Secunda die infra Octavam S. Laurentii ~ Semiduplex
Scriptura: Sabbato infra Hebdomadam XI post Octavam Pentecostes II. Augusti

Matutinum    08-11-2018

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona ex Commune aut Festo}
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Veníte, adorémus Dóminum.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Veníte, adorémus Dóminum.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Veníte, adorémus Dóminum.
Ant. Beátus Lauréntius Christi Martyr triúmphat coronátus in cælis: * Veníte, adorémus Dóminum.
Invitatoire {Antienne Du Commun ou de la Fête}
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Venez, adorons le Seigneur.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu,: et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes oeuvres.
Ant. Venez, adorons le Seigneur.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit: Toujours ils errent de coeur; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Venez, adorons le Seigneur.
Ant. Le bienheureux Laurent, Martyr du Christ, triomphe, couronné dans le ciel : * Venez, adorons le Seigneur.
Hymnus {ex Commune aut Festo}
Deus tuórum mílitum
Sors, et córona, prǽmium,
Laudes canéntes Mártyris
Absólve nexu críminis.

Hic nempe mundi gáudia,
Et blanda fraudum pábula
Imbúta felle députans,
Pervénit ad cæléstia.

Pœnas cucúrrit fórtiter,
Et sústulit viríliter,
Fundénsque pro te sánguinem,
Ætérna dona póssidet.

Ob hoc precátu súpplici
Te póscimus, piíssime;
In hoc triúmpho Mártyris
Dimítte noxam sérvulis.

* Laus et perénnis glória
Patri sit, atque Fílio,
Sancto simul Paráclito,
In sempitérna sǽcula.
Amen.
Hymn {Du Commun ou de la Fête}
Dieu, partage, couronne
Et récompense de vos soldats,
Délvrez des liens du crime ceux qui
Chantent les louanges de votre Martyr.

A lui, les joies du monde
Et les attraits trompeurs dont il repaît,
Parurent tout remplis de fiel:
C'est pourquoi il est parvenu aux félicités du ciel.

Il affronta les supplices
Et les supporta virilement; ayant répandu
Son sang pour vous,
Il jouit de vos dons éternels.

C'est pour cela que notre prière
Suppliante vous implore, Dieu de bonté:
En ce triomphe de votre Martyr,
Remettez leur offense aux moindres de vos serviteurs.

* Louange et gloire éternelle
Soient au Père et au Fils,
Ainsi qu'à l'Esprit-Saint consolateur,
Dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ et Psalmi ex Commune aut Festo}
Nocturn I.
Ant. Quo progréderis
Psalmus 1 [1]
1:1 Beátus vir, qui non ábiit in consílio impiórum, et in via peccatórum non stetit, * et in cáthedra pestiléntiæ non sedit:
1:2 Sed in lege Dómini volúntas ejus, * et in lege ejus meditábitur die ac nocte.
1:3 Et erit tamquam lignum, quod plantátum est secus decúrsus aquárum, * quod fructum suum dabit in témpore suo:
1:3 Et fólium ejus non défluet: * et ómnia quæcúmque fáciet, prosperabúntur.
1:4 Non sic ímpii, non sic: * sed tamquam pulvis, quem proícit ventus a fácie terræ.
1:5 Ídeo non resúrgent ímpii in judício: * neque peccatóres in concílio justórum.
1:6 Quóniam novit Dóminus viam justórum: * et iter impiórum períbit.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Quo progréderis sine fílio, pater? quo, sacérdos sancte, sine minístro próperas?
Psaumes avec lectures {Antiennes et psaumes Du Commun ou de la Fête}
Nocturn I.
Ant. Où allez-vous
Psaume 1 [1]
1:1 Heureux l'homme qui ne marche pas dans le conseil des impies, qui ne se tient pas dans la voie des pécheurs, * et qui ne s'assied pas dans la compagnie des moqueurs,
1:2 Mais qui a son plaisir dans la loi de Yahweh, * et qui la médite jour et nuit !
1:3 Il est comme un arbre planté près d'un cours d'eau, * qui donne son fruit en son temps :
1:3 Et dont le feuillage ne se flétrit pas : * tout ce qu'il fait réussit.
1:4 Il n'en est pas ainsi des impies : * ils sont comme la paille que chasse le vent.
1:5 Aussi les impies ne resteront-ils pas debout au jour du jugement, * ni les pécheurs dans l'assemblée des justes.
1:6 Car Yahweh connaît la voie du juste, * mais la voie des pécheurs mène à la ruine.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Où allez-vous sans Votre fils, Père ? Saint Pontife, où courez-vous sans Votre ministre ?
Ant. Noli me derelínquere,
Psalmus 2 [2]
2:1 Quare fremuérunt gentes: * et pópuli meditáti sunt inánia?
2:2 Astitérunt reges terræ, et príncipes convenérunt in unum * advérsus Dóminum, et advérsus Christum ejus.
2:3 Dirumpámus víncula eórum: * et proiciámus a nobis jugum ipsórum.
2:4 Qui hábitat in cælis, irridébit eos: * et Dóminus subsannábit eos.
2:5 Tunc loquétur ad eos in ira sua, * et in furóre suo conturbábit eos.
2:6 Ego autem constitútus sum Rex ab eo super Sion montem sanctum ejus, * prǽdicans præcéptum ejus.
2:7 Dóminus dixit ad me: * Fílius meus es tu, ego hódie génui te.
2:8 Póstula a me, et dabo tibi gentes hereditátem tuam, * et possessiónem tuam términos terræ.
2:9 Reges eos in virga férrea, * et tamquam vas fíguli confrínges eos.
2:10 Et nunc, reges, intellégite: * erudímini, qui judicátis terram.
2:11 Servíte Dómino in timóre: * et exsultáte ei cum tremóre.
2:12 Apprehéndite disciplínam, nequándo irascátur Dóminus, * et pereátis de via justa.
2:13 Cum exárserit in brevi ira ejus: * beáti omnes qui confídunt in eo.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Noli me derelínquere, pater sancte, quia thesáuros tuos jam expéndi, quos tradidísti mihi.
Ant. Ne m’abandonnez pas,
Psaume 2 [2]
2:1 Pourquoi les nations s'agitent-elles en tumulte * et les peuples méditent-ils de vains projets ?
2:2 Les rois de la terre se soulèvent, et les princes tiennent conseil ensemble, * contre Yahweh et contre son Oint.
2:3 "Brisons leurs liens, disent-ils, * et jetons loin de nous leurs chaînes !"
2:4 Celui qui est assis dans les cieux sourit, * le Seigneur se moque d'eux.
2:5 Alors Il leur parlera dans Sa colère, * et dans Sa fureur Il les épouvantera :
2:6 "Et Moi, J'ai établi Mon roi, sur Sion, Ma montagne sainte."
2:7 "Je publierai le décret : Yahweh M'a dit : * Tu es Mon Fils, Je T'ai engendré aujourd'hui.
2:8 Demande, et je Te donnerai les nations pour héritage, * pour domaine les extrémités de la terre.
2:9 Tu les briseras avec un sceptre de fer, * Tu les mettras en pièces comme le vase du potier."
2:10 Et maintenant, rois, devenez sages; * recevez l'avertissement, juges de la terre.
2:11 Servez Yahweh avec crainte, * tressaillez de joie avec tremblement.
2:12 Baisez le Fils, de peur qu'Il ne S'irrite * et que vous ne périssiez dans votre voie;
2:13 Car bientôt s'allumerait Sa colère; * heureux tous ceux qui mettent en Lui leur confiance.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ne m’abandonnez pas, Père saint, car j’ai déjà distribué les trésors que Vous m’avez confiés.
Ant. Non ego te désero,
Psalmus 3 [3]
3:2 Dómine, quid multiplicáti sunt qui tríbulant me? * multi insúrgunt advérsum me.
3:3 Multi dicunt ánimæ meæ: * Non est salus ipsi in Deo ejus.
3:4 Tu autem, Dómine, suscéptor meus es, * glória mea, et exáltans caput meum.
3:5 Voce mea ad Dóminum clamávi: * et exaudívit me de monte sancto suo.
3:6 Ego dormívi, et soporátus sum: * et exsurréxi, quia Dóminus suscépit me.
3:7 Non timébo míllia pópuli circumdántis me: * exsúrge, Dómine, salvum me fac, Deus meus.
3:8 Quóniam tu percussísti omnes adversántes mihi sine causa: * dentes peccatórum contrivísti.
3:9 Dómini est salus: * et super pópulum tuum benedíctio tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Non ego te désero, fili, neque derelínquo; sed majóra tibi debéntur pro Christi fide certámina.
Ant. Je ne t’abandonne point,
Psaume 3 [3]
3:2 Yahweh, que mes ennemis sont nombreux ! * Quelle multitude se lève contre moi !
3:3 Nombreux sont ceux qui disent à mon sujet : * "Plus de salut pour lui auprès de Dieu !"
3:4 Mais Vous, Yahweh, Vous êtes mon bouclier; * Vous êtes ma gloire, et Vous relevez ma tête.
3:5 De ma voix je crie vers Yahweh, * et il me répond de Sa montagne sainte.
3:6 Je me suis couché et me suis endormi; * je me suis réveillé, car Yahweh est mon soutien.
3:7 Je ne crains pas devant le peuple innombrable, * qui m'assiège de toutes parts.
3:8 Levez-Vous, Yahweh ! Sauvez-moi, mon Dieu ! Car Vous frappez à la joue tous mes ennemis, * Vous brisez les dents des méchants.
3:9 A Yahweh le salut ! * Que Votre bénédiction soit sur Votre peuple !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Je ne t’abandonne point, mon fils, et je ne te délaisse point : mais de plus grands combats pour la foi du Christ te sont réservés.
V. Glória et honóre coronásti eum, Dómine.
R. Et constituísti eum super ópera mánuum tuarum.
V. Vous l’avez couronné d’honneur et de gloire, Seigneur.
R. Et vous l’avez établi sur les œuvres de vos mains.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro Ecclesiástæ
Eccl 7:1-3
1 Quid necésse est hómini majóra se quǽrere, cum ignóret quid condúcat sibi in vita sua, número diérum peregrinatiónis suæ et témpore quod velut umbra prǽterit? Aut quis ei póterit indicáre quid post eum futúrum sub sole sit?
2 Mélius est nomen bonum quam unguénta pretiósa, et dies mortis die nativitátis.
3 Mélius est ire ad domum luctus quam ad domum convívii; in illa enim finis cunctórum admonétur hóminum, et vivens cógitat quid futúrum sit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Dómine, Pater et Deus vitæ meæ, ne derelínquas me in cogitátu malígno: extolléntiam oculórum meórum ne déderis mihi, et desidérium malígnum avérte a me, Dómine; aufer a me concupiscéntiam,
* Et ánimo irreverénti et infrúnito ne tradas me, Dómine.
V. Ne derelínquas me, Dómine, ne accréscant ignorántiæ meæ, nec multiplicéntur delícta mea.
R. Et ánimo irreverénti et infrúnito ne tradas me, Dómine.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Lesson from the book of Ecclesiastes
Eccl 7:1-3
1 What needeth a man to seek things that are above him, whereas he knoweth not what is profitable for him in his life, in all the days of his pilgrimage, and the time that passeth like a shadow? Or who can tell him what shall be after him under the sun?
2 A good name is better than precious ointments: and the day of death than the day of one's birth.
3 It is better to go to the house of mourning, than to the house of feasting: for in that we are put in mind of the end of all, and the living thinketh what is to come.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. O Lord, Father and God of my life, leave me not to evil counsels; give me not a proud look, but turn away from me an haughty mind, O Lord turn away from me concupiscence,
* And give me not over unto an impudent and froward mind, O Lord!
V. Leave me not, O Lord, lest mine ignorance increase, and my sins abound.
R. And give me not over unto an impudent and froward mind, O Lord.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
Eccl 7:4-9
4 Mélior est ira risu, quia per tristítiam vultus corrígitur ánimus delinquéntis.
5 Cor sapiéntium ubi tristítia est, et cor stultórum ubi lætítia.
6 Mélius est a sapiénte córripi, quam stultórum adulatióne décipi;
7 Quia sicut sónitus spinárum ardéntium sub olla, sic risus stulti; sed et hoc vánitas.
8 Calúmnia contúrbat sapiéntem et perdet robur cordis illíus.
9 Mélior est finis oratiónis quam princípium, mélior est pátiens arrogánte.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Magna enim sunt judícia tua, Dómine, et inenarrabília verba tua:
* Magnificásti pópulum tuum et honorásti.
V. Transtulísti illos per Mare Rubrum et transvexísti eos per aquam nímiam.
R. Magnificásti pópulum tuum et honorásti.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
Eccl 7:4-9
4 Anger is better than laughter: because by the sadness of the countenance the mind of the offender is corrected.
5 The heart of the wise is where there is mourning, and the heart of fools where there is mirth.
6 It is better to be rebuked by a wise man, than to be deceived by the flattery of fools.
7 For as the crackling of thorns burning under a pot, so is the laughter of a fool: now this also is vanity.
8 Oppression troubleth the wise, and shall destroy the strength of his heart.
9 Better is the end of a speech than the beginning. Better is the patient man than the presumptuous.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Great are thy judgments, O Lord, and thy words cannot be expressed.
* Thou didst make thy people mighty and honourable.
V. Thou broughtest them through the Red Sea, and leddest them through much water.
R. Thou didst make thy people mighty and honourable.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
Eccl 7:11-14
11 Ne dicas: Quid putas causæ est quod prióra témpora melióra fuére quam nunc sunt? stulta enim est hujuscémodi interrogátio.
12 Utílior est sapiéntia cum divítiis et magis prodest vidéntibus solem.
13 Sicut enim prótegit sapiéntia, sic prótegit pecúnia; hoc autem plus habet erudítio et sapiéntia, quod vitam tríbuunt possessóri suo.
14 Consídera ópera Dei, quod nemo possit corrígere quem ille despéxerit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Quæ sunt in corde hóminum, óculi tui vident, Dómine, et in libro tuo ómnia scribéntur:
* Homo videt in facie, Deus autem in corde.
V. Omnia enim corda scrutátur, et univérsas méntium cogitatiónes intéllegit.
R. Homo videt in facie, Deus autem in corde.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Homo videt in facie, Deus autem in corde.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos coeurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
Eccl 7:11-14
11 Say not: What thinkest thou is the cause that former times were better than they are now? for this manner of question is foolish.
12 Wisdom with riches is more profitable, and bringeth more advantage to them that see the sun.
13 For as wisdom is a defence, so money is a defence: but learning and wisdom excel in this, that they give life to him that possesseth them.
14 Consider the works of God, that no man can correct whom he hath despised.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Lord, thine eyes behold all that is in the heart of man, and in thy book are they all written.
* Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
V. For He searcheth all hearts, and understandeth all the imaginations of the thoughts.
R. Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Man looketh on the outward appearance, but God looketh on the heart.
Nocturn II.
Ant. Beátus Lauréntius
Psalmus 4 [4]
4:2 Cum invocárem exaudívit me Deus justítiæ meæ: * in tribulatióne dilatásti mihi.
4:2 Miserére mei, * et exáudi oratiónem meam.
4:3 Fílii hóminum, úsquequo gravi corde? * ut quid dilígitis vanitátem, et quǽritis mendácium?
4:4 Et scitóte quóniam mirificávit Dóminus sanctum suum: * Dóminus exáudiet me cum clamávero ad eum.
4:5 Irascímini, et nolíte peccáre: * quæ dícitis in córdibus vestris, in cubílibus vestris compungímini.
4:6 Sacrificáte sacrifícium justítiæ, et speráte in Dómino. * Multi dicunt: Quis osténdit nobis bona?
4:7 Signátum est super nos lumen vultus tui, Dómine: * dedísti lætítiam in corde meo.
4:8 A fructu fruménti, vini, et ólei sui * multiplicáti sunt.
4:9 In pace in idípsum * dórmiam, et requiéscam;
4:10 Quóniam tu, Dómine, singuláriter in spe * constituísti me.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Beátus Lauréntius orábat, dicens: Dómine Jesu Christe, Deus de Deo, miserére mihi servo tuo.
Nocturn II.
Ant. Le Bienheureux Laurent
Psaume 4 [4]
4:2 Quand je Vous invoque, répondez-moi, Dieu de ma justice, * Vous qui dans ma détresse, me mettez au large.
4:2 Ayez pitié de moi * et entendez ma prière !
4:3 Fils des hommes, jusques à quand Ma gloire sera-t-elle outragée ? * Jusques à quand aimerez-vous la vanité, et rechercherez-vous le mensonge ?
4:4 Sachez que Yahweh S'est choisi un homme pieux; * Yahweh entend quand je l'invoque.
4:5 Tremblez, et ne péchez plus ! * Parlez-vous à vous-mêmes sur votre couche, et cessez !
4:6 Offrez des sacrifices de justice, et confiez-vous en Yahweh. * Beaucoup disent : "Qui nous fera voir le bonheur ?"
4:7 Faites lever sur nous * la lumière de Votre face, Yahweh !
4:8 Vous avez mis dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont * au temps où abondent leur froment et leur vin nouveau.
4:9 En paix je me coucherai * et je m'endormirai aussitôt;
4:10 Car Vous, Yahweh, Vous seul, * Vous me faites habiter dans la sécurité.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Bienheureux Laurent priait, disant : Seigneur Jésus-Christ, Dieu de Dieu, ayez pitié de moi, votre serviteur.
Ant. Dixit Románus
Psalmus 5 [5]
5:2 Verba mea áuribus pércipe, Dómine, * intéllege clamórem meum.
5:3 Inténde voci oratiónis meæ, * Rex meus et Deus meus.
5:4 Quóniam ad te orábo: * Dómine, mane exáudies vocem meam.
5:5 Mane astábo tibi et vidébo: * quóniam non Deus volens iniquitátem tu es.
5:6 Neque habitábit juxta te malígnus: * neque permanébunt injústi ante óculos tuos.
5:7 Odísti omnes, qui operántur iniquitátem: * perdes omnes, qui loquúntur mendácium.
5:7 Virum sánguinum et dolósum abominábitur Dóminus: * ego autem in multitúdine misericórdiæ tuæ.
5:8 Introíbo in domum tuam: * adorábo ad templum sanctum tuum in timóre tuo.
5:9 Dómine, deduc me in justítia tua: * propter inimícos meos dírige in conspéctu tuo viam meam.
5:10 Quóniam non est in ore eórum véritas: * cor eórum vanum est.
5:11 Sepúlcrum patens est guttur eórum, linguis suis dolóse agébant, * júdica illos, Deus.
5:11 Décidant a cogitatiónibus suis, secúndum multitúdinem impietátum eórum expélle eos, * quóniam irritavérunt te, Dómine.
5:12 Et læténtur omnes, qui sperant in te, * in ætérnum exsultábunt: et habitábis in eis.
5:12 Et gloriabúntur in te omnes, qui díligunt nomen tuum, * quóniam tu benedíces justo.
5:13 Dómine, ut scuto bonæ voluntátis tuæ * coronásti nos.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Dixit Románus ad beátum Lauréntium: Vídeo ante te júvenem pulchérrimum, festína me baptizáre.
Ant. Romain dit
Psaume 5 [5]
5:2 Prêtez l'oreille à mes paroles, Yahweh, * entendez mes soupirs;
5:3 Soyez attentif à mes cris, * ô mon Roi et mon Dieu;
5:4 Car c'est à Vous * que j'adresse ma prière.
5:5 Yahweh, dès le matin, Vous entendez ma voix; * dès le matin, je Vous offre mes vœux et j'attends.
5:6 Car Vous n'êtes pas un Dieu qui prenne plaisir au mal; * avec Vous le méchant ne saurait habiter.
5:7 Les insensés ne subsistent pas devant Vos yeux ; Vous haïssez tous les artisans d'iniquité.
5:7 Vous faites périr les menteurs; * Yahweh abhorre l'homme de sang et de fraude.
5:8 Pour moi, par Votre grande miséricorde, j'irai dans Votre maison; * je me prosternerai, dans Votre crainte, devant Votre saint temple.
5:9 Seigneur, conduisez-moi, dans Votre justice, à cause de mes ennemis aplanissez Votre voie sous mes pas.
5:10 Car il n'y a point de sincérité dans leur bouche; * leur cœur n'est que malice;
5:11 Leur gosier est un sépulcre ouvert, leur langue se fait caressante. * Châtiez-les, ô Dieu.
5:11 Qu'ils échouent dans leurs desseins ! A cause de leurs crimes sans nombre, précipitez-les; * car ils sont en révolte contre Vous.
5:12 Alors se réjouiront tous ceux qui se confient en Vous; ils seront dans une perpétuelle allégresse, * et Vous les protégerez;
5:12 Ils se livreront à de joyeux transports, * ceux qui aiment Votre nom.
5:13 Car Vous bénissez le juste, Yahweh; * Vous l'entourez de bienveillance comme d'un bouclier.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Romain dit au bienheureux Laurent : Je vois devant toi un jeune homme d’une grande beauté, hâte- toi de me baptiser.
Ant. Beátus Lauréntius
Psalmus 8 [6]
8:2 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
8:2 Quóniam eleváta est magnificéntia tua, * super cælos.
8:3 Ex ore infántium et lacténtium perfecísti laudem propter inimícos tuos, * ut déstruas inimícum et ultórem.
8:4 Quóniam vidébo cælos tuos, ópera digitórum tuórum: * lunam et stellas, quæ tu fundásti.
8:5 Quid est homo quod memor es ejus? * aut fílius hóminis, quóniam vísitas eum?
8:6 Minuísti eum paulo minus ab Ángelis, glória et honóre coronásti eum: * et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
8:8 Omnia subjecísti sub pédibus ejus, * oves et boves univérsas: ínsuper et pécora campi.
8:9 Vólucres cæli, et pisces maris, * qui perámbulant sémitas maris.
8:10 Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Beátus Lauréntius dixit: Mea nox obscúrum non habet, sed ómnia in luce claréscunt.
Ant. Le bienheureux Laurent
Psaume 8 [6]
8:2 Yahweh, notre Seigneur, * que Votre nom est glorieux sur toute la terre !
8:2 Vous qui avez revêtu * les cieux de Votre majesté !
8:3 Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Vous Vous êtes fondé une force pour confondre Vos ennemis, * pour imposer silence à l'adversaire et au blasphémateur.
8:4 Quand je contemple Vos cieux, ouvrage de Vos doigts, * la lune et les étoiles que Vous avez créées, je m'écrie :
8:5 Qu'est-ce que l'homme, pour que Vous Vous souveniez de lui, * et le fils de l'homme, pour que Vous en preniez soin ?
8:6 Vous l'avez fait de peu inférieur aux anges, Vous l'avez couronné de gloire et d'honneur. * Vous lui as donné l'empire sur les œuvres de Vos mains.
8:8 Vous avez mis toutes choses sous ses pieds : * Brebis et bœufs, tous ensemble, et les animaux des champs;
8:9 Oiseaux du ciel et poissons de la mer, et tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
8:10 Yahweh, notre Seigneur, * que Votre nom est glorieux sur toute la terre !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le bienheureux Laurent dit : Ma nuit n’a pas d’obscurité, mais toutes choses resplendissent à la lumière.
V. Posuísti, Dómine, super caput ejus.
R. Corónam de lápide pretióso.
V. Vous avez, Seigneur, posé sur sa tête.
R. Une couronne de pierres précieuses.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Sermo sancti Augustíni Epíscopi.
Serm. 30. de Sanctis.
Beatissimi Laurentii Martyris, cujus natalem hodie celebramus, passionem nosse vos credo: et quanta in persecutione pertulerit, dilectionem vestram scire posse non dubito. Tanta enim ejus martyrii gloria exstitit, ut passione sua mundum illuminaverit universum. Illuminavit mundum plane Laurentius eo lumine, quo ipse accensus est, et flammis quas ipse pertulit, omnium Christianorum corda calefecit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Quo progréderis sine fílio, pater? quo, sacérdos sancte, sine diácono próperas?
* Tu nunquam sine minístro sacrifícium offérre consuéveras.
V. Quid ergo in me displícuit paternitáti tuæ? numquid degénerem me probásti? Experíre utrum idóneum minístrum elégeris, cui commisísti Domínici sánguinis dispensatiónem.
R. Tu nunquam sine minístro sacrifícium offérre consuéveras.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Sermo sancti Augustíni Epíscopi.
Serm. 30. de Sanctis.
Beatissimi Laurentii Martyris, cujus natalem hodie celebramus, passionem nosse vos credo: et quanta in persecutione pertulerit, dilectionem vestram scire posse non dubito. Tanta enim ejus martyrii gloria exstitit, ut passione sua mundum illuminaverit universum. Illuminavit mundum plane Laurentius eo lumine, quo ipse accensus est, et flammis quas ipse pertulit, omnium Christianorum corda calefecit.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Père, où allez-vous sans votre fils ? Pontife saint, où courez-vous sans votre Diacre?
* Vous n’avez jamais eu coutume d’offrir le sacrifice sans ministre.
V. Qu’y a-t-il donc en moi qui ait déplu à votre paternité ? M’avez-vous trouvé dégénéré ? Voyez par expérience si vous avez choisi un digne ministre pour lui confier la dispensation du sang du Seigneur.
R. Vous n’avez jamais eu coutume d’offrir le sacrifice sans ministre.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Quis nolit ad horam uri Laurentii igne, ut æternum gehennæ non patiatur incendium? Beati igitur Laurentii exemplo provocamur ad martyrium, et accendimur ad fidem, incalescimus ad devotionem: et si in nobis persecutoris flamma deest, fidei tamen flamma non deest. Non ardemus quidem corpore pro Christo, sed ardemus affectu: non subjicit mihi persecutor ignem: sed suggerit mihi ignem desiderium Salvatoris.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Noli me derelínquere, pater sancte, quia thesáuros tuos jam expéndi.
* Non ego te désero, fili, neque derelínquo; sed majóra tibi debéntur pro fide Christi certámina.
V. Nos quasi senes levióris pugnæ cursum recípimus, te autem quasi júvenem manet gloriósior de tyránno triúmphus: post tríduum me sequéris sacerdótem levíta.
R. Non ego te désero, fili, neque derelínquo; sed majóra tibi debéntur pro fide Christi certámina.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Quis nolit ad horam uri Laurentii igne, ut æternum gehennæ non patiatur incendium? Beati igitur Laurentii exemplo provocamur ad martyrium, et accendimur ad fidem, incalescimus ad devotionem: et si in nobis persecutoris flamma deest, fidei tamen flamma non deest. Non ardemus quidem corpore pro Christo, sed ardemus affectu: non subjicit mihi persecutor ignem: sed suggerit mihi ignem desiderium Salvatoris.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ne m’abandonnez pas, père saint, car j’ai déjà distribué vos trésors.
* Je ne te délaisse point, mon fils, et je ne t’abandonne pas, mais de plus grands combats pour la foi du Christ t’attendent.
V. Nous qui sommes avancés en âge, nous n’avons qu’un léger combat à soutenir, mais un plus glorieux triomphe t’est réservé, à toi qui es jeune : dans trois jours, le Lévite suivra le Pontife.
R. Je ne te délaisse point, mon fils, et je ne t’abandonne pas, mais de plus grands combats pour la foi du Christ t’attendent.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Esse autem Salvatoris ignem legimus in Evangelio, dicente eodem Domino: Nescitis quia veni ignem mittere in terram? Et quid volo, nisi ut accendatur? Quo igne succensi illi duo discipuli dixerunt: Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum loqueretur in via, et aperiret nobis Scripturas? Hoc igitur igne beatus Laurentius accensus, flammarum non sentit incendium: et dum Christi ardet desiderio, persecutoris pœnam non sentit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Beátus Lauréntius clamávit et dixit: Deum meum colo, illi soli sérvio;
* Et ídeo non tímeo torménta tua.
V. Mea nox obscúrum non habet, sed ómnia in luce claréscunt.
R. Et ídeo non tímeo torménta tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et ídeo non tímeo torménta tua.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu daigne allumer dans nos coeurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Esse autem Salvatoris ignem legimus in Evangelio, dicente eodem Domino: Nescitis quia veni ignem mittere in terram? Et quid volo, nisi ut accendatur? Quo igne succensi illi duo discipuli dixerunt: Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum loqueretur in via, et aperiret nobis Scripturas? Hoc igitur igne beatus Laurentius accensus, flammarum non sentit incendium: et dum Christi ardet desiderio, persecutoris pœnam non sentit.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Le bienheureux Laurent s’écria : J’honore mon Dieu, c’est lui seul que je sers :
* Et voilà pourquoi je ne crains point vos tourments.
V. Ma nuit n’a pas d’obscurité, mais toutes choses resplendissent dans la lumière.
R. Et voilà pourquoi je ne crains point vos tourments.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et voilà pourquoi je ne crains point vos tourments.
Nocturn III.
Ant. Strinxérunt
Psalmus 14 [7]
14:1 Dómine, quis habitábit in tabernáculo tuo? * aut quis requiéscet in monte sancto tuo?
14:2 Qui ingréditur sine mácula, * et operátur justítiam:
14:3 Qui lóquitur veritátem in corde suo, * qui non egit dolum in lingua sua:
14:3 Nec fecit próximo suo malum, * et oppróbrium non accépit advérsus próximos suos.
14:4 Ad níhilum dedúctus est in conspéctu ejus malígnus: * timéntes autem Dóminum gloríficat:
14:5 Qui jurat próximo suo, et non décipit, * qui pecúniam suam non dedit ad usúram, et múnera super innocéntem non accépit.
14:5 Qui facit hæc: * non movébitur in ætérnum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Strinxérunt córporis membra pósita super cratículam: subiciéntibus prunas insúltat Levíta Christi.
Nocturn III.
Ant. Ils lièrent
Psaume 14 [7]
14:1 Yahweh, qui habitera dans Votre tente ? * Qui demeurera sur Votre montagne sainte ?
14:2 Celui qui marche dans l'innocence, * qui pratique la justice,
14:3 Et qui dit la vérité dans son cœur. * Il ne calomnie point avec sa langue,
14:3 Il ne fait point de mal à son frère, * et ne jette point l'opprobre sur son prochain.
14:4 A ses yeux le réprouvé est digne de honte, * mais il honore ceux qui craignent Yahweh.
14:5 S'il a fait un serment à son préjudice, il n'y change rien, * il ne prête point son argent à usure, et il n'accepte pas de présent contre l'innocent.
14:5 Celui qui se conduit ainsi * ne chancellera jamais.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ils lièrent étroitement les membres de son corps sur un gril ; le Lévite du Christ bravait ceux qui mettaient sous le gril des charbons ardents.
Ant. Igne me examinásti,
Psalmus 16 [8]
16:1 Exáudi, Dómine, justítiam meam: * inténde deprecatiónem meam.
16:1 Áuribus pércipe oratiónem meam, * non in lábiis dolósis.
16:2 De vultu tuo judícium meum pródeat: * óculi tui vídeant æquitátes.
16:3 Probásti cor meum, et visitásti nocte: * igne me examinásti, et non est invénta in me iníquitas.
16:4 Ut non loquátur os meum ópera hóminum: * propter verba labiórum tuórum ego custodívi vias duras.
16:5 Pérfice gressus meos in sémitis tuis: * ut non moveántur vestígia mea.
16:6 Ego clamávi, quóniam exaudísti me, Deus: * inclína aurem tuam mihi, et exáudi verba mea.
16:7 Mirífica misericórdias tuas, * qui salvos facis sperántes in te.
16:8 A resisténtibus déxteræ tuæ custódi me, * ut pupíllam óculi.
16:9 Sub umbra alárum tuárum prótege me: * a fácie impiórum qui me afflixérunt.
16:10 Inimíci mei ánimam meam circumdedérunt, ádipem suum conclusérunt: * os eórum locútum est supérbiam.
16:11 Proiciéntes me nunc circumdedérunt me: * óculos suos statuérunt declináre in terram.
16:12 Suscepérunt me sicut leo parátus ad prædam: * et sicut cátulus leónis hábitans in ábditis.
16:13 Exsúrge, Dómine, prævéni eum, et supplánta eum: * éripe ánimam meam ab ímpio, frámeam tuam ab inimícis manus tuæ.
16:14 Dómine, a paucis de terra dívide eos in vita eórum: * de abscónditis tuis adimplétus est venter eórum.
16:14 Saturáti sunt fíliis: * et dimisérunt relíquias suas párvulis suis.
16:15 Ego autem in justítia apparébo conspéctui tuo: * satiábor cum apparúerit glória tua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Igne me examinásti, et non est invénta in me iníquitas.
Ant. Vous m’avez éprouvé par le feu,
Psaume 16 [8]
16:1 Yahweh, entendez la justice : * écoutez mon cri.
16:1 Prêtez l'oreille à ma prière, * qui n'est pas proférée par des lèvres trompeuses.
16:2 Que mon jugement sorte de Votre face, * que Vos yeux regardent l'équité !
16:3 Vous avez éprouvé mon cœur, Vous l'avez visité la nuit, * Vous m'avez mis dans le creuset : Vous ne trouvez rien.
16:4 Avec ma pensée ma bouche n'est pas en désaccord. Quant aux actions de l'homme, * fidèle à la parole de Vos lèvres, j'ai pris garde aux voies des violents.
16:5 Mes pas se sont attachés à Vos sentiers, * et mes pieds n'ont pas chancelé.
16:6 Je Vous invoque, car Vous m'exaucez, ô Dieu : * inclinez vers moi Votre oreille, écoutez ma prière.
16:7 Signalez Votre bonté, * Vous qui sauvez ceux qui se réfugient
16:8 Dans Votre droite contre leurs adversaires : gardez-moi, * comme la prunelle de l'œil.
16:9 A l'ombre de Vos ailes mettez-moi à couvert; * des impies qui me persécutent, des ennemis mortels qui m'entourent.
16:10 Ils ferment leurs entrailles à la pitié, * ils ont à la bouche des paroles hautaines.
16:11 Ils sont sur nos pas, ils nous entourent, * ils nous épient pour nous renverser par terre.
16:12 Ils ressemblent au lion avide de dévorer, * au lionceau campé dans son fourré.
16:13 Levez-Vous, Yahweh, marchez à sa rencontre, terrassez-le : * délivrez mon âme du méchant par Votre glaive.
16:14 Des hommes par Votre main, de ces hommes du siècle dont la part est dans la vie présente, * dont Vous remplissez le ventre de Vos trésors,
16:14 Qui sont rassasiés de fils, * et laissent leur superflu à leurs petits-fils.
16:15 Pour moi, dans mon innocence je contemplerai Votre face; * à mon réveil, je me rassasierai de Votre image.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Vous m’avez éprouvé par le feu, et il ne s’est pas trouvé en moi d’iniquité.
Ant. Interrogátus
Psalmus 20 [9]
20:2 Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: * et super salutáre tuum exsultábit veheménter.
20:3 Desidérium cordis ejus tribuísti ei: * et voluntáte labiórum ejus non fraudásti eum.
20:4 Quóniam prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: * posuísti in cápite ejus corónam de lápide pretióso.
20:5 Vitam pétiit a te: * et tribuísti ei longitúdinem diérum in sǽculum, et in sǽculum sǽculi.
20:6 Magna est glória ejus in salutári tuo: * glóriam et magnum decórem impónes super eum.
20:7 Quóniam dabis eum in benedictiónem in sǽculum sǽculi: * lætificábis eum in gáudio cum vultu tuo.
20:8 Quóniam rex sperat in Dómino: * et in misericórdia Altíssimi non commovébitur.
20:9 Inveniátur manus tua ómnibus inimícis tuis: * déxtera tua invéniat omnes, qui te odérunt.
20:10 Pones eos ut clíbanum ignis in témpore vultus tui: * Dóminus in ira sua conturbábit eos, et devorábit eos ignis.
20:11 Fructum eórum de terra perdes: * et semen eórum a fíliis hóminum.
20:12 Quóniam declinavérunt in te mala: * cogitavérunt consília, quæ non potuérunt stabilíre.
20:13 Quóniam pones eos dorsum: * in relíquiis tuis præparábis vultum eórum.
20:14 Exaltáre, Dómine, in virtúte tua: * cantábimus et psallémus virtútes tuas.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Interrogátus te Dóminum conféssus sum, assátus grátias ago.
Ant. Lorsqu’on m’a interrogé,
Psaume 20 [9]
20:2 Yahweh, le roi se réjouit de Votre force; * comme Votre secours le remplit d'allégresse !
20:3 Vous lui avez donné ce que son cœur désirait, * Vous n'avez pas refusé ce que demandaient ses lèvres.
20:4 Car Vous l'avez prévenu de bénédictions exquises, * Vous avez mis sur sa tête une couronne d'or pur.
20:5 Il Vous demandait la vie, * Vous la lui avez donnée, de longs jours à jamais et à perpétuité.
20:6 Sa gloire est grande, grâce à Votre secours; * Vous mettez sur lui splendeur et magnificence.
20:7 Vous le rendez à jamais un objet de bénédictions; * Vous le comblez de joie devant Votre face.
20:8 Car le roi se confie en Yahweh, * et par la bonté du Très-Haut il ne chancelle point.
20:9 Ta main, ô roi, atteindra tous tes ennemis, * ta droite atteindra ceux qui te haïssent.
20:10 Tu les rendras comme une fournaise ardente, au jour où tu montreras ta face; * Yahweh les anéantira dans Sa colère, et le feu les dévorera.
20:11 Tu feras disparaître de la terre leur postérité, * et leur race d'entre les enfants des hommes.
20:12 Ils ont préparé pour toi la ruine, * ils ont conçu des desseins pervers, mais ils seront impuissants.
20:13 Car tu leur feras tourner le dos; * de tes traits tu les viseras au front.
20:14 Levez-Vous, Yahweh, dans Votre force ! * Nous voulons chanter et célébrer Votre puissance.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Lorsqu’on m’a interrogé, je vous ai reconnu pour mon Seigneur : ma chair est rôtie sur le gril, et je vous rends grâces.
V. Magna est glória ejus in salutári tuo.
R. Glóriam et magnum decórem impónes super eum.
V. Grande est sa gloire, par le salut que vous opérez.
R. Vous l’avez couvert de gloire et de beauté.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Joánnem.
Joannes 12:25-27
In illo témpore: Dixit Jesus discipulis suis: Amen, amen dico vobis, nisi granum frumenti cadens in terram, mortuum fuerit; ipsum solum manet. Et réliqua.

De Homilía sancti Augustíni Epíscopi.
Ex Tract. 51. in Joann., post supra.
Cum ergo causæ articulus venerit, ut hæc conditio proponatur, aut faciendum esse contra Dei præceptum, aut ex hac vita emigrandum; quorum duorum homo si cogatur alterum eligere, comminante mortem persecutore, ibi eligat Deo dilecto emori, quam offenso vivere. Ibi oderit in hoc mundo animam suam, ut in vitam ætérnam custodiat eam. Si quis mihi ministrat, me sequatur. Quid est, Me sequatur, nisi, Me imitetur? Christus enim pro nobis passus est, ait Apostolus Petrus, relinquens nobis exemplum, ut sequamur vestigia ejus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In cratícula te Deum non negávi,
* Et ad ignem applicátus te Dóminum Jesum Christum conféssus sum.
V. Probásti, Dómine, cor meum, et visitásti nocte.
R. Et ad ignem applicátus te Dóminum Jesum Christum conféssus sum.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Joánnem.
Joannes 12:25-27
In illo témpore: Dixit Jesus discipulis suis: Amen, amen dico vobis, nisi granum frumenti cadens in terram, mortuum fuerit; ipsum solum manet. Et réliqua.

De Homilía sancti Augustíni Epíscopi.
Ex Tract. 51. in Joann., post supra.
Cum ergo causæ articulus venerit, ut hæc conditio proponatur, aut faciendum esse contra Dei præceptum, aut ex hac vita emigrandum; quorum duorum homo si cogatur alterum eligere, comminante mortem persecutore, ibi eligat Deo dilecto emori, quam offenso vivere. Ibi oderit in hoc mundo animam suam, ut in vitam ætérnam custodiat eam. Si quis mihi ministrat, me sequatur. Quid est, Me sequatur, nisi, Me imitetur? Christus enim pro nobis passus est, ait Apostolus Petrus, relinquens nobis exemplum, ut sequamur vestigia ejus.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Étant sur le gril, je ne vous ai point renié pour mon Dieu,
* Et, placé sur le feu, je vous ai confessé pour mon Seigneur, ô Jésus-Christ.
V. Vous avez éprouvé mon cœur, Seigneur, et vous l’avez visité pendant la nuit.
R. Et, placé sur le feu, je vous ai confessé pour mon Seigneur, ô Jésus-Christ.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Cujus festum cólimus, ipse intercédat pro nobis ad Dóminum. Amen.

Lectio 8
Ecce quod dictum est: Si quis mihi ministrat, me sequatur. Quo fructu? qua mercede? quo præmio? Et ubi sum, inquit, ego, illic et minister meus erit. Gratis ametur, ut operis, quo ministratur illi, pretium sit esse cum illo. Ubi enim bene erit sine illo, aut quando esse male poterit cum illo? Audi evidentius: Si quis mihi,ministraverit, honorificabit eum Pater meus. Quo honore, nisi ut sit cum Filio ejus? Quod enim superius ait: Ubi ego sum, illic et minister meus erit hoc intelligitur exposuisse, cum dicit: Honorificabit eum Pater meus. Nam quem majorem honorem accipere poterit adoptatus, quam ut sit ubi est unicus, non æqualis factus divinitati, sed consociatus æternitati?
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. O Hippólyte, si credíderis in Dóminum Jesum Christum,
* Et thesáuros tibi osténdo, et vitam ætérnam promítto.
V. Beátus Lauréntius Hippólyto dixit: Si credis in Dóminum Jesum Christum.
R. Et thesáuros tibi osténdo, et vitam ætérnam promítto.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et thesáuros tibi osténdo, et vitam ætérnam promítto.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que celui dont nous célébrons la fête intercède pour nous auprès du Seigneur. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Ecce quod dictum est: Si quis mihi ministrat, me sequatur. Quo fructu? qua mercede? quo præmio? Et ubi sum, inquit, ego, illic et minister meus erit. Gratis ametur, ut operis, quo ministratur illi, pretium sit esse cum illo. Ubi enim bene erit sine illo, aut quando esse male poterit cum illo? Audi evidentius: Si quis mihi,ministraverit, honorificabit eum Pater meus. Quo honore, nisi ut sit cum Filio ejus? Quod enim superius ait: Ubi ego sum, illic et minister meus erit hoc intelligitur exposuisse, cum dicit: Honorificabit eum Pater meus. Nam quem majorem honorem accipere poterit adoptatus, quam ut sit ubi est unicus, non æqualis factus divinitati, sed consociatus æternitati?
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. O Hippolyte, si vous croyez en Jésus-Christ, notre Seigneur,
* Je vous montre des trésors et je vous promets une vie éternelle.
V. Le bienheureux Laurent dit à Hippolyte : Si vous croyez en Jésus-Christ, notre Seigneur.
R. Je vous montre des trésors et je vous promets une vie éternelle.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Je vous montre des trésors et je vous promets une vie éternelle.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Sed vide ne tibi subrépat, ut teípsum velis interímere, sic intellegéndo, quod debes odísse in hoc mundo ánimam tuam. Hinc enim quidam malígni atque pervérsi hómines, et in seípsis crudelióres et sceleratióres homicídæ, flammis se donant, aquis se præfócant, præcipítio se collídunt, et péreunt. Hoc Christus non dócuit; immo étiam diábolo præcipítium suggerénti respóndit: Redi retro, sátana: scriptum est, Non tentábis Dóminum, Deum tuum. Petro autem dixit, signíficans qua morte clarificatúrus erat Deum: Cum esses júnior, cingébas te, et ambulábas quo volébas; cum autem senúeris, alter te cinget et feret quo tu non vis. Ubi satis expréssit, non a seípso, sed ab álio debére occídi, qui vestígia séquitur Christi.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis uterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Mais veille à ce que ne s’insinue pas dans ton esprit la pensée de vouloir te tuer, en comprenant ainsi le devoir de haïr ton âme en ce monde ; de là vient que certains hommes méchants et pervers, cruels et impies, homicides d’eux-mêmes, se livrent aux flammes, se noient, se jettent dans les précipices, et périssent. Ce n’est pas là ce que le Christ a enseigné : au contraire, il a même répondu au diable qui lui suggérait de se précipiter du haut du temple : « Retire-toi, Satan, car il est écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur ton Dieu ». De même le Seigneur dit à Pierre, « indiquant par quelle mort il devait glorifier Dieu : Quand tu étais jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, un autre te ceindra et te conduira où tu ne voudras pas ». Paroles qui nous enseignent assez clairement que celui qui marche à la suite de Jésus-Christ doit, non point se donner la mort, mais la recevoir d’un autre.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu: * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse:

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le choeur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté!
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ!
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {ex Proprio Sanctorum}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus
Da nobis, quǽsumus, omnípotens Deus: vitiórum nostrórum flammas exstínguere; qui beáto Lauréntio tribuísti tormentórum suórum incéndia superáre.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.

Oraison {Du Propre des Saints}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
Prions
Nous vous prions, Seigneur, d’éteindre en nous l’ardeur de nos vices, vous qui avez donné au bienheureux Laurent la force de surmonter les flammes de ses tourments.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.

Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Versions
pre Trident Monastic
Trident 1570
Trident 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Options