In Transfiguratione Domini Nostri Jesu Christi ~ Duplex II. classis
Tempora: Feria secunda infra Hebdomadam XI post Octavam Pentecostes II. Augusti

Ad Matutinum    08-06-2018

Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Proprio Sanctorum}
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Christum adorémus.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Christum adorémus.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Christum adorémus.
Ant. Summum Regem glóriæ, * Christum adorémus.
Invitatoire {Antienne Du Propre des Saints}
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Le Christ, adorons.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, : et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes œuvres.
Ant. Le Christ, adorons.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entreront dans Mon repos.
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Le Christ, adorons.
Ant. Le souverain Roi de gloire, * Le Christ, adorons.
Hymnus {ex Proprio Sanctorum}
Quicúmque Christum quǽritis,
Oculos in altum tóllite:
Illic licébit vísere
Signum perénnis glóriæ.

Illústre quiddam cérnimus,
Quod nésciat finem pati,
Sublíme, celsum, intérminum,
Antíquius cælo et chao.

Hic ille Rex est géntium
Populíque Rex judáici,
Promíssus Abrahæ patri
Ejúsque in ævum sémini.

Hunc, et prophétis téstibus
Iisdémque signatóribus,
Testátor et Pater jubet
Audíre nos et crédere.

Glória tibi, Dómine,
Qui apparuísti hódie,
Cum Patre, et almo Spíritu,
In sempitérna sǽcula.
Amen.
Hymn {Du Propre des Saints}
Vous tous qui cherchez le Christ,
portez en haut vos regards :
là, vous pourrez contempler
l’image de la gloire éternelle.

Nous voyons quelque chose de radieux,
qui ne saurait souffrir de fin,
sublime, incomparable, infini,
antérieur au ciel et au chaos.

C’est Lui, le Roi des Nations,
le Roi du peuple juif,
promis au patriarche Abraham
et à sa postérité, pour toujours.

Après les prophètes
qui L'ont annoncé et dépeint,
Son Père aussi Lui rend témoignage,
qui nous ordonne de l'écouter et de le croire.

O Jésus, à vous soit la gloire,
qui vous révélez aux petits,
avec le Père et l’Esprit vivifiant,
dans les siècles éternels.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ et Psalmi ex Proprio Sanctorum}
Nocturn I.
Ant. Paulo minus * ab Angelis minorátus, glória et honóre coronátus est, et constitútus super ópera mánuum Dei.
Psalmus 8 [1]
8:2 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
8:2 Quóniam eleváta est magnificéntia tua, * super cælos.
8:3 Ex ore infántium et lacténtium perfecísti laudem propter inimícos tuos, * ut déstruas inimícum et ultórem.
8:4 Quóniam vidébo cælos tuos, ópera digitórum tuórum: * lunam et stellas, quæ tu fundásti.
8:5 Quid est homo quod memor es ejus? * aut fílius hóminis, quóniam vísitas eum?
8:6 Minuísti eum paulo minus ab Ángelis, glória et honóre coronásti eum: * et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
8:8 Ómnia subjecísti sub pédibus ejus, * oves et boves univérsas: ínsuper et pécora campi.
8:9 Vólucres cæli, et pisces maris, * qui perámbulant sémitas maris.
8:10 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Paulo minus ab Angelis minorátus, glória et honóre coronátus est, et constitútus super ópera mánuum Dei.
Psaumes avec lectures {Antiennes et psaumes Du Propre des Saints}
Nocturn I.
Ant. Un peu * au-dessous des Anges, il a été abaissé, il est couronné de gloire et d’honneur, et établi sur les œuvres des mains de Dieu.
Psaume 8 [1]
8:2 Seigneur, notre Maître, * que Votre Nom est admirable dans toute la terre !
8:2 Car Votre magnificence est élevée * au-dessus des cieux.
8:3 De la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Vous avez tiré une louange parfaite contre Vos adversaires, * pour détruire l'ennemi, et celui qui veut se venger.
8:4 Quand je considère Vos cieux, qui sont l'ouvrage de Vos doigts, * la lune et les étoiles que Vous avez créées,
8:5 Je m'écrie : Qu'est-ce que l'homme, pour que Vous Vous souveniez de lui ? * ou le fils de l'homme, pour que Vous le visitiez ?
8:6 Vous ne l'avez mis qu'un peu au-dessous des Anges ; Vous l'avez couronné de gloire et d'honneur, * et Vous l'avez établi sur les ouvrages de Vos mains.
8:8 Vous avez mis toutes choses sous ses pieds, * toutes les brebis, et tous les bœufs, et même les animaux des champs,
8:9 Les oiseaux du ciel, et les poissons de la mer, * qui parcourent les sentiers de l'océan.
8:10 Seigneur, notre Maître, * que Votre Nom est admirable dans toute la terre !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Un peu au-dessous des Anges, il a été abaissé, il est couronné de gloire et d’honneur, et établi sur les œuvres des mains de Dieu.
Ant. Revelávit Dóminus * condénsa, et in templo ejus omnes dicent glóriam.
Psalmus 28 [2]
28:1 Afférte Dómino, fílii Dei: * afférte Dómino fílios aríetum.
28:2 Afférte Dómino glóriam et honórem, afférte Dómino glóriam nómini ejus: * adoráte Dóminum in átrio sancto ejus.
28:3 Vox Dómini super aquas, Deus majestátis intónuit: * Dóminus super aquas multas.
28:4 Vox Dómini in virtúte: * vox Dómini in magnificéntia.
28:5 Vox Dómini confringéntis cedros: * et confrínget Dóminus cedros Líbani:
28:6 Et commínuet eas tamquam vítulum Líbani: * et diléctus quemádmodum fílius unicórnium.
28:7 Vox Dómini intercidéntis flammam ignis: * vox Dómini concutiéntis desértum: et commovébit Dóminus desértum Cades.
28:9 Vox Dómini præparántis cervos, et revelábit condénsa: * et in templo ejus omnes dicent glóriam.
28:10 Dóminus dilúvium inhabitáre facit: * et sedébit Dóminus Rex in ætérnum.
28:11 Dóminus virtútem pópulo suo dabit: * Dóminus benedícet pópulo suo in pace.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Revelávit Dóminus condénsa, et in templo ejus omnes dicent glóriam.
Ant. Le Seigneur a découvert * des lieux sombres et épais, et, dans son temple, tous diront : Gloire.
Psaume 28 [2]
28:1 Offrez au Seigneur, enfants de Dieu, * offrez au Seigneur les petits des béliers.
28:2 Offrez au Seigneur la gloire et l'honneur ; offrez au Seigneur la gloire due à Son Nom; * adorez le Seigneur dans Son saint parvis.
28:3 La voix du Seigneur est au-dessus des eaux ; le Dieu de majesté a tonné; * le Seigneur est au-dessus des grandes eaux.
28:4 La voix du Seigneur est puissante ; * la voix du Seigneur est majestueuse.
28:5 La voix du Seigneur brise les cèdres, * et le Seigneur brisera les cèdres du Liban.
28:6 Il les mettra en pièces comme un jeune taureau du Liban, * et le bien-aimé est comme le petit des licornes.
28:7 La voix du Seigneur fait jaillir des flammes de feu. * La voix du Seigneur ébranle le désert, et le Seigneur fera tressaillir le désert de Cadès.
28:9 La voix du Seigneur prépare les cerfs, et découvre les lieux sombres ; * et dans Son temple, tous publieront Sa gloire.
28:10 Le Seigneur fait persister le déluge, * et le Seigneur siège en Roi à jamais.
28:11 Le Seigneur donnera la force à Son peuple ; * le Seigneur bénira Son peuple dans la paix.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur a découvert des lieux sombres et épais, et, dans son temple, tous diront : Gloire.
Ant. Speciósus forma * præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis.
Psalmus 44 [3]
44:2 Eructávit cor meum verbum bonum: * dico ego ópera mea Regi.
44:2 Lingua mea cálamus scribæ: * velóciter scribéntis.
44:3 Speciósus forma præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis: * proptérea benedíxit te Deus in ætérnum.
44:4 Accíngere gládio tuo super femur tuum, * potentíssime.
44:5 Spécie tua et pulchritúdine tua: * inténde, próspere procéde, et regna.
44:5 Propter veritátem, et mansuetúdinem, et justítiam: * et dedúcet te mirabíliter déxtera tua.
44:6 Sagíttæ tuæ acútæ, pópuli sub te cadent: * in corda inimicórum Regis.
44:7 Sedes tua, Deus, in sǽculum sǽculi: * virga directiónis virga regni tui.
44:8 Dilexísti justítiam, et odísti iniquitátem: * proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo lætítiæ præ consórtibus tuis.
44:9 Myrrha, et gutta, et cásia a vestiméntis tuis, a dómibus ebúrneis: * ex quibus delectavérunt te fíliæ regum in honóre tuo.
44:10 Ástitit regína a dextris tuis in vestítu deauráto: * circúmdata varietáte.
44:11 Audi fília, et vide, et inclína aurem tuam: * et oblivíscere pópulum tuum et domum patris tui.
44:12 Et concupíscet Rex decórem tuum: * quóniam ipse est Dóminus Deus tuus, et adorábunt eum.
44:13 Et fíliæ Tyri in munéribus * vultum tuum deprecabúntur: omnes dívites plebis.
44:14 Omnis glória ejus fíliæ Regis ab intus, * in fímbriis áureis circumamícta varietátibus.
44:15 Adducéntur Regi vírgines post eam: * próximæ ejus afferéntur tibi.
44:16 Afferéntur in lætítia et exsultatióne: * adducéntur in templum Regis.
44:17 Pro pátribus tuis nati sunt tibi fílii: * constítues eos príncipes super omnem terram.
44:18 Mémores erunt nóminis tui: * in omni generatióne et generatiónem.
44:18 Proptérea pópuli confitebúntur tibi in ætérnum: * et in sǽculum sǽculi.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Speciósus forma præ fíliis hóminum, diffúsa est grátia in lábiis tuis.
Ant. Vous êtes plus brillant de beauté * que les enfants des hommes, la grâce est répandue sur vos lèvres.
Psaume 44 [3]
44:2 De mon cœur a jailli une excellent parole ; * c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi.
44:2 Ma langue est comme le roseau du scribe * qui écrit rapidement.
44:3 Vous surpassez en beauté les enfants des hommes ; la grâce est répandue sur Vos lèvres; * c'est pourquoi Dieu Vous a béni à jamais.
44:4 Ceignez-Vous de Votre glaive sur Votre hanche, * ô très puissant.
44:5 Avec Votre gloire et Votre majesté, * avancez, marchez victorieusement,
44:5 Et régnez, pour la vérité, la douceur et la justice ; * et Votre droite Vous conduira merveilleusement.
44:6 Vos flèches sont aiguës ; les peuples tomberont sous Vous; * elles perceront le cœur des ennemis du Roi.
44:7 Votre trône, ô Dieu, est éternel ; * le sceptre de Votre règne est un sceptre d'équité.
44:8 Vous avez aimé la justice, et haï l'iniquité ; * c'est pourquoi, ô Dieu, Votre Dieu Vous a oint d'une huile d'allégresse d'une manière plus excellente que tous Vos compagnons.
44:9 La myrrhe, l'aloès et la casse s'exhalent de Vos vêtements, des palais d'ivoire ; * de là Vous réjouissent
44:10 Les filles des rois dans Votre gloire. La reine se tient à Votre droite, en vêtements tissus d'or, * couverte de broderies.
44:11 Ecoutez, ma fille, voyez, et prêtez l'oreille, * et oubliez votre peuple et la maison de votre père.
44:12 Et le Roi sera épris de votre beauté ; * car Il est le Seigneur votre Dieu, et on L'adorera.
44:13 Et les filles de Tyr, avec des présents, * vous offriront leurs humbles prières, ainsi que tous les riches d'entre le peuple.
44:14 Toute la gloire de la fille du Roi est au dedans, * quand elle est ornée de franges d'or,
44:15 Couverte de broderies. Des vierges seront amenées au Roi après elle ; * ses compagnes Vous seront présentées.
44:16 Elles seront présentées au milieu de la joie et de l'allégresse ; * on les conduira au temple du Roi.
44:17 A la place de Vos pères, des fils Vous sont nés ; * Vous les établirez princes sur toute la terre.
44:18 Ils se souviendront de Votre Nom * de génération en génération.
44:18 C'est pourquoi les peuples Vous loueront éternellement, * et dans les siècles des siècles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous êtes plus brillant de beauté que les enfants des hommes, la grâce est répandue sur vos lèvres.
V. Gloriósus apparuísti in conspéctu Dómini.
R. Proptérea decórem índuit te Dóminus.
V. Vous avez apparu glorieux en présence du Seigneur.
R. C’est pourquoi le Seigneur vous a revêtu de beauté.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De Epístola secúnda beáti Petri Apóstoli
2 Pet 1:10-14
10 Fratres: Magis satágite, ut per bona ópera certam vestram vocatiónem et electiónem faciátis: hæc enim faciéntes, non peccábitis aliquándo.
11 Sic enim abundánter ministrábitur vobis intróitus in ætérnum regnum Dómini nostri, et Salvatóris Jesu Christi.
12 Propter quod incípiam vos semper commonére de his: et quidem sciéntes et confirmátos vos in præsénti veritáte.
13 Justum autem árbitror, quámdiu sum in hoc tabernáculo, suscitáre vos in commonitióne:
14 Certus quod velox est deposítio tabernáculi mei secúndum quod et Dóminus noster Jesus Christus significávit mihi.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Surge, illumináre, Jerúsalem, quia venit lumen tuum,
* Et glória Dómini super te orta est.
V. Et ambulábunt gentes in lúmine tuo, et reges in splendóre ortus tui.
R. Et glória Dómini super te orta est.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
De la deuxième Épître de l’Apôtre saint Pierre.
2 Pet 1:10-14
Mes frères, appliquez-vous davantage à rendre certaines par vos bonnes œuvres votre vocation et votre élection ; car agissant ainsi, vous ne pécherez jamais. Et par ce moyen, vous sera largement donnée l’entrée du royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. C’est pourquoi j’aurai soin de vous avertir toujours de ces choses, bien que vous les sachiez, et soyez confirmés dans la vérité dont je vous parle présentement ; car je crois qu’il est juste que, pendant que je suis dans cette tente, je vous ranime par cet avertissement ; certain que bientôt se fera l’enlèvement de ma tente, comme notre Seigneur Jésus-Christ me l’a signifié.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Lève-toi, sois illuminée, Jérusalem, parce qu’est venue ta lumière,
* Et la gloire du Seigneur sur toi s’est levée.
V. Et des Nations marcheront à ta lumière, et des rois à la splendeur de ton lever.
R. Et la gloire du Seigneur sur toi s’est levée.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
2 Pet 1:15-17
15 Dabo autem óperam et frequénter habére vos post óbitum meum, ut horum memóriam faciátis.
16 Non enim doctas fábulas secúti notam fécimus vobis Dómini nostri Jesu Christi virtútem et præséntiam, sed speculatóres facti illíus magnitúdinis.
17 Accípiens enim a Deo Patre honórem et glóriam, voce delápsa ad eum hujuscémodi a magnífica glória: Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi complácui; ipsum audíte.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In splendénte nube Spíritus Sanctus visus est, Patérna vox audíta est:
* Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui; ipsum audíte.
V. Appáruit nubes obúmbrans, et vox Patris intónuit.
R. Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui; ipsum audíte.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
2 Pet 1:15-17
Mais j’aurai soin que vous puissiez souvent, même après ma mort, vous rappeler le souvenir de ces choses. En effet, ce n’est point en vous attachant à d’ingénieuses fictions, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ; mais c’est après avoir été les spectateurs de sa majesté. Car il reçut de Dieu le Père honneur et gloire, lorsque, descendant de la gloire magnifique, vint à lui cette voix : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis mes complaisances : écoutez-le ».
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le Saint-Esprit a été vu dans une nuée lumineuse, la voix du Père a été entendue :
* Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes complaisances, écoutez-le.
V. Il parut une nuée qui les couvrit, et la voix du Père fut entendue.
R. Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes complaisances, écoutez-le.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
2 Pet 1:18-21
18 Et hanc vocem nos audívimus de cælo allátam, cum essémus cum ipso in monte sancto.
19 Et habémus firmiórem prophéticum sermónem, cui bene fácitis attendéntes quasi lucérnæ lucénti in caliginóso loco, donec dies elucéscat et lúcifer oriátur in córdibus vestris,
20 Hoc primum intellegéntes quod omnis prophetía Scriptúræ própria interpretatióne non fit.
21 Non enim voluntáte humána alláta est aliquándo prophetía; sed Spíritu Sancto inspiráti locúti sunt sancti Dei hómines.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Vidéte qualem caritátem dedit nobis Deus Pater,
* Ut fílii Dei nominémur et simus.
V. Scimus quóniam, cum apparúerit, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.
R. Ut fílii Dei nominémur et simus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ut fílii Dei nominémur et simus.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos cœurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
2 Pet 1:18-21
Et cette voix apportée du ciel, nous l’avons entendue nous-mêmes, lorsque nous étions avec lui sur la montagne sainte. Et nous avons la parole plus ferme des Prophètes, à laquelle vous faites bien d’être attentifs, comme à une lampe qui luit dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour brille, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs ; sachant avant tout que nulle prophétie de l’Écriture ne s’explique par une interprétation particulière. Car ce n’est pas par la volonté des hommes que la prophétie a jamais été apportée ; mais c’est inspirés par l’Esprit-Saint, qu’ont parlé les saints hommes de Dieu.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Voyez quelle charité Dieu le Père a eue pour nous,
* De vouloir que nous soyons appelés, et que nous soyons réellement enfants de Dieu.
V. Nous savons que lorsqu’Il nous apparaîtra nous serons semblables à Lui, parce que nous Le verrons tel qu’Il est.
R. De vouloir que nous soyons appelés, et que nous soyons réellement enfants de Dieu.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. De vouloir que nous soyons appelés, et que nous soyons réellement enfants de Dieu.
Nocturn II.
Ant. Illúminans * tu mirabíliter a móntibus ætérnis: turbáti sunt omnes insipiéntes corde.
Psalmus 75 [4]
75:2 Notus in Judǽa Deus: * in Israël magnum nomen ejus.
75:3 Et factus est in pace locus ejus: * et habitátio ejus in Sion.
75:4 Ibi confrégit poténtias árcuum, * scutum, gládium, et bellum.
75:5 Illúminans tu mirabíliter a móntibus ætérnis: * turbáti sunt omnes insipiéntes corde.
75:6 Dormiérunt somnum suum: * et nihil invenérunt omnes viri divitiárum in mánibus suis.
75:7 Ab increpatióne tua, Deus Jacob, * dormitavérunt qui ascendérunt equos.
75:8 Tu terríbilis es, et quis resístet tibi? * ex tunc ira tua.
75:9 De cælo audítum fecísti judícium: * terra trémuit et quiévit,
75:10 Cum exsúrgeret in judícium Deus, * ut salvos fáceret omnes mansuétos terræ.
75:11 Quóniam cogitátio hóminis confitébitur tibi: * et relíquiæ cogitatiónis diem festum agent tibi.
75:12 Vovéte, et réddite Dómino, Deo vestro: * omnes, qui in circúitu ejus affértis múnera.
75:13 Terríbili et ei qui aufert spíritum príncipum, * terríbili apud reges terræ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Illúminans tu mirabíliter a móntibus ætérnis: turbáti sunt omnes insipiéntes corde.
Nocturn II.
Ant. Vous avez fait briller une lumière * d’une manière admirable du haut des montagnes éternelles : ils ont été troublés, tous les insensés de cœur.
Psaume 75 [4]
75:2 Dieu S'est fait connaître en Judée ; * Son Nom est grand dans Israël.
75:3 Il a fixé Son séjour dans la ville de paix, * et Sa demeure dans Sion.
75:4 C'est là qu'Il a brisé toute la force des arcs, * le bouclier, le glaive et la guerre.
75:5 Vous projetez un merveilleux éclat du haut des montagnes éternelles ; * tous ceux dont le cœur était rempli de folie ont été consternés.
75:6 Ils ont dormi leur sommeil, * et tous ces hommes de richesses n'ont rien trouvé dans leurs mains.
75:7 A Votre menace, ô Dieu de Jacob, * se sont endormis ceux qui étaient montés sur des chevaux.
75:8 Vous êtes terrible, et qui pourra Vous résister * au moment de Votre colère ?
75:9 Du Ciel, Vous avez fait entendre la sentence ; * la terre a tremblé et s'est tue,
75:10 Lorsque Dieu S'est levé pour rendre justice, * afin de sauver tous ceux qui sont doux sur la terre.
75:11 Aussi la pensée de l'homme Vous louera, * et le souvenir qui lui restera Vous fera fête.
75:12 Faites des vœux, et acquittez-les au Seigneur votre Dieu, * vous tous qui des alentours apportez des présents à ce Dieu terrible,
75:13 Qui ôte la vie aux princes, * qui est terrible aux rois de la terre.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous avez fait briller une lumière d’une manière admirable du haut des montagnes éternelles : ils ont été troublés, tous les insensés de cœur.
Ant. Mélior est * dies una in átriis tuis, super míllia.
Psalmus 83 [5]
83:2 Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum: * concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini.
83:3 Cor meum, et caro mea * exsultavérunt in Deum vivum.
83:4 Étenim passer invénit sibi domum: * et turtur nidum sibi, ubi ponat pullos suos.
83:4 Altária tua, Dómine virtútum: * Rex meus, et Deus meus.
83:5 Beáti, qui hábitant in domo tua, Dómine: * in sǽcula sæculórum laudábunt te.
83:6 Beátus vir, cujus est auxílium abs te: * ascensiónes in corde suo dispósuit, in valle lacrimárum in loco, quem pósuit.
83:8 Étenim benedictiónem dabit legislátor, ibunt de virtúte in virtútem: * vidébitur Deus deórum in Sion.
83:9 Dómine, Deus virtútum, exáudi oratiónem meam: * áuribus pércipe, Deus Jacob.
83:10 Protéctor noster, áspice, Deus: * et réspice in fáciem Christi tui:
83:11 Quia mélior est dies una in átriis tuis, * super míllia.
83:11 Elégi abjéctus esse in domo Dei mei: * magis quam habitáre in tabernáculis peccatórum.
83:12 Quia misericórdiam, et veritátem díligit Deus: * grátiam et glóriam dabit Dóminus.
83:13 Non privábit bonis eos, qui ámbulant in innocéntia: * Dómine virtútum, beátus homo, qui sperat in te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Mélior est dies una in átriis tuis, super míllia.
Ant. Mieux vaut * un jour dans vos parvis, que des milliers.
Psaume 83 [5]
83:2 Que Vos tabernacles sont aimables, Seigneur des armées ! * Mon âme soupire et languit après les parvis du Seigneur.
83:3 Mon cœur et ma chair * tressaillent d'amour pour le Dieu vivant.
83:4 Car le passereau se trouve une maison, * et la tourterelle un nid pour y placer ses petits.
83:4 Vos autels, Seigneur des armées, * mon Roi et mon Dieu !
83:5 Heureux ceux qui habitent dans Votre maison, Seigneur ; * ils Vous loueront dans les siècles des siècles.
83:6 Heureux l'homme qui attend de Vous son secours ; * en son cœur il a disposé des ascensions, dans la vallée des larmes, jusqu'au lieu qu'il a déterminé.
83:8 Car le divin législateur donnera Sa bénédiction ; ils iront de vertu en vertu, * et ils verront le Dieu des dieux dans Sion.
83:9 Seigneur, Dieu des armées, exaucez ma prière ; * prêtez l'oreille, ô Dieu de Jacob.
83:10 Vous qui êtes notre protecteur, regardez, ô Dieu, * et jetez les yeux sur le visage de Votre christ.
83:11 Car un seul jour passé dans Vos tabernacles * vaut mieux que mille.
83:11 J'ai choisi d'être des derniers dans la maison de mon Dieu, * plutôt que d'habiter dans les tentes des pécheurs.
83:12 Car Dieu aime la miséricorde et la vérité ; * le Seigneur donnera la grâce et la gloire.
83:13 Il ne privera pas de Ses biens ceux qui marchent dans l'innocence. * Seigneur des armées, heureux l'homme qui espère en Vous.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Mieux vaut un jour dans vos parvis, que des milliers.
Ant. Gloriósa * dicta sunt de te, cívitas Dei.
Psalmus 86 [6]
86:1 Fundaménta ejus in móntibus sanctis: * díligit Dóminus portas Sion super ómnia tabernácula Jacob.
86:3 Gloriósa dicta sunt de te, * cívitas Dei.
86:4 Memor ero Rahab, et Babylónis * sciéntium me.
86:4 Ecce, alienígenæ, et Tyrus, et pópulus Æthíopum, * hi fuérunt illic.
86:5 Numquid Sion dicet: Homo, et homo natus est in ea: * et ipse fundávit eam Altíssimus?
86:6 Dóminus narrábit in scriptúris populórum, et príncipum: * horum, qui fuérunt in ea.
86:7 Sicut lætántium ómnium * habitátio est in te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Gloriósa dicta sunt de te, cívitas Dei.
Ant. Des choses glorieuses * ont été dites de toi, cité de Dieu.
Psaume 86 [6]
86:1 Ses fondements sont sur les saintes montagnes. * Le Seigneur aime les portes de Sion plus que toutes les tentes de Jacob.
86:3 On a dit de toi des choses glorieuses, * ô cité de Dieu.
86:4 Je me souviendrai de Rahab et de Babylone, * qui Me connaissent.
86:4 Voici que les étrangers, et Tyr, et le peuple d'Ethiopie * sont là, eux aussi.
86:5 Ne dira-t-on pas à Sion : Un grand nombre d'hommes sont nés en elle, * et le Très-Haut Lui-même l'a fondée ?
86:6 Le Seigneur notera dans la description des peuples et des princes * ceux qui auront été en elle.
86:7 Ils sont tous dans la joie, * ceux qui habitent en toi.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Des choses glorieuses ont été dites de toi, cité de Dieu.
V. Glória et honóre coronásti eum, Dómine.
R. Et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
V. Seigneur, vous l’avez couronné de gloire et d’honneur.
R. Vous l’avez établi sur les œuvres de vos mains.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Sermo sancti Leónis Papæ
Sermo de Transfiguratione, ante medium
Aperit Dóminus coram eléctis téstibus glóriam suam, et commúnem illam cum céteris córporis formam tanto splendóre claríficat, ut et fácies ejus solis fulgóri símilis, et vestítus candóri nívium esset æquális. In qua transfiguratióne illud quidem principáliter agebátur, ut de córdibus discipulórum crucis scándalum tollerétur; nec conturbáret eórum fidem voluntáriæ humílitas passiónis, quibus reveláta esset abscónditæ excelléntia dignitátis. Sed non minóre providéntia spes sanctæ Ecclésiæ fundabátur, ut totum Christi corpus agnósceret quali esset commutatióne donándum, ut ejus sibi honóris consórtium membra promítterent, qui in cápite præfulsísset.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Inebriáti sunt ab ubertáte domus tuæ:
* Et torrénte voluptátis tuæ potásti eos.
V. Quóniam apud te est fons vitæ, et in lúmine tuo vidébimus lumen.
R. Et torrénte voluptátis tuæ potásti eos.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Sermon de saint Léon, Pape.
Sermo de Transfiguratióne, ante medium
Le Seigneur découvre sa gloire devant les témoins qu’il a choisis ; et cette forme corporelle, qui lui est commune avec le reste des hommes, il la fait briller d’une telle splendeur, que « son visage est éblouissant comme le soleil, et son vêtement aussi blanc que la neige ». Dans cette transfiguration, il avait sans doute pour but principal d’ôter du cœur de ses disciples le scandale de la croix, et de faire que l’ignominie volontaire de sa mort ne pût déconcerter ceux devant qui se serait découverte l’excellence de sa dignité cachée. Mais il n’avait pas moins en vue de fonder l’espérance de la sainte Église : en sorte que le corps entier du Christ, ayant connu quelle transformation lui était réservée, chacun des membres pût se promettre de partager la gloire dont le chef aurait brillé par avance.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ils seront enivrés de l’abondance de votre maison :
* Et vous les abreuverez du torrent de vos délices.
V. Parce qu’en vous est une source de vie, et que dans votre lumière nous verrons la lumière.
R. Et vous les abreuverez du torrent de vos délices.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Confirmándis vero Apóstolis et ad omnem sciéntiam provehéndis, ália quoque in illo miráculo accéssit instrúctio. Móyses enim et Elías, lex scílicet et prophétæ apparuérunt cum Dómino loquéntes; ut veríssime in illa quinque virórum præséntia complerétur quod dictum est: in duóbus vel tribus téstibus stat omne verbum. Quid hoc stabílius, quid fírmius verbo, in cujus prædicatióne véteris et novi Testaménti cóncinit tuba, et cum evangélica doctrína, antiquárum protestatiónum instruménta concúrrunt? Astipulántur enim sibi ínvicem utriúsque Fœ́deris páginæ; et, quem sub velámine mysteriórum præcedéntia signa promíserant, maniféstum atque perspícuum præséntis glóriæ splendor osténdit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Præcéptor, bonum est nos hic esse:
* Faciámus hic tria tabernácula; tibi unum, Móysi unum et Elíæ unum.
V. Non enim sciébat quid díceret.
R. Faciámus hic tria tabernácula; tibi unum, Móysi unum et Elíæ unum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Mais voulant affermir les Apôtres et les élever à une science parfaite, le Seigneur renferma encore une autre instruction dans ce miracle. Car Moïse et Élie, autrement la Loi et les Prophètes, apparurent s’entretenant avec lui. Cette réunion de cinq personnes accomplissait très exactement ce que dit l’Écriture : « Sur la parole de deux ou trois témoins, tout est avéré ». Quoi de mieux établi, quoi de plus certain qu’une chose que la trompette de l’ancien Testament et celle du nouveau annoncent de concert, qu’une chose au sujet de laquelle les instruments des témoignages antiques s’accordent avec la doctrine évangélique ? En effet, les livres des deux alliances s’accordent parfaitement ensemble : et celui qu’autrefois les figures avaient annoncé sous le voile de leurs mystères, se montre aujourd’hui à découvert dans la splendeur de sa gloire.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Maître, il nous est bon d’être ici :
* Faisons-y trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Élie.
V. Car il ne savait ce qu’il disait.
R. Faisons-y trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Élie.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
His ergo sacramentórum revelatiónibus Petrus Apóstolus incitátus, mundána spernens et terréna fastídiens, in æternórum desidérium quodam mentis rapiebátur excéssu; et, gáudio totíus visiónis implétus, ibi cum Jesu optábat habitáre, ubi manifésta ejus glória lætabátur. Unde et ait: Dómine, bonum est nos hic esse: si vis, faciámus hic tria tabernácula; tibi unum, Móysi unum et Elíæ unum. Sed huic suggestióni Dóminus non respóndit, signíficans, non quidem ímprobum, sed inordinátum esse quod cúperet; cum salvári mundus, nisi Christi morte, non posset, et exémplo Dómini in hoc vocarétur credéntium fides, ut licet non oportéret de beatitúdinis promissiónibus dubitári, intellegerémus tamen inter tentatiónes hujus vitæ prius nobis tolerántiam postulándam esse, quam glóriam.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Si ministrátio mortis, lítteris deformáta in lapídibus, fuit in glória, ita ut non possent inténdere fílii Israël in fáciem Móysi propter glóriam vultus ejus, quæ evacuátur:
* Multo magis ministrátio spíritus, quæ manet, erit in glória.
V. Amplióris enim glóriæ Christus præ Móyse dignus est hábitus, quanto ampliórem honórem habet domo, qui fabricávit eam.
R. Multo magis ministrátio spíritus, quæ manet, erit in glória.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Multo magis ministrátio spíritus, quæ manet, erit in glória.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que Dieu daigne allumer dans nos cœurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Animé donc par ces révélations de choses mystérieuses, l’Apôtre Pierre, tout au mépris du monde et au dégoût de la terre, se laisse emporter hors de lui-même jusqu’au ravissement des désirs éternels ; et rempli de joie par tout ce qu’il a devant lui, il ne demande plus qu’à demeurer avec Jésus en ce lieu où le délecte la manifestation de sa gloire. C’est ce qui lui fait dire : « Seigneur, il nous est bon d’être ici ; si vous voulez, dressons-y trois tentes, une pour vous, une pour Moïse, une pour Élie ». Mais le Seigneur ne répondit pas à cette proposition de Pierre, lui marquant ainsi que son souhait, sans être mauvais, n’était pas dans l’ordre, puisque le monde ne pouvait être sauvé que par la mort du Christ. C’était aussi pour amener la foi des croyants à comprendre qu’au milieu des tentations de cette vie, si l’on ne doit jamais douter des promesses de la béatitude, il faut néanmoins demander la patience plutôt que la gloire.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Si le ministère de mort, gravé en lettres sur des pierres, a été environné d’une gloire telle que les enfants d’Israël ne pouvaient regarder la face de Moïse, à cause de la gloire de son visage, laquelle devait s’évanouir :
* Combien plus le ministère de l’Esprit, qui demeure, sera-t-il plus glorieux.
V. Car le Christ a été jugé digne d’une gloire aussi élevée au-dessus de celle de Moïse, que l’est l’honneur du constructeur par rapport à la maison qu’il a bâtie.
R. Combien plus le ministère de l’Esprit, qui demeure, sera-t-il plus glorieux.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Combien plus le ministère de l’Esprit, qui demeure, sera-t-il plus glorieux.
Nocturn III.
Ant. Thabor et Hermon * in nómine tuo exsultábunt: tuum brácchium cum poténtia.
Psalmus 88 [7]
88:2 Misericórdias Dómini * in ætérnum cantábo.
88:2 In generatiónem et generatiónem * annuntiábo veritátem tuam in ore meo.
88:3 Quóniam dixísti: In ætérnum misericórdia ædificábitur in cælis: * præparábitur véritas tua in eis.
88:4 Dispósui testaméntum eléctis meis, jurávi David, servo meo: * Usque in ætérnum præparábo semen tuum.
88:5 Et ædificábo in generatiónem et generatiónem * sedem tuam.
88:6 Confitebúntur cæli mirabília tua, Dómine: * étenim veritátem tuam in ecclésia sanctórum.
88:7 Quóniam quis in núbibus æquábitur Dómino: * símilis erit Deo in fíliis Dei?
88:8 Deus, qui glorificátur in consílio sanctórum: * magnus et terríbilis super omnes qui in circúitu ejus sunt.
88:9 Dómine, Deus virtútum, quis símilis tibi? * potens es, Dómine, et véritas tua in circúitu tuo.
88:10 Tu domináris potestáti maris: * motum autem flúctuum ejus tu mítigas.
88:11 Tu humiliásti sicut vulnerátum, supérbum: * in brácchio virtútis tuæ dispersísti inimícos tuos.
88:12 Tui sunt cæli, et tua est terra, orbem terræ et plenitúdinem ejus tu fundásti: * aquilónem, et mare tu creásti.
88:13 Thabor et Hermon in nómine tuo exsultábunt: * tuum brácchium cum poténtia.
88:14 Firmétur manus tua, et exaltétur déxtera tua: * justítia et judícium præparátio sedis tuæ.
88:15 Misericórdia et véritas præcédent fáciem tuam: * beátus pópulus, qui scit jubilatiónem.
88:16 Dómine, in lúmine vultus tui ambulábunt, et in nómine tuo exsultábunt tota die: * et in justítia tua exaltabúntur.
88:18 Quóniam glória virtútis eórum tu es: * et in beneplácito tuo exaltábitur cornu nostrum.
88:19 Quia Dómini est assúmptio nostra, * et Sancti Israël, regis nostri.
88:20 Tunc locútus es in visióne sanctis tuis, et dixísti: * Pósui adjutórium in poténte: et exaltávi eléctum de plebe mea.
88:21 Invéni David, servum meum: * óleo sancto meo unxi eum.
88:22 Manus enim mea auxiliábitur ei: * et brácchium meum confortábit eum.
88:23 Nihil profíciet inimícus in eo, * et fílius iniquitátis non appónet nocére ei.
88:24 Et concídam a fácie ipsíus inimícos ejus: * et odiéntes eum in fugam convértam.
88:25 Et véritas mea, et misericórdia mea cum ipso: * et in nómine meo exaltábitur cornu ejus.
88:26 Et ponam in mari manum ejus: * et in flumínibus déxteram ejus.
88:27 Ipse invocábit me: Pater meus es tu: * Deus meus, et suscéptor salútis meæ.
88:28 Et ego primogénitum ponam illum * excélsum præ régibus terræ.
88:29 In ætérnum servábo illi misericórdiam meam: * et testaméntum meum fidéle ipsi.
88:30 Et ponam in sǽculum sǽculi semen ejus: * et thronum ejus sicut dies cæli.
88:31 Si autem derelíquerint fílii ejus legem meam: * et in judíciis meis non ambuláverint:
88:32 Si justítias meas profanáverint: * et mandáta mea non custodíerint:
88:33 Visitábo in virga iniquitátes eórum: * et in verbéribus peccáta eórum.
88:34 Misericórdiam autem meam non dispérgam ab eo: * neque nocébo in veritáte mea:
88:35 Neque profanábo testaméntum meum: * et quæ procédunt de lábiis meis, non fáciam írrita.
88:36 Semel jurávi in sancto meo: Si David méntiar: * semen ejus in ætérnum manébit.
88:37 Et thronus ejus sicut sol in conspéctu meo, * et sicut luna perfécta in ætérnum: et testis in cælo fidélis.
88:39 Tu vero repulísti et despexísti: * distulísti Christum tuum.
88:40 Evertísti testaméntum servi tui: * profanásti in terra Sanctuárium ejus.
88:41 Destruxísti omnes sepes ejus: * posuísti firmaméntum ejus formídinem.
88:42 Diripuérunt eum omnes transeúntes viam: * factus est oppróbrium vicínis suis.
88:43 Exaltásti déxteram depriméntium eum: * lætificásti omnes inimícos ejus.
88:44 Avertísti adjutórium gládii ejus: * et non es auxiliátus ei in bello.
88:45 Destruxísti eum ab emundatióne: * et sedem ejus in terram collisísti.
88:46 Minorásti dies témporis ejus: * perfudísti eum confusióne.
88:47 Úsquequo, Dómine, avértis in finem: * exardéscet sicut ignis ira tua?
88:48 Memoráre quæ mea substántia: * numquid enim vane constituísti omnes fílios hóminum?
88:49 Quis est homo, qui vivet, et non vidébit mortem: * éruet ánimam suam de manu ínferi?
88:50 Ubi sunt misericórdiæ tuæ antíquæ, Dómine, * sicut jurásti David in veritáte tua?
88:51 Memor esto, Dómine, oppróbrii servórum tuórum * quod contínui in sinu meo multárum géntium.
88:52 Quod exprobravérunt inimíci tui, Dómine, * quod exprobravérunt commutatiónem Christi tui.
88:53 Benedíctus Dóminus in ætérnum: * fiat, fiat.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Thabor et Hermon in nómine tuo exsultábunt: tuum brácchium cum poténtia.
Nocturn III.
Ant. Le Thabor et l’Hermon * bondiront de joie en votre nom : votre bras est puissant.
Psaume 88 [7]
88:2 Je chanterai éternellement * les miséricordes du Seigneur ;
88:2 De génération en génération * ma bouche annoncera Votre vérité.
88:3 Car Vous avez dit : La miséricorde s'élèvera comme un édifice éternel dans les Cieux ; * Votre vérité y sera solidement établie.
88:4 J'ai contracté une alliance avec Mes élus ; J'ai fait ce serment à David, Mon serviteur : * Je conserverai éternellement ta race,
88:5 Et J'affermirai ton trône * pour toute les générations.
88:6 Les Cieux publieront Vos merveilles, Seigneur, * et Votre vérité dans l'assemblée des saints.
88:7 Car qui, dans les Cieux, sera égal au Seigneur ? * et qui sera semblable à Dieu parmi les fils de Dieu ?
88:8 Dieu, qui est glorifié dans l'assemblée des saints, * est plus grand et plus redoutable que tous ceux qui L'environnent.
88:9 Seigneur, Dieu des armées, qui est semblable à Vous ? * Vous êtes puissant, Seigneur, et Votre vérité Vous environne.
88:10 Vous dominez sur la puisssance de la mer, * et Vous apaisez le mouvement de ses flots.
88:11 Vous avez humilié l'orgueilleux, comme un blessé ; * Vous avez, par la force de Votre bras, dispersé Vos ennemis.
88:12 A Vous sont les cieux, et à Vous la terre ; c'est Vous qui avez fondé l'univers et tout ce qu'il contient; * Vous avez créé l'aquilon et la mer.
88:13 Le Thabor et l'Hermon tressaillent d'allégresse à Votre Nom ; * Votre bras est armé de puissance.
88:14 Que Votre main s'affermisse, et que Votre droite s'élève. * La justice et l'équité sont l'appui de Votre trône.
88:15 La miséricorde et la vérité marcheront devant Votre face. * Heureux le peuple qui connaît les acclamations joyeuses.
88:16 Seigneur, ils marcheront à la lumière de Votre visage ; ils se réjouiront tout le jour en Votre Nom, * et ils seront élevés par Votre justice.
88:18 Car Vous êtes la gloire de leur force, * et c'est sur Votre bonté que s'élèvera notre puissance.
88:19 Car c'est le Seigneur qui nous soutient ; * c'est le Saint d'Israël, notre Roi.
88:20 Alors Vous avez parlé dans une vision à Vos saints, et Vous avez dit : * J'ai prêté Mon secours à un homme puissant, et J'ai élevé celui que J'ai choisi du milieu de Mon peuple.
88:21 J'ai trouvé David, Mon serviteur ; * Je l'ai oint de Mon huile sainte.
88:22 Car Ma main l'assistera, * et Mon bras le fortifiera.
88:23 L'ennemi n'aura jamais l'avantage sur lui, * et le fils d'iniquité ne pourra lui nuire.
88:24 Et Je taillerai ses ennemis en pièces devant lui, * et Je mettrai en fuite ceux qui le haïssent.
88:25 Ma vérité et Ma miséricorde seront avec lui, * et par Mon Nom s'élèvera sa puissance.
88:26 Et j'étendrai sa main sur la mer, * et sa droite sur les fleuves.
88:27 Il m'invoquera : Vous êtes mon Père, * mon Dieu, et l'auteur de mon salut.
88:28 Et Moi, Je ferai de lui le premier-né, * le plus élevé des rois de la terre.
88:29 Je lui conserverai éternellement Ma miséricorde, * et Mon alliance avec lui sera inviolable.
88:30 Et Je ferai subsister sa race durant tous les siècles, * et son trône autant que les cieux.
88:31 Que si ses enfants abandonnent Ma loi, * et s'ils ne marchent point dans Mes préceptes ;
88:32 S'ils violent Mes ordonnances, * et ne gardent point Mes commandements :
88:33 Je visiterai avec la verge leurs iniquités, * et leurs péchés par des coups ;
88:34 Mais Je ne lui retirerai pas Ma miséricorde, * et Je ne trahirai pas Ma vérité.
88:35 Et Je ne violerai pas Mon alliance, * et Je ne rendrai pas vaines les paroles sorties de Mes lèvres.
88:36 Je l'ai une fois juré par Ma sainteté, et Je ne mentirai point à David : * Sa race demeurera éternellement.
88:37 Et son trône sera comme le soleil en Ma présence, * et comme la lune qui subsistera à jamais, et le Témoin qui est au Ciel est fidèle.
88:39 Et pourtant Vous avez rejeté et méprisé ; * Vous avez repoussé Votre oint.
88:40 Vous avez détruit l'alliance faite avec Votre serviteur ; * Vous avez profané en le jetant à terre son diadème sacré.
88:41 Vous avez abattu toutes ses clôtures ; * Vous avez rempli de frayeur ses forteresses.
88:42 Tous ceux qui passaient par le chemin l'ont pillé, * et il est devenu l'opprobre de ses voisins.
88:43 Vous avez élevé la droite de ses oppresseurs ; * Vous avez réjoui tous ses ennemis.
88:44 Vous avez enlevé toute force à son glaive, * et Vous ne l'avez pas secouru dans la guerre.
88:45 Vous l'avez dépouillé de son éclat, * et Vous avez brisé son trône contre la terre.
88:46 Vous avez abrégé les jours de son règne ; * Vous l'avez couvert d'ignominie.
88:47 Jusques à quand, Seigneur, Vous détournerez-Vous à jamais ? * Jusques à quand Votre colère s'embrasera-t-elle comme le feu ?
88:48 Rappelez-Vous ce qu'est ma vie ; * car est-ce pour le néant que Vous avez créé tous les enfants des hommes ?
88:49 Quel est l'homme qui pourra vivre sans voir la mort, * et qui arrachera son âme à la puissance de l'enfer ?
88:50 Où sont, Seigneur, Vos anciennes miséricordes, * que Vous avez jurées à David au nom de Votre vérité ?
88:51 Souvenez-Vous, Seigneur, de l'opprobre de Vos serviteurs ; * je l'ai tenu caché dans mon sein; il venait de nations nombreuses.
88:52 Souvenez-Vous au reproche de Vos ennemis, Seigneur, * du reproche qu'ils ont fait au sujet de Votre changement à l'égard de Votre oint.
88:53 Béni soit le Seigneur à jamais. * Ainsi soit-il, ainsi soit-il.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Thabor et l’Hermon bondiront de joie en votre nom : votre bras est puissant.
Ant. Lux orta est * justo, et rectis corde lætítia.
Psalmus 96 [8]
96:1 Dóminus regnávit, exsúltet terra: * læténtur ínsulæ multæ.
96:2 Nubes, et calígo in circúitu ejus: * justítia, et judícium corréctio sedis ejus.
96:3 Ignis ante ípsum præcédet, * et inflammábit in circúitu inimícos ejus.
96:4 Illuxérunt fúlgura ejus orbi terræ: * vidit, et commóta est terra.
96:5 Montes, sicut cera fluxérunt a fácie Dómini: * a fácie Dómini omnis terra.
96:6 Annuntiavérunt cæli justítiam ejus: * et vidérunt omnes pópuli glóriam ejus.
96:7 Confundántur omnes, qui adórant sculptília: * et qui gloriántur in simulácris suis.
96:7 Adoráte eum, omnes Ángeli ejus: * audívit, et lætáta est Sion.
96:8 Et exsultavérunt fíliæ Judæ, * propter judícia tua, Dómine:
96:9 Quóniam tu Dóminus Altíssimus super omnem terram: * nimis exaltátus es super omnes deos.
96:10 Qui dilígitis Dóminum, odíte malum: * custódit Dóminus ánimas sanctórum suórum, de manu peccatóris liberábit eos.
96:11 Lux orta est justo, * et rectis corde lætítia.
96:12 Lætámini, justi, in Dómino: * et confitémini memóriæ sanctificatiónis ejus.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Lux orta est justo, et rectis corde lætítia.
Ant. Une lumière s’est levée * pour le juste, et une joie pour les hommes droits de cœur.
Psaume 96 [8]
96:1 Le Seigneur est Roi : que la terre tressaille de joie, * que toutes les îles se réjouissent.
96:2 La nuée et l'obscurité sont autour de Lui ; * la justice et l'équité sont le soutien de Son trône.
96:3 Le feu marche devant Lui, * et embrase autour de Lui Ses ennemis.
96:4 Ses éclairs ont brillé sur le monde ; * la terre a vu, et a tremblé.
96:5 Les montagnes se sont fondues comme la cire à la face du Seigneur ; * à la face du Seigneur, toute la terre.
96:6 Les cieux ont proclamé Sa justice, * et tous les peuples ont vu Sa gloire.
96:7 Qu'ils soient confondus tous ceux qui adorent les images sculptées, * et qui se glorifient dans leurs idoles.
96:7 Adorez-Le, vous tous Ses Anges. * Sion a entendu et s'est réjouie,
96:8 Et les filles de Juda ont tressailli de joie, * à cause de Vos jugements, Seigneur.
96:9 Car Vous êtes le Seigneur Très-Haut sur toute la terre ; * Vous êtes infiniment élevé au-dessus de tous les dieux.
96:10 Vous qui aimez le Seigneur, haïssez le mal ; * le Seigneur garde les âmes de Ses saints; Il les délivrera de la main du pécheur.
96:11 La lumière s'est levée pour le juste, * et la joie pour ceux qui ont le cœur droit.
96:12 Réjouissez-vous, justes, dans le Seigneur, * et célébrez la mémoire de Sa sainteté.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Une lumière s’est levée pour le juste, et une joie pour les hommes droits de cœur.
Ant. Confessiónem * et decórem índuit, amíctus lúmine sicut vestiménto.
Psalmus 103 [9]
103:1 Bénedic, ánima mea, Dómino: * Dómine, Deus meus, magnificátus es veheménter.
103:1 Confessiónem, et decórem induísti: * amíctus lúmine sicut vestiménto:
103:2 Exténdens cælum sicut pellem: * qui tegis aquis superióra ejus.
103:3 Qui ponis nubem ascénsum tuum: * qui ámbulas super pennas ventórum.
103:4 Qui facis ángelos tuos, spíritus: * et minístros tuos ignem uréntem.
103:5 Qui fundásti terram super stabilitátem suam: * non inclinábitur in sǽculum sǽculi.
103:6 Abýssus, sicut vestiméntum, amíctus ejus: * super montes stabunt aquæ.
103:7 Ab increpatióne tua fúgient: * a voce tonítrui tui formidábunt.
103:8 Ascéndunt montes: et descéndunt campi * in locum, quem fundásti eis.
103:9 Términum posuísti, quem non transgrediéntur: * neque converténtur operíre terram.
103:10 Qui emíttis fontes in convállibus: * inter médium móntium pertransíbunt aquæ.
103:11 Potábunt omnes béstiæ agri: * exspectábunt ónagri in siti sua.
103:12 Super ea vólucres cæli habitábunt: * de médio petrárum dabunt voces.
103:13 Rigans montes de superióribus suis: * de fructu óperum tuórum satiábitur terra:
103:14 Prodúcens fænum juméntis, * et herbam servitúti hóminum:
103:14 Ut edúcas panem de terra: * et vinum lætíficet cor hóminis:
103:15 Ut exhílaret fáciem in óleo: * et panis cor hóminis confírmet.
103:16 Saturabúntur ligna campi, et cedri Líbani, quas plantávit: * illic pásseres nidificábunt.
103:17 Heródii domus dux est eórum: * montes excélsi cervis: petra refúgium herináciis.
103:19 Fecit lunam in témpora: * sol cognóvit occásum suum.
103:20 Posuísti ténebras, et facta est nox: * in ipsa pertransíbunt omnes béstiæ silvæ.
103:21 Cátuli leónum rugiéntes, ut rápiant, * et quǽrant a Deo escam sibi.
103:22 Ortus est sol, et congregáti sunt: * et in cubílibus suis collocabúntur.
103:23 Exíbit homo ad opus suum: * et ad operatiónem suam usque ad vésperum.
103:24 Quam magnificáta sunt ópera tua, Dómine! * ómnia in sapiéntia fecísti: impléta est terra possessióne tua.
103:25 Hoc mare magnum, et spatiósum mánibus: * illic reptília, quorum non est númerus.
103:26 Animália pusílla cum magnis: * illic naves pertransíbunt.
103:27 Draco iste, quem formásti ad illudéndum ei: * ómnia a te exspéctant ut des illis escam in témpore.
103:28 Dante te illis, cólligent: * aperiénte te manum tuam, ómnia implebúntur bonitáte.
103:29 Averténte autem te fáciem, turbabúntur: * áuferes spíritum eórum, et defícient, et in púlverem suum reverténtur.
103:30 Emíttes spíritum tuum, et creabúntur: * et renovábis fáciem terræ.
103:31 Sit glória Dómini in sǽculum: * lætábitur Dóminus in opéribus suis:
103:32 Qui réspicit terram, et facit eam trémere: * qui tangit montes, et fúmigant.
103:33 Cantábo Dómino in vita mea: * psallam Deo meo, quámdiu sum.
103:34 Jucúndum sit ei elóquium meum: * ego vero delectábor in Dómino.
103:35 Defíciant peccatóres a terra, et iníqui ita ut non sint: * bénedic, ánima mea, Dómino.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Confessiónem et decórem índuit, amíctus lúmine sicut vestiménto.
Ant. La gloire * et l’éclat, il s’en est revêtu, il est entouré de lumière comme d’un vêtement.
Psaume 103 [9]
103:1 Mon âme, bénis le Seigneur. * Seigneur mon Dieu, Vous avez fait paraître magnifiquement Votre grandeur.
103:1 Vous Vous êtes revêtu de majesté et de splendeur, * enveloppé de lumière comme d'un vêtement.
103:2 Vous étendez le ciel comme une tente ; * Vous couvrez d'eaux les parties supérieures;
103:3 Vous montez sur les nuées, * et Vous marchez sur les ailes des vents ;
103:4 Vous faites de Vos Anges des vents rapides, * et de Vos ministres un feu brûlant.
103:5 Vous avez fondé la terre sur sa base solide, * elle ne sera jamais renversée.
103:6 L'abîme l'enveloppe comme un vêtement ; * les eaux s'élèvent au-dessus des montagnes.
103:7 Mais devant Votre menace elles fuiront ; * la voix de Votre tonnerre les épouvantera.
103:8 Les montagnes s'élèvent, et les vallées descendent * au lieu que Vous leur avez fixé.
103:9 Vous leur avez prescrit des bornes qu'elles ne passeront point, * et elles ne reviendront pas couvrir la terre.
103:10 Vous faites jaillir les sources dans les vallées ; * les eaux s'écoulent entre les montagnes.
103:11 Toutes les bêtes des champs s'y abreuvent ; * les ânes sauvages soupirent après elles dans leur soif.
103:12 Au-dessus d'elles habitent les oiseaux du ciel ; * ils font entendre leurs voix du milieu des rochers.
103:13 Vous arrosez les montagnes des eaux qui tombent d'en haut ; * la terre sera rassasiée du fruit de Vos œuvres.
103:14 Vous faites croître l'herbe pour les bêtes, * et les plantes pour l'usage de l'homme.
103:14 Vous faites sortir le pain de la terre, * et le vin qui réjouit le cœur de l'homme.
103:15 Vous lui donnez l'huile, pour qu'elle répande la joie sur son visage ; * et le pain, pour qu'il fortifie son cœur.
103:16 Les arbres de la campagne se rassasient, aussi bien que les cèdres du Liban, qu'Il a plantés. * C'est là que les oiseaux font leurs nids.
103:17 La demeure du héron domine les autres. * Les hautes montagnes sont pour les cerfs, et les rochers pour les hérissons.
103:19 Il a fait la lune pour marquer les temps ; * le soleil connaît l'heure de son coucher.
103:20 Vous avez répandu les ténèbres, et la nuit est venue ; * c'est alors que toutes les bêtes de la forêt se mettent en mouvement.
103:21 Les petits des lions rugissent après leur proie, * et demandent à Dieu leur nourriture.
103:22 Le soleil se lève, et ils se rassemblent, * et vont se coucher dans leurs tanières.
103:23 L'homme sort pour son ouvrage * et pour son travail jusqu'au soir.
103:24 Que Vos œuvres sont grandes, Seigneur ! * Vous avez fait toutes choses avec sagesse ; la terre est toute remplie de Vos biens.
103:25 Voici la vaste mer, aux bras immenses : * là sont les reptiles sans nombre,
103:26 Les animaux grands et petits. * C'est là que passent les navires,
103:27 Ce monstre que Vous avez formé pour s'y jouer. * Tous attendent de Vous que Vous leur donniez leur nourriture en son temps.
103:28 Lorsque Vous la leur donnez, ils la recueillent ; * lorsque Vous ouvrez Votre main, ils sont tous remplis de Vos biens.
103:29 Mais si Vous détournez Votre visage, ils seront troublés ; * Vous leur retirerez le souffle, et ils tomberont en défaillance et retourneront dans leur poussière.
103:30 Vous enverrez Votre souffle, et ils seront créés, * et Vous renouvellerez la face de la terre.
103:31 Que la gloire du Seigneur soit célébrée à jamais ; * le Seigneur Se réjouira dans Ses œuvres.
103:32 Il regarde la terre et la fait trembler ; * Il touche les montagnes et elles fument.
103:33 Je chanterai le Seigneur toute ma vie ; * je célébrerai mon Dieu tant que je serai.
103:34 Puissent mes paroles Lui être agréables ; * pour moi je me délecterai dans le Seigneur.
103:35 Que les pécheurs et les impies disparaissent de la terre, en sorte qu'ils ne soient plus. * Mon âme, bénis le Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. La gloire et l’éclat, il s’en est revêtu, il est entouré de lumière comme d’un vêtement.
V. Magna est glória ejus in salutári tuo.
R. Glóriam et magnum decórem impónes super eum.
V. Grande est sa gloire, en votre Sauveur .
R. Vous l’avez couvert de gloire et d’un grand éclat.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés :
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum
Matt 17:1-9
In illo témpore: Assúmpsit Jesus Petrum, et Jacóbum, et Joánnem fratrem ejus, et duxit illos in montem excélsum seórsum: et transfigurátus est ante eos. Et réliqua.

Homilía sancti Joánnis Chrysóstomi
Homilia 57 in Matth., in init.
Quóniam multa de perículis, multa de passióne sua, multa de morte et de cæde discipulórum locútus est Dóminus, et áspera complúra atque árdua eis injúnxit; et illa quidem in præsénti vita, et jam imminébant; bona vero in spe et exspectatióne erant: ut puta, quia servárent ánimam suam, si pérderent eam; quia in glória Patris sui ventúrus sit, et prǽmia redditúrus: ut visu étiam certióres fáceret, et osténderet quidnam sit illa glória, cum qua ventúrus est, quantum cápere póterant in hac præsénti vita, illis osténdit eámque détegit, ne aut sua aut Dómini morte dóleant, et máxime Petrus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Vocávit nos Deus vocatióne sua sancta, secúndum grátiam suam, quæ manifestáta est nunc;
* Per illuminatiónem Salvatóris nostri Jesu Christi.
V. Qui destrúxit mortem, illuminávit autem vitam in incorruptiónem.
R. Per illuminatiónem Salvatóris nostri Jesu Christi.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Matthieu.
Matt 17:1-9
En ce temps-là : Jésus prit Pierre, Jacques et Jean son frère, et les conduisit sur une haute montagne à l’écart : et il fut transfiguré devant eux. Et le reste.

Homélie de saint Jean Chrysostome.
Homilia 57 in Matth., in init.
Le Seigneur avait beaucoup parlé de périls à ses disciples, beaucoup aussi de sa passion et de sa mort : il leur avait souvent prédit qu’on les ferait mourir eux-mêmes, et leur avait enjoint bien des choses austères et difficiles. Or ces maux étaient pour la vie présente, et pour un temps déjà tout proche ; tandis qu’au contraire, ce qu’il leur annonçait d’heureux, à savoir, qu’en perdant leur vie ils sauveraient leurs âmes ; que lui-même viendrait en la gloire de son Père leur décerner des récompenses : tout cela n’était qu’en espérance et en expectative. Voulant donc affermir leur certitude au moyen de la vue, et leur montrer ce qu’est la gloire avec laquelle il doit revenir, il leur découvre et leur manifeste cette gloire, autant qu’ils sont capables de la contempler en ce monde, de manière à les empêcher, tous, et surtout Pierre, de s’attrister trop de leur mort et de celle de leur Maître.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Dieu nous a appelés par sa vocation sainte, selon sa grâce, qui a été manifestée maintenant ;
* Par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ.
V. Qui a détruit la mort, et fait luire la vie pour l’incorruptibilité.
R. Par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 8
Et vide quid agit, cum de regno et de gehénna disserúerit. Nam in eo quod dixit: Qui ínvenit ánimam suam, perdet eam; et quicúmque perdet eam grátia mei, invéniet ipsam; et in eo quod ait: Reddet unicuíque secúndum ópera sua; et regnum et gehénnam designávit. Cum ígitur de utrísque disserúerit, regnum quidem ut óculis cernátur, concédit, gehénnam autem mínime; quóniam rudióribus atque ineptióribus illud necessárium fuísset, sed, cum illi probi essent ac perspicáces, satis fuit eos a melióribus confirmári. Hoc étiam multo magis ipsum decébat. Non tamen omníno illud prætermísit, sed et aliquándo atrocitátem gehénnæ quasi ante óculos propónit, véluti cum Lázari imáginem descrípsit, et ejus méminit qui denários centum repétiit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Deus, qui fecit de ténebris lumen splendéscere, illúxit in córdibus nostris
* Ad illuminatiónem sciéntiæ claritátis Dei, in fácie Jesu Christi.
V. Exórtum est in ténebris lumen rectis corde, miséricors et miserátor, et justus.
R. Ad illuminatiónem sciéntiæ claritátis Dei, in fácie Jesu Christi.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Ad illuminatiónem sciéntiæ claritátis Dei, in fácie Jesu Christi.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Et voyez comment procède notre Seigneur, en parlant aux siens du royaume et de la géhenne. Par ces mots : « Celui qui trouve son âme la perdra, et quiconque la perd à cause de moi la trouvera » ; et par ceux-ci : « Il rendra à chacun selon ses œuvres » ; Jésus-Christ a fait allusion, et au royaume et à la géhenne. Après donc avoir ainsi parlé de l’un et de l’autre, il permet de jeter les yeux sur le royaume, mais il ne fait point voir la géhenne, parce que cela n’eût été nécessaire qu’à l’égard des hommes très grossiers et des plus ignorants ; tandis que pour les Apôtres qui étaient vertueux et perspicaces, il suffisait de les affermir par la vue de choses meilleures. Cela convenait aussi beaucoup mieux au Seigneur lui-même. Toutefois il n’a pas absolument écarté l’autre moyen, et quelquefois il met, on peut dire, devant les yeux, l’horrible tableau de la géhenne, comme en retraçant l’histoire de Lazare, et en nous parlant du créancier qui réclame cent deniers.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Dieu qui a fait jaillir la lumière des ténèbres, a lui dans nos cœurs
* Pour répandre la lumière de la science et de la gloire de Dieu, sur la face du Christ Jésus.
V. Il s’est élevé dans les ténèbres une lumière pour les droits de cœur : le Seigneur est miséricordieux, compatissant et juste.
R. Pour répandre la lumière de la science et de la gloire de Dieu, sur la face du Christ Jésus.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Pour répandre la lumière de la science et de la gloire de Dieu, sur la face du Christ Jésus.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Pro Ss. Xysto II Papa, Felicissimo et Agapito Martyribus
Xystus secúndus, Atheniénsis, ex philósopho Christi discípulus, in persecutióne Valeriáni accusátus quod públice Christum prædicáret, comprehénsus tráhitur in templum Martis, propósita ei capitáli pœna, nisi illi simulácro sacrificáret. Qua impietáte constantíssime recusáta, cum ad martýrium ducerétur, occurrénti sancto Lauréntio et dolénter in hunc modum interrogánti, Quo progréderis sine fílio, pater? quo, sacérdos sancte, sine minístro próperas? respóndit: Non ego te désero, fili, majóra te manent pro Christi fide certámina: post tríduum me sequéris, sacerdótem levíta; intérea, si quid in thesáuris habes, paupéribus distríbue. Eódem ígitur die interféctus est una cum Felicíssimo et Agapíto diáconis, Januário, Magno, Vincéntio et Stéphano subdiáconis; et in cœmetério Callísti sepúltus octávo Idus Augústi, céteri vero in cœmetério Prætextáti. Sedit menses úndecim, dies duódecim. Quo témpore hábuit ordinatiónem mense Decémbri, creátis presbýteris quátuor, diáconis septem, epíscopis duóbus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis úterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória munerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Bénédiction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Pro Ss. Xysto II Papa, Felicissimo et Agapito Martyribus
Xystus secundus, Atheniénsis, ex philosopho Christi discipulus, in persecutióne Valeriáni accusátus quod publice Christum prædicaret, comprehénsus trahitur in templum Martis, proposita ei capitáli pœna, nisi illi simulacro sacrificáret. Qua impietáte constantíssime recusata, cum ad martyrium ducerétur, occurrénti sancto Lauréntio et dolenter in hunc modum interrogánti, Quo progrederis sine fílio, pater ? quo, sacerdos sancte, sine ministro próperas ? respóndit : Non ego te désero, fili, majora te manent pro Christi fide certámina : post triduum me sequéris, sacerdotem levita ; interea, si quid in thesáuris habes, paupéribus distribue. Eodem ígitur die interfectus est una cum Felicíssimo et Agapito diáconis, Januario, Magno, Vincentio et Stephano subdiáconis; et in cœmeterio Callísti sepúltus octavo Idus Augusti, ceteri vero in cœmeterio Prætextati. Sedit menses úndecim, dies duódecim. Quo témpore hábuit ordinatiónem mense Decembri, creátis presbyteris quatuor, diáconis septem, epíscopis duobus.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu : * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse :

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le chœur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges ;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté !
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ !
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles ; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur ; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus.
Deus, qui fídei sacraménta in Unigéniti tui gloriósa Transfiguratióne patrum testimónio roborásti, et adoptiónem filiórum perféctam, voce delápsa in nube lúcida, mirabíliter præsignásti: concéde propítius; ut ipsíus Regis glóriæ nos coherédes effícias, et ejúsdem glóriæ tríbuas esse consórtes.
Per eúndem Dóminum nostrum Jesum Christum Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.
Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
Prions.
Dieu, vous avez affermi les mystères de la foi dans la glorieuse Transfiguration de votre Fils unique, par le témoignage des anciens pères, et, par la voix que vous avez fait entendre dans la nuée lumineuse, vous nous avez marqués de la grâce de la parfaite adoption : faites-nous, au moyen de votre miséricorde, cohéritiers de ce même Roi de gloire et participants de cette même gloire.
Par le même Jésus Christ, Votre Fils, notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.
Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous !
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Options    Sancta Missa    Ordo

Versions
Monastic
Tridentine 1570
Tridentine 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
Ordo Praedicatorum
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Versions      Credits      Download      Rubrics      Technical      Help