monta contre Israël;
77:22 Parce qu'ils n'avaient pas eu foi en Dieu, * et qu'ils n'avaient pas espéré en Son secours.
77:23 Et Il commanda aux nuées d'en haut, * et Il ouvrit les portes du ciel.
77:24 Et Il fit pleuvoir sur eux la manne pour les nourrir, * et Il leur donna un pain du ciel.
77:25 L'homme mangea le pain des anges ; * Il leur envoya des vivres en abondance.
77:26 Il fit tourner dans le ciel le vent du midi, * et Il envoya par Sa puissance le vent d'Afrique.
77:27 Et Il fit pleuvoir sur eux des viandes comme la poussière, * et les oiseaux ailés comme le sable de la mer.
77:28 Ils tombèrent au milieu de leur camp, * autour de leurs tentes.
77:29 Et ils mangèrent, et furent rassasiés à l'excès, et Il leur accorda ce qu'ils désiraient : * ils ne furent point frustrés de leur désir.
77:30 Les viandes étaient encore dans leur bouche, * lorsque la colère de Dieu s'éleva contre eux.
77:31 Et Il tua les plus robustes d'entre eux, * et Il fit tomber l'élite d'Israël.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Alleluia, alleluia, alleluia.
V. Deus regeneravit nos in spem vivam, allelúja.
R. Per resurrectiónem Jesu Christi ex mórtuis, allelúja.
V. Deus regeneravit nos in spem vivam, allelúia.
R. Per resurrectiónem Jesu Christi ex mórtuis, allelúia.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
Incipit Epístola tértia beáti Joánnis Apóstoli
3 Joannes 1:1-4
1 Sénior Gaio caríssimo, quem ego díligo in veritáte.
2 Caríssime, de ómnibus oratiónem fácio próspere te íngredi, et valére sicut próspere agit ánima tua.
3 Gavísus sum valde veniéntibus frátribus, et testimónium perhibéntibus veritáti tuæ, sicut tu in veritáte ámbulas.
4 Maiórem horum non hábeo grátiam, quam ut áudiam fílios meos in veritáte ambuláre.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Beátus vir qui métuit Dóminum, allelúja:
* In mandátis ejus cupit nimis, allelúja, allelúja, allelúja.
V. Glória et divítiæ in domo ejus, et justítia ejus manet in sǽculum sǽculi.
R. In mandátis ejus cupit nimis, allelúja, allelúja, allelúja.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Incipit Epístola tértia beáti Joánnis Apóstoli
3 Joannes 1:1-4
1 Sénior Gaio caríssimo, quem ego díligo in veritáte.
2 Caríssime, de ómnibus oratiónem fácio próspere te íngredi, et valére sicut próspere agit ánima tua.
3 Gavísus sum valde veniéntibus frátribus, et testimónium perhibéntibus veritáti tuæ, sicut tu in veritáte ámbulas.
4 Maiórem horum non hábeo grátiam, quam ut áudiam fílios meos in veritáte ambuláre.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Beátus vir qui métuit Dóminum, allelúia :
* In mandátis ejus cupit nimis, allelúia, allelúia, allelúia.
V. Glória et divítiæ in domo ejus, et justítia ejus manet in sǽculum sǽculi.
R. In mandátis ejus cupit nimis, allelúia, allelúia, allelúia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
3 Joannes 1:5-10
5 Caríssime, fidéliter facis quidquid operáris in fratres, et hoc in peregrínos,
6 Qui testimónium reddidérunt caritáti tuæ in conspéctu ecclésiæ: quos, benefáciens, dedúces digne Deo.
7 Pro nómine enim eius profécti sunt, nihil accipiéntes a géntibus.
8 Nos ergo debémus suscípere huiúsmodi, ut cooperatóres simus veritátis.
9 Scripsíssem fórsitan ecclésiæ: sed is qui amat primátum gérere in eis, Diótrephes, non récipit nos:
10 Propter hoc si vénero, commonébo eius ópera, quæ facit, verbis malígnis gárriens in nos: et quasi non ei ista suffíciant, neque ipse súscipit fratres: et eos qui suscípiunt, próhibet, et de ecclésia éicit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Tristítia vestra, allelúja,
* Convertétur in gáudium, allelúja, allelúja.
V. Mundus autem gaudébit, vos vero contristabímini, sed tristítia vestra.
R. Convertétur in gáudium, allelúja, allelúja.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
3 Joannes 1:5-10
5 Caríssime, fidéliter facis quidquid operáris in fratres, et hoc in peregrínos,
6 Qui testimónium reddidérunt caritáti tuæ in conspéctu ecclésiæ: quos, benefáciens, dedúces digne Deo.
7 Pro nómine enim eius profécti sunt, nihil accipiéntes a géntibus.
8 Nos ergo debémus suscípere huiúsmodi, ut cooperatóres simus veritátis.
9 Scripsíssem fórsitan ecclésiæ: sed is qui amat primátum gérere in eis, Diótrephes, non récipit nos:
10 Propter hoc si vénero, commonébo eius ópera, quæ facit, verbis malígnis gárriens in nos: et quasi non ei ista suffíciant, neque ipse súscipit fratres: et eos qui suscípiunt, próhibet, et de ecclésia éicit.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Tristítia vestra, allelúia,
* Convertétur in gáudium, allelúia, allelúia.
V. Mundus autem gaudébit, vos vero contristabímini, sed tristítia vestra.
R. Convertétur in gáudium, allelúia, allelúia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
3 Joannes 1:11-14
11 Caríssime, noli imitári malum, sed quod bonum est. Qui benéfacit, ex Deo est: qui maléfacit, non vidit Deum.
12 Demétrio testimónium rédditur ab ómnibus, et ab ipsa veritáte, sed et nos testimónium perhibémus: et nosti quóniam testimónium nostrum verum est.
13 Multa hábui tibi scríbere: sed nólui per atraméntum et cálamum scríbere tibi.
14 Spero autem prótinus te vidére, et os ad os loquémur. Pax tibi. Salútant te amíci. Salúta amícos nominátim.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Pretiósa in conspéctu Dómini, allelúja,
* Mors Sanctórum ejus, allelúja.
V. Custódit Dóminus ómnia ossa eórum, unum ex his non conterétur.
R. Mors Sanctórum ejus, allelúja.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Mors Sanctórum ejus, allelúja.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
3 Joannes 1:11-14
11 Caríssime, noli imitári malum, sed quod bonum est. Qui benéfacit, ex Deo est: qui maléfacit, non vidit Deum.
12 Demétrio testimónium rédditur ab ómnibus, et ab ipsa veritáte, sed et nos testimónium perhibémus: et nosti quóniam testimónium nostrum verum est.
13 Multa hábui tibi scríbere: sed nólui per atraméntum et cálamum scríbere tibi.
14 Spero autem prótinus te vidére, et os ad os loquémur. Pax tibi. Salútant te amíci. Salúta amícos nominátim.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Pretiósa in conspéctu Dómini, allelúia,
* Mors Sanctórum ejus, allelúia.
V. Custódit Dóminus ómnia ossa eórum, unum ex his non conterétur.
R. Mors Sanctórum ejus, allelúia.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Mors Sanctórum ejus, allelúia.
Nocturn II.
Ant. Allelúja, * allelúja, allelúja.
Psalmus 77(32-41) [4]
77:32 In ómnibus his peccavérunt adhuc: * et non credidérunt in mirabílibus ejus.
77:33 Et defecérunt in vanitáte dies eórum: * et anni eórum cum festinatióne.
77:34 Cum occíderet eos, quærébant eum: * et revertebántur, et dilúculo veniébant ad eum.
77:35 Et rememoráti sunt quia Deus adjútor est eórum: * et Deus excélsus redémptor eórum est.
77:36 Et dilexérunt eum in ore suo, * et lingua sua mentíti sunt ei.
77:37 Cor autem eórum non erat rectum cum eo: * nec fidéles hábiti sunt in testaménto ejus.
77:38 Ipse autem est miséricors, et propítius fiet peccátis eórum: * et non dispérdet eos.
77:38 Et abundávit ut avérteret iram suam: * et non accéndit omnem iram suam:
77:39 Et recordátus est quia caro sunt: * spíritus vadens et non rédiens.
77:40 Quóties exacerbavérunt eum in desérto, * in iram concitavérunt eum in inaquóso?
77:41 Et convérsi sunt, et tentavérunt Deum: * et Sanctum Israël exacerbavérunt.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Nocturn II.
Ant. Alleluia, * alleluia, alleluia.
Psaume 77(32-41) [4]
77:32 Après tout cela ils péchèrent encore, * et ils n'eurent pas foi en Ses merveilles.
77:33 Alors leurs jours passèrent comme un souffle, * et leurs années précipitèrent leur cours.
77:34 Lorsqu'Il les faisait mourir, ils Le cherchaient, * et ils se retournaient, et ils se hâtaient de revenir à Lui.
77:35 Ils se souvenaient que Dieu était leur défenseur, * et que le Dieu très haut était leur sauveur.
77:36 Mais ils ne L'aimaient que de bouche, * et de leur langue ils Lui mentaient.
77:37 Car leur cœur n'était pas droit avec Lui, * et ils ne furent pas fidèles à Son alliance.
77:38 Mais Il est miséricordieux ; Il pardonnait leurs péchés, * et ne les anéantissait pas.
77:38 Et très souvent Il détourna Son courroux, * et n'alluma point toute Sa colère.
77:39 Il Se souvint qu'ils n'étaient que chair, * un souffle qui passe et ne revient plus.
77:40 Combien de fois ils L'irritèrent dans le désert, * et excitèrent Son courroux dans la plaine aride !
77:41 Et ils recommençaient à tenter Dieu, * et à irriter le Saint d'Israël.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 77(42-58) [5]
77:42 Non sunt recordáti manus ejus, * die qua redémit eos de manu tribulántis.
77:43 Sicut pósuit in Ægýpto signa sua, * et prodígia sua in campo Táneos.
77:44 Et convértit in sánguinem flúmina eórum: * et imbres eórum, ne bíberent.
77:45 Misit in eos cœnomyíam, et comédit eos: * et ranam, et dispérdidit eos.
77:46 Et dedit ærúgini fructus eórum: * et labóres eórum locústæ.
77:47 Et occídit in grándine víneas eórum: * et moros eórum in pruína.
77:48 Et trádidit grándini juménta eórum: * et possessiónem eórum igni.
77:49 Misit in eos iram indignatiónis suæ: * indignatiónem, et iram, et tribulatiónem: immissiónes per ángelos malos.
77:50 Viam fecit sémitæ iræ suæ, non pepércit a morte animábus eórum: * et juménta eórum in morte conclúsit.
77:51 Et percússit omne primogénitum in terra Ægýpti: * primítias omnis labóris eórum in tabernáculis Cham.
77:52 Et ábstulit sicut oves pópulum suum: * et perdúxit eos tamquam gregem in desérto.
77:53 Et dedúxit eos in spe, et non timuérunt: * et inimícos eórum opéruit mare.
77:54 Et indúxit eos in montem sanctificatiónis suæ: * montem, quem acquisívit déxtera ejus.
77:54 Et ejécit a fácie eórum gentes: * et sorte divísit eis terram in funículo distributiónis.
77:55 Et habitáre fecit in tabernáculis eórum: * tribus Israël.
77:56 Et tentavérunt, et exacerbavérunt Deum excélsum: * et testimónia ejus non custodiérunt.
77:57 Et avertérunt se, et non servavérunt pactum: * quemádmodum patres eórum convérsi sunt in arcum pravum.
77:58 In iram concitavérunt eum in cóllibus suis: * et in sculptílibus suis ad æmulatiónem eum provocavérunt.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Psaume 77(42-58) [5]
77:42 Ils ne se souvinrent point * de ce que Sa main avait fait au jour où Il les délivra des mains de l'oppresseur,
77:43 Lorsqu'Il fit éclater Ses signes en Egypte, * et Ses prodiges dans la plaine de Tanis.
77:44 Il changea en sang leurs fleuves et leurs eaux, * afin qu'ils n'en pussent boire.
77:45 Il envoya contre eux des mouches qui les dévorèrent, * et des grenouilles qui les détruisirent.
77:46 Il livra leurs récoltes à la rouille, * et leurs travaux aux sauterelles.
77:47 Il fit périr leurs vignes par la grêle, * et leurs mûriers par le givre.
77:48 Il livra leurs bétail à la grêle, * et leurs possessions au feu.
77:49 Il lança contre eux la fureur de Sa colère, * l'indignation, et le courroux, et les tribulations, les fléaux envoyés par des anges de malheur.
77:50 Il ouvrit un large chemin à Sa colère ; Il n'épargna pas leur vie, * et Il enveloppa leurs troupeaux dans une mort commune.
77:51 Il frappa tous les premiers-nés dans la terre d'Egypte, * et les prémices de toute leur peine dans les tentes de Cham.
77:52 Et Il enleva Son peuple comme des brebis, * et Il les conduisit comme un troupeau dans le désert,
77:53 Et Il les mena pleins d'espérance et leur ôta toute crainte, * et la mer engloutit leurs ennemis.
77:54 Et Il les amena sur la montagne de Sa sainteté, * sur la montagne que Sa droite avait acquise.
77:54 Et Il chassa les nations devant eux, * et Il leur distribua au sort la terre promise, après l'avoir partagée avec le cordeau ;
77:55 Et Il fit habiter dans leurs tentes * les tribus d'Israël.
77:56 Mais ils tentèrent et irritèrent le Dieu très haut, * et ils ne gardèrent point Ses préceptes.
77:57 Ils se détournèrent, et n'observèrent point l'alliance ; * comme leurs pères, ils devinrent un arc mauvais.
77:58 Ils irritèrent Sa colère sur leurs collines, * et ils provoquèrent Sa jalousie par leurs idoles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 77(59-72) [6]
77:59 Audívit Deus, et sprevit: * et ad níhilum redégit valde Israël.
77:60 Et répulit tabernáculum Silo: * tabernáculum suum, ubi habitávit in homínibus.
77:61 Et trádidit in captivitátem virtútem eórum: * et pulchritúdinem eórum in manus inimíci.
77:62 Et conclúsit in gládio pópulum suum: * et hereditátem suam sprevit.
77:63 Júvenes eórum comédit ignis: * et vírgines eórum non sunt lamentátæ.
77:64 Sacerdótes eórum in gládio cecidérunt: * et víduæ eórum non plorabántur.
77:65 Et excitátus est tamquam dórmiens Dóminus: * tamquam potens crapulátus a vino.
77:66 Et percússit inimícos suos in posterióra: * oppróbrium sempitérnum dedit illis.
77:67 Et répulit tabernáculum Joseph: * et tribum Éphraim non elégit.
77:68 Sed elégit tribum Juda, * montem Sion quem diléxit.
77:69 Et ædificávit sicut unicórnium sanctifícium suum in terra, * quam fundávit in sǽcula.
77:70 Et elégit David, servum suum, et sústulit eum de grégibus óvium: * de post fœtántes accépit eum,
77:71 Páscere Jacob, servum suum, * et Israël, hereditátem suam:
77:72 Et pavit eos in innocéntia cordis sui: * et in intelléctibus mánuum suárum dedúxit eos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Allelúja, allelúja, allelúja.
Psaume 77(59-72) [6]
77:59 Dieu entendit, et Il méprisa Israël, * et Il le réduisit à la dernière humiliation.
77:60 Et Il rejeta le tabernacle de Silo, * Son tabernacle où Il avait habité parmi les hommes.
77:61 Et Il livra leur force à la captivité, * et leur gloire aux mains de l'ennemi.
77:62 Et Il livra Son peuple au glaive, * et Il méprisa Son héritage.
77:63 Le feu dévora leurs jeunes hommes, * et leurs vierges ne furent point pleurées.
77:64 Leurs prêtres tombèrent par le glaive, * et on ne versa pas de larmes sur leurs veuves.
77:65 Et le Seigneur Se réveilla comme un homme endormi, * et comme un héros surexcité par le vin.
77:66 Il frappa Ses ennemis par derrière, * et les couvrit d'une honte éternelle.
77:67 Et il rejeta le tabernacle de Joseph, * et ne choisit point la tribu d'Ephraïm.
77:68 Mais Il choisit la tribu de Juda, * la montagne de Sion qu'Il a aimée.
77:69 Et Il bâtit Son sanctuaire pareil à la licorne, dans la terre * qu'Il a affermie pour toujours.
77:70 Il a choisi David Son serviteur, et l'a tiré du milieu des troupeaux de brebis ; * Il l'a pris de derrière les brebis mères,
77:71 Pour qu'il fût le pasteur de Son serviteur Jacob, * et d'Israël Son héritage.
77:72 Et Il les fit paître dans l'innocence de son cœur, * et les conduisit avec des mains intelligentes.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Alleluia, alleluia, alleluia.
V. Deus suscitávit Christum a mórtuis, allelúja.
R. Ut fides nostra et spes esset in Deo, allelúja.
V. Deus suscitávit Christum a mórtuis, allelúia.
R. Ut fides nostra et spes esset in Deo, allelúia.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Venantius Camers, quindecim annos natus, cum christianæ religiónis accusarétur apud Antíochum, qui sub Decio imperatóre Camerino præerat, in porta civitátis præsidi se obtulit. Quem ille pollicitatiónibus ac terróribus diu tentátum, flagris cædi et vinculis astringi jussit; sed is mirabíliter ab Angelo solutus, lampadibus póstea aduritur, atque inverso ore, fumo supposito, suspénditur. Ejus constantiam in tormentis demirátus Anastasius Cornicularius, et quod eum ab Angelo íterum solutum cándida veste supra fumum ambulántem vidísset, in Christum credidit; et a beato Porphyrio presbytero cum família baptizatus, paulo post martyrii palmam cum eodem promeruit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Lux perpétua lucébit Sanctis tuis, Dómine,
* Et ætérnitas témporum, allelúja, allelúja.
V. Lætítia sempitérna erit super cápita eórum: gáudium et exsultatiónem obtinébunt.
R. Et ætérnitas témporum, allelúja, allelúja.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Venantius was a lad of Camerino (in the neighbourhood of Ancona,) who at fifteen years of age was accused of Christianity before Antiochus, Praefect of Camerino under the Emperor Decius. Venantius therefore appeared before Antiochus at the gate of the city, and when the Praefect had striven with him for a long while, by promises and threats, he commanded him to be scourged and thrown into irons, but an Angel loosed his bonds. He was afterwards scarified with lamps, and hung head downwards in smoke. Anastasius the trumpeter was amazed at his hardiness under suffering, and when it appeared to him that the Martyr was a second time loosed by an Angel, and was walking in white raiment on the smoke, he believed in Christ, and was baptized, with all his house, by the blessed Priest Porphyry, and a little while after they both together earned the palm of martyrdom.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Lux perpétua lucébit Sanctis tuis, Dómine,
* Et ætérnitas témporum, allelúia, allelúia.
V. Lætítia sempitérna erit super cápita eórum : gáudium et exsultatiónem obtinébunt.
R. Et ætérnitas témporum, allelúia, allelúia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
At Venantius præsidi sistitur, et ab eo íterum frustra tentátus ut Christi fidem deséreret, in carcerem conjícitur; quo Attalus præco mittitur, qui ei dicat se quoque christianum fuisse et ei nómini proptérea renuntiásse, quod cognovísset inane esse fidei comméntum, quo Christiáni præséntibus se ábdicant ob vanam futurórum spem. Verum nobilis Christi athleta, callidi hostis insidias non ignorans, diaboli ministrum a se pénitus rejécit. Quare ad præsidem íterum adducto omnes contusi sunt dentes maxillæque confractæ; atque, ita cæsus, in sterquilinium dejícitur. Sed inde ab Angelo quoque ereptus, rursus stetit ante judicem; qui, Venantio adhuc loquente, e tribunali cécidit, et in ea voce, Verus est Venantii Deus, nostros deos destrúite, exclámans exspirávit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In servis suis, allelúja,
* Consolábitur Deus, allelúja.
V. Judicábit Dóminus pópulum suum, et in servis suis.
R. Consolábitur Deus, allelúja.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Now Venantius stood before the Praefect, and when he had again vainly tempted him to give up his faith in Christ, he cast him into prison, and sent unto him Attalus the crier. Attalus told him how that he also had been a Christian, but had denied that name, seeing it was a foolish faith which made Christians to throw away things present for a groundless hope of things to come. But Christ's brave champion, well knowing the wiles of our subtle enemy, drove the devil's servant from his presence. When he appeared again before the Praefect, his teeth and jaws were broken, and so mangled he was cast out upon a dunghill. But thence also an Angel delivered him, and he stood again before the judge. And there while Venantius was yet speaking, the judge fell from off the judgment-seat, and when he had cried with a loud voice, "Venantius, his God is true, take away our gods," he died.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Les serviteurs de Dieu, alléluia,
* Seront l'objet de Sa joie, alléluia.
V. Le Seigneur jugera Son peuple et ses serviteurs.
R. Seront l'objet de Sa joie, alléluia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Quod cum præsidi nuntiátum esset, extemplo Venántium leónibus óbjici jussit; qui, naturali feritáte omissa, ad ejus se pedes abjecérunt. Interim ille pópulum Christi fidem édocebat. Quare inde amotus, íterum in carcerem traditur. Cumque postridie præsidi referret Porphyrius, se per visum noctu pópulos, quos Venantius aqua tingebat, claríssima luce fulgéntes, ipsum vero præsidem obscuríssima caligine operátum vidisse; præses, ira incénsus, eum illico cápite plecti imperat, deinde Venántium per loca vépribus et cárduis cónsita trahi usque ad vésperam. Is, cum semiánimis relíctus esset, mane se íterum præsidi præsentávit; cujus jussu statim e rupe præcipitátur. Sed inde étiam divinitus ereptus, denuo per loca aspera ad mille passus trahitur; ubi, milítibus siti æstuántibus, in próxima convalle, ex lápide, in quo et genuum formam relíquit, sicut étiam nunc in ejus ecclésia vidére licet, crucis signo a Venantio facto, aquæ manarunt. Eo miraculo plures permoti in Christum credidérunt, quos omnes præses eo loci una cum Venantio cápite feriri jussit. Fulgura et terræmotus eo témpore ita magni fuére, ut præses aufugeret; qui paucis tamen post diébus, divinam haud valens effugere justítiam, turpíssimam mortem oppétiit. Christiáni interim Venantii et aliórum córpora honorifico loco sepeliérunt: quæ Camerini, in ecclésia Venantio dicata, cóndita adhuc sunt.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Fíliæ Jerúsalem, veníte et vidéte Mártyres cum corónis, quibus coronávit eos Dóminus
* In die solemnitátis et lætítiæ, allelúja.
V. Quóniam confortávit seras portárum tuárum, benedíxit fílios tuos in te.
R. In die solemnitátis et lætítiæ, allelúja.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. In die solemnitátis et lætítiæ, allelúja.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Then they told the President of it, he commanded Venantius to be straightway thrown to the lions. But the beasts were not wild to him, and lay down at his feet. And meanwhile he taught the Christian faith to the people. So they took him away from thence and cast him once more into prison. The next day Porphyry came to the President, and told him how that he had seen in a vision of the night Venantius sprinkling certain ones with water, and they that were sprinkled shone with a marvellous light, and the President himself hidden in deep darkness. Then the President was moved to great anger and commanded forthwith to behead Porphyry. As for Venantius, he bade them drag him about in rough places, full of briars and thistles, until the evening. When it was over, he was left half dead, but in the morning he stood for the last time before the President, who commanded to cast him down from a steep rock. It pleased God that this should not kill him, and he was haled again through rough places for about a mile. There the soldiers were athirst, and Venantius, by the sign of the Cross, made waters to flow from a stone in a gulley hard by. This is that stone whereon also he left the imprint of his knees, and which can be seen to this day in his Church. By this wonder many were moved to believe in Christ and the President commanded them all, and Venantius with them, to be beheaded in the same place where they were. When it was done there were great lightnings and earthquakes, so that the President fled, but he could not fly from the judgment of God, and but a few days thereafter he died a most shameful death. Meanwhile the Christians took the bodies of Venantius and the others, and buried them in an honourable place, wherein they lie to this day, under the Church at Camerino which is dedicated to Venantius.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Filles de Jérusalem, venez et voyez les Martyrs avec les couronnes qu'ils ont reçus du Seigneur :
* En ce jour de solennité et d'allegrèsse, alléluia.
V. Le Seigneur a fortifié les serrures de vos portes et il a béni vos enfants au milieu de vous.
R. En ce jour de solennité et d'allegrèsse, alléluia.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. En ce jour de solennité et d'allegrèsse, alléluia.
Nocturn III.
Ant. Allelúja, * allelúja, allelúja.
Psalmus 78 [7]
78:1 Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam, polluérunt templum sanctum tuum: * posuérunt Jerúsalem in pomórum custódiam.
78:2 Posuérunt morticína servórum tuórum, escas volatílibus cæli: * carnes sanctórum tuórum béstiis terræ.
78:3 Effudérunt sánguinem eórum tamquam aquam in circúitu Jerúsalem: * et non erat qui sepelíret.
78:4 Facti sumus oppróbrium vicínis nostris: * subsannátio et illúsio his, qui in circúitu nostro sunt.
78:5 Úsquequo, Dómine, irascéris in finem: * accendétur velut ignis zelus tuus?
78:6 Effúnde iram tuam in gentes, quæ te non novérunt: * et in regna quæ nomen tuum non invocavérunt:
78:7 Quia comedérunt Jacob: * et locum ejus desolavérunt.
78:8 Ne memíneris iniquitátum nostrárum antiquárum, cito antícipent nos misericórdiæ tuæ: * quia páuperes facti sumus nimis.
78:9 Ádjuva nos, Deus, salutáris noster: et propter glóriam nóminis tui, Dómine, líbera nos: * et propítius esto peccátis nostris, propter nomen tuum:
78:10 Ne forte dicant in géntibus: Ubi est Deus eórum? * et innotéscat in natiónibus coram óculis nostris.
78:10 Últio sánguinis servórum tuórum, qui effúsus est: * intróeat in conspéctu tuo gémitus compeditórum.
78:11 Secúndum magnitúdinem brácchii tui, * pósside fílios mortificatórum.
78:12 Et redde vicínis nostris séptuplum in sinu eórum: * impropérium ipsórum, quod exprobravérunt tibi, Dómine.
78:13 Nos autem pópulus tuus, et oves páscuæ tuæ, * confitébimur tibi in sǽculum.
78:13 In generatiónem et generatiónem * annuntiábimus laudem tuam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Nocturn III.
Ant. Alleluia, * alleluia, alleluia.
Psaume 78 [7]
78:1 O Dieu, les nations sont venues dans Votre héritage ; elles ont souillé Votre saint temple; * elles ont fait de Jérusalem une cabane à garder les fruits.
78:2 Elles ont exposé les cadavres de Vos serviteurs en pâture aux oiseaux du ciel, * les chairs de Vos saints aux bêtes de la terre.
78:3 Elles ont répandu leur sang comme l'eau autour de Jérusalem, * et il n'y avait personne pour les ensevelir.
78:4 Nous sommes devenus un sujet d'opprobre pour nos voisins, * la risée et la moquerie de ceux qui nous environnent.
78:5 Jusques à quand, Seigneur, serez-Vous irrité pour toujours ? * jusques à quand Votre fureur s'allumera-t-elle comme un feu ?
78:6 Répandez Votre colère sur les nations qui ne Vous connaissent pas, * et sur les royaumes qui n'invoquent point Votre Nom ;
78:7 Car ils ont dévoré Jacob, * et désolé sa demeure.
78:8 Ne Vous souvenez plus de nos anciennes iniquités ; que Vos miséricordes viennent en hâte au-devant de nous, * car nous sommes réduits à la dernière misère.
78:9 Aidez-nous, ô Dieu, notre sauveur, et pour la gloire de Votre nom, Seigneur, délivrez-nous, * et pardonnez-nous nos péchés, à cause de Votre Nom.
78:10 De peur qu'on ne dise parmi les nations : Où est leur Dieu ? * Faites éclater parmi les nations, sous nos yeux,
78:10 La vengeance pour le sang de Vos serviteurs qui a été répandu. * Que le gémissement des captifs pénétre jusqu'à Vous.
78:11 Selon la puissance de Votre bras, * gardez les enfants de ceux qu'on a fait mourir.
78:12 Et faites retomber dans le sein de nos voisins sept fois l'opprobre * qu'ils Vous ont fait, Seigneur.
78:13 Mais nous, Votre peuple et les brebis de Votre pâturage, * nous Vous louerons à jamais ;
78:13 Nous publierons Vos louanges, * de génération en génération.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 80 [8]
80:2 Exsultáte Deo, adjutóri nostro: * jubiláte Deo Jacob.
80:3 Súmite psalmum, et date týmpanum: * psaltérium jucúndum cum cíthara.
80:4 Buccináte in Neoménia tuba, * in insígni die solemnitátis vestræ.
80:5 Quia præcéptum in Israël est: * et judícium Deo Jacob.
80:6 Testimónium in Joseph pósuit illud, cum exíret de terra Ægýpti: * linguam, quam non nóverat, audívit.
80:7 Divértit ab onéribus dorsum ejus: * manus ejus in cóphino serviérunt.
80:8 In tribulatióne invocásti me, et liberávi te: * exaudívi te in abscóndito tempestátis: probávi te apud aquam contradictiónis.
80:9 Audi, pópulus meus, et contestábor te: * Israël, si audíeris me, non erit in te deus recens, neque adorábis deum aliénum.
80:11 Ego enim sum Dóminus Deus tuus, qui edúxi te de terra Ægýpti: * diláta os tuum, et implébo illud.
80:12 Et non audívit pópulus meus vocem meam: * et Israël non inténdit mihi.
80:13 Et dimísi eos secúndum desidéria cordis eórum: * ibunt in adinventiónibus suis.
80:14 Si pópulus meus audísset me: * Israël si in viis meis ambulásset:
80:15 Pro níhilo fórsitan inimícos eórum humiliássem: * et super tribulántes eos misíssem manum meam.
80:16 Inimíci Dómini mentíti sunt ei: * et erit tempus eórum in sǽcula.
80:17 Et cibávit eos ex ádipe fruménti: * et de petra, melle saturávit eos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Psaume 80 [8]
80:2 Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur ; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob.
80:3 Entonnez le cantique, et faites résonner le tambourin, * le psaltérion harmonieux, avec la harpe.
80:4 Sonnez de la trompette à la néoménie, * au jour insigne de Votre solennité.
80:5 Car c'est un précepte pour Israël, * et une ordonnance du Dieu de Jacob.
80:6 Il en fit un statut pour Joseph, lorsqu'il sortait de la terre d'Egypte ;* il entendit une langue qu'il ne connaissait pas.
80:7 Il a déchargé ses épaules des fardeaux ; ses mains portèrent la corbeille.
80:8 Dans la tribulation tu M'as invoqué, et Je t'ai délivré. * Je t'ai exaucé du sein de la tempête ; Je t'ai éprouvé auprès des eaux de contradiction.
80:9 Ecoute, Mon peuple, et Je t'avertirai. * Israël, si tu M'écoutes, il n'y aura pas chez toi de dieu nouveau, et tu n'adoreras pas de dieu étranger.
80:11 Car Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t'ai fait sortir de la terre d'Egypte. * Elargis ta bouche, et Je la remplirai.
80:12 Mais Mon peuple n'a pas écouté Ma voix, * et Israël ne M'a point obéi.
80:13 Et Je les ai abandonnés aux désirs de leur cœur ; * ils marcheront au gré de leurs conseils.
80:14 Si Mon peuple M'avait écouté, * si Israël avait marché dans Mes voies,
80:15 J'aurais pu facilement humilier leurs ennemis, * et J'aurais appesanti Ma main sur leurs oppresseurs.
80:16 Les ennemis du Seigneur lui ont menti, * et le temps de leur misère durera sans fin.
80:17 Et cependant Il les a nourris de la fleur du froment, * et Il les a rassasiés du miel sorti du rocher.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Psalmus 82 [9]
82:2 Deus, quis símilis erit tibi? * Ne táceas, neque compescáris, Deus.
82:3 Quóniam ecce inimíci tui sonuérunt: * et qui odérunt te extulérunt caput.
82:4 Super pópulum tuum malignavérunt consílium: * et cogitavérunt advérsus sanctos tuos.
82:5 Dixérunt: Veníte, et disperdámus eos de gente: * et non memorétur nomen Israël ultra.
82:6 Quóniam cogitavérunt unanímiter: * simul advérsum te testaméntum disposuérunt, tabernácula Idumæórum et Ismahelítæ:
82:8 Moab, et Agaréni, Gebal, et Ammon, et Ámalec: * alienígenæ cum habitántibus Tyrum.
82:9 Étenim Assur venit cum illis: * facti sunt in adjutórium fíliis Lot.
82:10 Fac illis sicut Mádian, et Sísaræ: * sicut Jabin in torrénte Cisson.
82:11 Disperiérunt in Endor: * facti sunt ut stercus terræ.
82:12 Pone príncipes eórum sicut Oreb, et Zeb, * et Zébee, et Sálmana:
82:13 Omnes príncipes eórum: * qui dixérunt: Hereditáte possideámus Sanctuárium Dei.
82:14 Deus meus, pone illos ut rotam: * et sicut stípulam ante fáciem venti.
82:15 Sicut ignis, qui combúrit silvam: * et sicut flamma combúrens montes:
82:16 Ita persequéris illos in tempestáte tua: * et in ira tua turbábis eos.
82:17 Imple fácies eórum ignomínia: * et quǽrent nomen tuum, Dómine.
82:18 Erubéscant, et conturbéntur in sǽculum sǽculi: * et confundántur, et péreant.
82:19 Et cognóscant quia nomen tibi Dóminus: * tu solus Altíssimus in omni terra.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Allelúja, allelúja, allelúja.
Psaume 82 [9]
82:2 O Dieu, qui sera semblable à Vous ? * Ne Vous taisez pas, ô Dieu, et ne Vous reposez pas.
82:3 Car voici que Vos ennemis font un grand bruit, * et ceux qui Vous haïssent ont levé la tête.
82:4 Ils ont formé un dessein plein de malice contre Votre peuple, * et ils ont conspiré contre Vos saints.
82:5 Ils ont dit : Venez et exterminons-les du milieu des nations, * et qu'on ne se souvienne plus jamais du nom d'Israël.
82:6 Ils ont comploté d'un même cœur, * et ensemble ils ont fait alliance contre Vous : les tentes des Iduméens et les Ismaélites ;
82:8 Moab et les Agaréniens ; Gébal, et Ammon, et Amalec; * les étrangers avec les habitants de Tyr.
82:9 Assur aussi est venu avec eux, * et s'est fait l'auxiliaire des fils de Lot.
82:10 Traitez-les comme Madian et Sisara, * comme Jabin au torrent de Cisson.
82:11 Ils ont été détruits à Endor, * ils sont devenus comme le fumier de la terre.
82:12 Traitez leurs princes comme Oreb, et Zeb, * et Zébée, et Salama ;
82:13 Tous leurs princes * qui avaient dit : Emparons-nous du sanctuaire de Dieu comme de notre héritage.
82:14 Mon Dieu, rendez-les semblables à une roue, * et à la paille emportée par le vent.
82:15 Comme le feu qui brûle la forêt, * et comme la flamme qui consume les montagnes,
82:16 Ainsi Vous les poursuivrez par Votre tempête, * et Vous les épouvanterez dans Votre colère.
82:17 Couvrez leurs visages de confusion, * et ils chercheront Votre Nom, Seigneur.
82:18 Qu'ils rougissent et soient dans le trouble à jamais ; * qu'ils soient confondus et qu'ils périssent.
82:19 Et qu'ils connaissent que Votre Nom est le Seigneur, * et que Vous êtes seul le Très-Haut dans toute la terre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Alleluia, alleluia, alleluia.
V. Deus et Dóminum suscitávit, allelúja.
R. Et nos suscitábit per virtútem suam, allelúja.
V. Deus et Dóminum suscitávit, allelúia.
R. Et nos suscitábit per virtútem suam, allelúia.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Joánnem
Joannes 15:1-7
In illo témpore: Dixit Jesus discípulis suis: Ego sum vitis vera: et Pater meus agrícola est. Et réliqua.

Homilía sancti Augustíni Epíscopi
Tract. 80 in Joannem
Iste locus evangélicus, fratres, ubi se dicit Dóminus vitem, et discípulos suos pálmites, secúndum hoc dicit, quod est caput Ecclésiæ, nosque membra ejus, mediátor Dei et hóminum, homo Christus Jesus. Uníus quippe natúræ sunt vitis et pálmites. Propter quod cum esset Deus, cujus natúræ non sumus, factus est homo, ut in illo esset vitis humána natúra, cujus et nos hómines pálmites esse possémus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Ego sum vitis vera, et vos pálmites:
* Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúja, allelúja.
V. Sicut diléxit me Pater, et ego diléxi vos.
R. Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúja, allelúja.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du Saint Evangile selon Saint Jean.
Joannes 15:1-7
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Et le reste.

Sermon de saint Augustin, Evêque.
Tract. 80. in Joannem.
Cet endroit de l'Evangile, mes frères, où Notre-Seigneur dit à ses disciples qu'il est la vigne et qu'ils en sont les branches, doit s'entendre en ce sens que Jésus-Christ homme, médiateur entre Dieu et les hommes, est le chef de l'Eglise et que nous sommes ses membres. La vigne et ses branches sont de même nature ; c'est pourquoi, comme il était Dieu et que nous n'avons pas la nature divine, il s'est fait homme, afin que la nature humaine fût en lui comme une vigne, dont nous autres hommes nous pourrions être les branches.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ego sum vitis vera, et vos pálmites :
* Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúia, allelúia.
V. Sicut diléxit me Pater, et ego diléxi vos.
R. Qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúia, allelúia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Quid ergo est, Ego sum vitis vera? Numquid ut ádderet, vera, hoc ad eam vitem rétulit, unde ista similitúdo transláta est? Sic enim dícitur vitis per similitúdinem, non per proprietátem: quemádmodum dícitur ovis, agnus, leo, petra, lapis anguláris, et cétera hujúsmodi, quæ magis ipsa sunt vera, ex quibus ducúntur istæ similitúdines, non proprietátes. Sed cum dicit, Ego sum vitis vera: ab illa se útique discérnit, cui dícitur: Quómodo convérsa es in amaritúdinem vitis aliéna? Nam quo pacto est vitis vera, quæ exspectáta est ut fáceret uvam, fecit autem spinas?
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Cándidi facti sunt Nazarǽi ejus, allelúja: splendórem Deo dedérunt, allelúja:
* Et sicut lac coaguláti sunt, allelúja, allelúja.
V. Candidióres nive, nitidióres lacte, rubicundióres ébore antíquo, sapphíro pulchrióres.
R. Et sicut lac coaguláti sunt, allelúja, allelúja.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et sicut lac coaguláti sunt, allelúja, allelúja.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Mais que veut dire : « Je suis la vraie vigne ? » En ajoutant le mot « vraie », a-t-il voulu dire qu'il se rapporte à cette vigne d'où la comparaison est tirée ? Il est en effet appelé vigne par comparaison, et non par appropriation, comme il est appelé brebis, agneau, lion, rocher, pierre angulaire et autres choses qui sont vraiment ce que leur nom signifie ; mais qui, dans le cas présent, servent à établir une comparaison et non à indiquer l'existence de propriétés réelles. Aussi, quand Jésus dit : « Je suis la vraie vigne », c'est pour se distinguer de celle à qui il est dit : « Comment as-tu dégénéré jusqu'à devenir une fausse vigne ? » Car peut-on dire qu'elle était une vraie vigne, celle dont on attendait du raisin et qui a produit des épines ?
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Cándidi facti sunt Nazarǽi ejus, allelúia : splendórem Deo dedérunt, allelúia :
* Et sicut lac coaguláti sunt, allelúia, allelúia.
V. Candidióres nive, nitidióres lacte, rubicundióres ébore antíquo, sapphíro pulchrióres.
R. Et sicut lac coaguláti sunt, allelúia, allelúia.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et sicut lac coaguláti sunt, allelúia, allelúia.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Ego sum, inquit, vitis vera: et Pater meus agrícola est. Numquid unum sunt agrícola et vitis? Secúndum hoc ergo vitis Christus, secúndum quod ait: Pater major me est. Secúndum autem id, quod ait: Ego, et Pater unum sumus; et ipse agrícola est: nec talis, quales sunt, qui extrínsecus operándo éxhibent ministérium: sed talis, ut det étiam intrínsecus increméntum. Nam neque qui plantat est áliquid, neque qui rigat: sed, qui increméntum dat, Deus. Sed útique Deus est Christus, quia Deus erat Verbum: unde ipse, et Pater unum sunt. Et, si Verbum caro factum est, quod non erat, manet quod erat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
« Je suis la vraie vigne », dit Jésus-Christ, « et mon Père est le vigneron. Il retranchera toutes les branches qui ne portent point de fruit en moi, et il émondera toutes celles qui portent du fruit, afin qu'elles en portent davantage ». Le vigneron et la vigne sont-ils donc la même chose ? Jésus-Christ est la vigne selon la nature qui lui permet de dire : « Le Père est plus grand que moi ». Mais selon la nature qui lui permet de dire : « Le Père et moi nous sommes un », il est lui-même le vigneron ; non pas un vigneron comme ceux qui en travaillant ne peuvent donner que des soins extérieurs, mais un vigneron capable de donner l'accroissement intérieur. « Car ce n'est pas celui qui plante ni celui qui arrose qui « est quelque chose, mais c'est Dieu qui donne l'accroissement ». Or, Jésus-Christ est vraiment Dieu; car « le Verbe était Dieu », ce qui fait que le Père et lui ne sont qu'un; et si « le Verbe s'est fait chair », ce qu'il n'était pas, il est cependant resté ce qu'il était.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus
Deus, qui hunc diem beáti Venántii Mártyris tui triúmpho consecrásti: exáudi preces pópuli tui et præsta: ut, qui ejus mérita venerámur, fídei constántiam imitémur.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.

Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions
O God, in Whose sight this day is holy, because thy blessed Martyr Venantius did become more than conqueror thereon, graciously hear the prayers of thy people, and grant that all who reverence his right worthy loyalty to thee, may be like him in godly endurance.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.

Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Monastic
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help