Officium Dedicationis Ecclesiae


Matutinum    8-10-2018

Ante Divinum officium
Incipit
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Ave María, grátia plena; Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, et benedíctus fructus ventris tui Jesus. Sancta María, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc et in hora mortis nostræ. Amen.
Credo in Deum, Patrem omnipoténtem, Creatórem cæli et terræ.
Et in Jesum Christum, Fílium ejus únicum, Dóminum nostrum: qui concéptus est de Spíritu Sancto, natus ex María Vírgine, passus sub Póntio Piláto, crucifíxus, mórtuus, et sepúltus: descéndit ad ínferos; tértia die resurréxit a mórtuis; ascéndit ad cælos; sedet ad déxteram Dei Patris omnipoténtis: inde ventúrus est judicáre vivos et mórtuos.
Credo in Spíritum Sanctum, sanctam Ecclésiam cathólicam, Sanctórum communiónem, remissiónem peccatórum, carnis resurrectiónem, vitam ætérnam. Amen.
V. Dómine, lábia +︎ mea apéries.
R. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
V. Deus in adjutórium meum inténde.
R. Dómine, ad adjuvándum me festína.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Allelúja.
Début
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il.
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli,
Est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
A la sainte Eglise Catholique,
A la communion des Saints,
A la rémission de péchés,
A la resurrection de la chair,
A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.
V. Seigneur +︎ Vous ouvrirez mes lèvres.
R. Et ma bouche annoncera Votre louange.
V. Dieu venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Alleluia.
Invitatorium {Antiphona Votiva}
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Veníte, exsultémus Dómino, jubilémus Deo, salutári nostro: præoccupémus fáciem ejus in confessióne, et in psalmis jubilémus ei.
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Quóniam Deus magnus Dóminus, et Rex magnus super omnes deos, quóniam non repéllet Dóminus plebem suam: quia in manu ejus sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Ant. Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illud, et áridam fundavérunt manus ejus (genuflectitur) veníte, adorémus, et procidámus ante Deum: plorémus coram Dómino, qui fecit nos, quia ipse est Dóminus, Deus noster; nos autem pópulus ejus, et oves páscuæ ejus.
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Hódie, si vocem ejus audiéritis, nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto: ubi tentavérunt me patres vestri, probavérunt et vidérunt ópera mea.
Ant. Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi; Semper hi errant corde, ipsi vero non cognovérunt vias meas: quibus jurávi in ira mea; Si introíbunt in réquiem meam.
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Ant. Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Ant. Domum Dei decet sanctitúdo: * Sponsum ejus Christum adorémus in ea.
Invitatoire {Antienne Votif}
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui avec des louanges et, dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu; le grand Roi au dessus de tous les dieux; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
Ant. Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. (on se met à genoux) Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu,: et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent mes oeuvres.
Ant. Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit: Toujours ils errent de coeur; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Ant. Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Ant. A la maison de Dieu, convient la sainteté ; * Son époux le Christ, en elle adorons-le.
Hymnus {Votiva}
Cæléstis urbs Jerúsalem,
Beáta pacis vísio,
Quæ celsa de vivéntibus
Saxis ad astra tólleris,
Sponsǽque ritu cíngeris
Mille Angelórum míllibus.

O sorte nupta próspera,
Dotáta Patris glória,
Respérsa Sponsi grátia,
Regína formosíssima,
Christo jugáta Príncipi,
Cæli corúsca cívitas.

Hic margarítis émicant,
Paténtque cunctis óstia;
Virtúte namque prǽvia
Mortális illuc dúcitur,
Amóre Christi pércitus
Torménta quisquis sústinet.

Scalpri salúbris íctibus
Et tunsióne plúrima,
Fabri políta málleo
Hanc saxa molem cónstruunt,
Aptísque juncta néxibus
Locántur in fastígio.

Decus Parénti débitum
Sit usquequáque Altíssimo,
Natóque Patris único,
Et ínclito Paráclito,
Cui laus, potéstas, glória
Ætérna sit per sǽcula.
Amen.
Hymn {Votif}
Jérusalem, céleste cité,
Bienheureuse vision de la paix,
Bâtie de pierres vivantes
Vous vous élevez jusqu'aux astres,
Entourée de milliers d'Anges
Qui vous font un cortège d'épousée.

Dotée par le Père de sa gloire,
La grâce de l'Epoux est sur vous répandue;
Reine de toute beauté,
Que le Christ Roi s'est unie;
Combien heureux est votre sort,
Resplendissante cité des cieux!

Faites de perles brillantes,
Vos portes demeureront ouvertes pour tous;
Car c'est vers elles que la vertu
Conduit le mortel qui la prend pour guide,
Quiconque pressé de l'amour du Christ
Supporte ici-bas des tourments.

Il faut que toute pierre, pour entrer dans vos murs
Se livre à l'ouvrier qui la polit
Sous les coups répétés du marteau,
Du ciseau salutaire;
Il faut qu'elle s'appareille et se laisse fixer
Pour y trouver place honorable.

Que l’honneur dû au Père
Soit en tout lieu donné au Très-Haut
Ainsi qu’au Fils unique du Père
Et à l’illustre Paraclet,
Auquel louange, puissance et gloire
Soient dans les siècles éternels.
Ainsi soit-il.
Psalmi cum lectionibus {Antiphonæ et Psalmi Votiva}
Nocturn I.
Ant. Tóllite portas, * príncipes vestras, et elevámini, portæ æternáles.
Psalmus 23 [1]
23:1 Dómini est terra, et plenitúdo ejus: * orbis terrárum, et univérsi qui hábitant in eo.
23:2 Quia ipse super mária fundávit eum: * et super flúmina præparávit eum.
23:3 Quis ascéndet in montem Dómini? * aut quis stabit in loco sancto ejus?
23:4 Ínnocens mánibus et mundo corde, * qui non accépit in vano ánimam suam, nec jurávit in dolo próximo suo.
23:5 Hic accípiet benedictiónem a Dómino: * et misericórdiam a Deo, salutári suo.
23:6 Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Jacob.
23:7 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:8 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens: Dóminus potens in prǽlio.
23:9 Attóllite portas, príncipes, vestras, et elevámini, portæ æternáles: * et introíbit Rex glóriæ.
23:10 Quis est iste Rex glóriæ? * Dóminus virtútum ipse est Rex glóriæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Tóllite portas, príncipes vestras, et elevámini, portæ æternáles.
Psaumes avec lectures {Antiennes et psaumes Votif}
Nocturn I.
Ant. Élevez vos portes, * princes, et élevez-vous portes éternelle.
Psaume 23 [1]
23:1 A Yahweh est la terre et ce qu'elle renferme, * le monde et tous ceux qui l'habitent.
23:2 Car c'est Lui qui l'a fondée sur les mers, * qui l'a affermie sur les fleuves.
23:3 Qui montera à la montagne de Yahweh ? * qui se tiendra dans son lieu saint ?
23:4 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; * celui qui ne livre pas son âme au mensonge, et qui ne jure pas pour tromper.
23:5 Il obtiendra la bénédiction de Yahweh, * la justice du Dieu de son salut.
23:6 Telle est la race de ceux qui le cherchent, * de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
23:7 Portes, élevez vos linteaux; élevez-vous, portes antiques : * que le Roi de gloire fasse son entrée !
23:8 Quel est ce Roi de gloire ? * Yahweh fort et puissant, Yahweh puissant dans les combats.
23:9 Portes, élevez vos linteaux; élevez-vous, portes antiques : * que le Roi de gloire fasse son entrée !
23:10 Quel est ce Roi de gloire ? * Yahweh des armées, voilà le Roi de gloire !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Élevez vos portes, princes, et élevez-vous portes éternelle.
Ant. Erit mihi Dóminus * in Deum, et lapis iste vocábitur domus Dei.
Psalmus 45 [2]
45:2 Deus noster refúgium, et virtus: * adjútor in tribulatiónibus, quæ invenérunt nos nimis.
45:3 Proptérea non timébimus dum turbábitur terra: * et transferéntur montes in cor maris.
45:4 Sonuérunt, et turbátæ sunt aquæ eórum: * conturbáti sunt montes in fortitúdine ejus.
45:5 Flúminis ímpetus lætíficat civitátem Dei: * sanctificávit tabernáculum suum Altíssimus.
45:6 Deus in médio ejus, non commovébitur: * adjuvábit eam Deus mane dilúculo.
45:7 Conturbátæ sunt gentes, et inclináta sunt regna: * dedit vocem suam, mota est terra.
45:8 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Jacob.
45:9 Veníte, et vidéte ópera Dómini, quæ pósuit prodígia super terram: * áuferens bella usque ad finem terræ.
45:10 Arcum cónteret, et confrínget arma: * et scuta combúret igni.
45:11 Vacáte, et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus, et exaltábor in terra.
45:12 Dóminus virtútum nobíscum: * suscéptor noster Deus Jacob.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Erit mihi Dóminus in Deum, et lapis iste vocábitur domus Dei.
Ant. Le Seigneur * me sera Dieu, et cette pierre s’appellera la maison de Dieu.
Psaume 45 [2]
45:2 Dieu est notre refuge et notre force; * un secours que l'on rencontre toujours dans la détresse.
45:3 Aussi sommes-nous sans crainte si la terre est bouleversée, * si les montagnes s'abîment au sein de l'océan,
45:4 Si les flots de la mer s'agitent, bouillonnent, * et, dans leur furie, ébranlent les montagnes.
45:5 Un fleuve réjouit de ses courants la cité de Dieu, * le sanctuaire où habite le Très-Haut.
45:6 Dieu est au milieu d'elle : elle est inébranlable; * au lever de l'aurore, Dieu vient à son secours.
45:7 Les nations s'agitent, les royaumes s'ébranlent; * Il fait entendre Sa voix et la terre se fond d'épouvante.
45:8 Yahweh des armées est avec nous; * le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
45:9 Venez, contemplez les œuvres de Yahweh, les dévastations qu'Il a opérées sur la terre ! * Il a fait cesser les combats jusqu'au bout de ta terre,
45:10 Il a brisé l'arc, Il a rompu la lance, * Il a consumé par le feu les chars de guerre :
45:11 "Arrêtez et reconnaissez que Je suis Dieu; * Je domine sur les nations, Je domine sur la terre !"
45:12 Yahweh des armées est avec nous, * le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le Seigneur me sera Dieu, et cette pierre s’appellera la maison de Dieu.
Ant. Ædificávit * Móyses altáre Dómino Deo.
Psalmus 47 [3]
47:2 Magnus Dóminus, et laudábilis nimis * in civitáte Dei nostri, in monte sancto ejus.
47:3 Fundátur exsultatióne univérsæ terræ mons Sion, * látera Aquilónis, cívitas Regis magni.
47:4 Deus in dómibus ejus cognoscétur: * cum suscípiet eam.
47:5 Quóniam ecce reges terræ congregáti sunt: * convenérunt in unum.
47:6 Ipsi vidéntes sic admiráti sunt, conturbáti sunt, commóti sunt: * tremor apprehéndit eos.
47:7 Ibi dolóres ut parturiéntis: * in spíritu veheménti cónteres naves Tharsis.
47:9 Sicut audívimus, sic vídimus in civitáte Dómini virtútum, in civitáte Dei nostri: * Deus fundávit eam in ætérnum.
47:10 Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam, * in médio templi tui.
47:11 Secúndum nomen tuum, Deus, sic et laus tua in fines terræ: * justítia plena est déxtera tua.
47:12 Lætétur mons Sion, et exsúltent fíliæ Judæ: * propter judícia tua, Dómine.
47:13 Circúmdate Sion, et complectímini eam: * narráte in túrribus ejus.
47:14 Pónite corda vestra in virtúte ejus: * et distribúite domos ejus, ut enarrétis in progénie áltera.
47:15 Quóniam hic est Deus, Deus noster in ætérnum et in sǽculum sǽculi: * ipse reget nos in sǽcula.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Ædificávit Móyses altáre Dómino Deo.
Ant. Moïse édifia * un autel au Seigneur Dieu.
Psaume 47 [3]
47:2 Yahweh est grand, Il est l'objet de toute louange, * dans la cité de notre Dieu, sur Sa montagne sainte.
47:3 Elle s'élève gracieuse, joie de toute la terre, la montagne de Sion, * aux extrémités du septentrion, la cité du grand Roi.
47:4 Dieu, dans Ses palais, S'est fait connaître * comme un refuge.
47:5 Car voici que les rois s'étaient réunis, * ensemble ils s'étaient avancés.
47:6 Ils ont vu, soudain ils ont été dans la stupeur; éperdus, ils ont pris la fuite. * Là un tremblement les a saisis,
47:7 Une douleur comme celle de la femme qui enfante. * Par le vent d'Orient Vous brisez les vaisseaux de Tharsis.
47:9 Ce que nous avions entendu dire, nous l'avons vu * dans la cité de Yahweh des armées; dans la cité de notre Dieu : * Dieu l'affermit pour toujours.
47:10 O Dieu nous rappelons la mémoire de Votre bonté, * au milieu de Votre temple.
47:11 Comme Votre nom, ô Dieu, ainsi Votre louange arrive jusqu'aux extrémités de la terre. * Votre droite est pleine de justice.
47:12 Que la montagne de Sion se réjouisse, que les filles de Juda soient dans l'allégresse, * à cause de Vos jugements !
47:13 Parcourez Sion et faites-en le tour, * comptez ses forteresses;
47:14 Observez son rempart, * examinez ses palais, pour le raconter à la génération future.
47:15 Voilà le Dieu qui est notre Dieu à jamais et toujours ; * Il sera notre guide dans tous les siècles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Moïse édifia un autel au Seigneur Dieu.
V. Domum tuam, Dómine, decet sanctitúdo.
R. In longitúdinem diérum.
V. A votre maison, Seigneur, convient la sainteté.
R. Tout le long des jours.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Exáudi, Dómine Jesu Christe, preces servórum tuórum, et miserére nobis: Qui cum Patre et Spíritu Sancto vivis et regnas in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Exaucez, Seigneur Jésus-Christ, les prières de vos serviteurs, et ayez pitié de nous, vous qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Benedictióne perpétua benedícat nos Pater ætérnus. Amen.

Lectio 1
De libro secundo Paralipómenon
2 Chr 7:1-5
1 Cum complésset Sálomon fundens preces, ignis descéndit de cælo et devorávit holocáusta et víctimas: et majéstas Dómini implévit domum.
2 Nec potérant sacerdótes íngredi templum Dómini, eo quod implésset majéstas Dómini, templum Dómini.
3 Sed et omnes fílii Israél vidébant descendéntem ignem, et glóriam Dómini super domum: et corruéntes proni in terram super paviméntum stratum lápide, adoravérunt et laudavérunt Dóminum: Quóniam bonus, quóniam in sǽculum misericórdia ejus.
4 Rex autem et omnis pópulus immolábant víctimas coram Dómino.
5 Mactávit ígitur rex Sálomon hóstias, boum vigínti duo míllia, aríetum centum vigínti míllia: et dedicávit domum Dei rex et univérsus pópulus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. In dedicatióne templi decantábat pópulus laudem:
* Et in ore eórum dulcis resonábat sonus.
V. Fundáta est domus Dómini supra vérticem móntium, et vénient ad eam omnes gentes.
R. Et in ore eórum dulcis resonábat sonus.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Père éternel nous bénisse d'une bénédiction perpétuelle. Ainsi soit-il.

Leçon 1
Du second livre des Paralipomènes.
2 Chr 7:1-5
Quand Salomon eut achevé sa prière, un feu descendit du ciel et dévora les holocaustes et les victimes ; et la majesté du Seigneur emplit la maison. Les prêtres ne pouvaient plus entrer dans le temple du Seigneur, parce que la majesté du Seigneur avait rempli le temple du Seigneur. Mais tous les enfants d’Israël voyaient aussi le feu descendant et la gloire du Seigneur sur la maison, et tombant la face contre terre sur le pavé de pierre, ils adorèrent et louèrent le Seigneur : Car il est bon, car étemelle est sa miséricorde \ Alors le roi et tout le peuple immolèrent des victimes devant le Seigneur. Le roi Salomon immola donc en hostie sacrifidelle, vingt-deux mille bœufs, cent vingt mille béliers ; et le roi avec tout son peuple fit ainsi la dédicace de la maison de Dieu.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. A la dédicace du temple, le peuple chantait la louange,
* Et dans leur bouche, résonnait un doux son.
V. Elle a été fondée la maison du Seigneur, sur le sommet des monts, et elles viendront à elle, toutes les nations.
R. Et dans leur bouche, résonnait un doux son.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Unigénitus Dei Fílius nos benedícere et adjuváre dignétur. Amen.

Lectio 2
2 Chr 7:6-9
6 Sacerdótes autem stábant in offíciis suis, et Levítæ in organis cárminum Dómini, quæ fecit David rex ad laudándum Dóminum: Quóniam in ætérnum misericórdia ejus; hymnos David canéntes per manus suas: porro sacerdótes canébant tubis ante eos, cunctúsque Israël stábat.
7 Sanctificávit quoque Sálomon médium átrii ante templum Dómini: obtúlerat enim ibi holocáusta, et ádipes pacificórum: quia altáre ǽneum, quod fécerat, non póterat sustinére holocáusta et sacrifícia et ádipes.
8 Fecit ergo Sálomon solemnitátem in témpore illo septem diébus, et omnis Israël cum eo, ecclésia magna valde ab intróitu Emath usque ad Torréntem Ægýpti.
9 Fecítque die octávo colléctam, eo quod dedicásset altáre septem diébus, et solemnitátem celebrásset diébus septem.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Fundáta est domus Dómini supra vérticem móntium, et exaltáta est super omnes colles:
* Et vénient ad eam omnes gentes, et dicent: Glória tibi, Dómine.
V. Veniéntes autem vénient cum exsultatióne, portántes manípulos suos.
R. Et vénient ad eam omnes gentes, et dicent: Glória tibi, Dómine.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Fils unique de Dieu daigne nous bénir et nous secourir. Ainsi soit-il.

Leçon 2
2 Chr 7:6-9
Les Prêtres étaient occupés à leurs offices et les Lévites au jeu des instruments, pour les chants du Seigneur que le roi David a composés pour louer le Seigneur : Car étemelle est sa miséricorde. Ils chantaient les hymnes de David, en jouant avec leurs mains ; les Prêtres, eux, sonnaient de la trompette devant eux. Salomon consacra aussi le milieu du parvis, devant le temple du Seigneur ; c’est là qu’il avait offert les holocaustes et les graisses des hosties pacifiques. Salomon fit donc en ce temps-là une fête de sept jours et, avec lui, tout Israël, venu en très grande assemblée, de tout le pays qui va du torrent d’Emath au torrent d’Égypte. Une réunion plénière eut lieu le huitième jour, parce qu’il avait dédié l’autel pendant sept jours et célébré cette solennité pendant sept jours.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Elle a été fondée, la maison du Seigneur, sur le sommet des monts et élevée au-dessus de toutes les collines,
* Et elles viendront à elle, toutes les nations, et elles diront : Gloire à vous, Seigneur.
V. Venant elles viendront avec allégresse, portant leurs gerbes.
R. Et elles viendront à elle, toutes les nations, et elles diront : Gloire à vous, Seigneur.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Spíritus Sancti grátia illúminet sensus et corda nostra. Amen.

Lectio 3
2 Chr 7:11-16
11 Complevítque Sálomon domum Dómini, et domum regis, et ómnia quæ disposúerat in corde suo, ut fáceret in domo Dómini et in domo sua, et prosperátus est.
12 Appáruit autem ei Dóminus nocte, et ait: Audívi oratiónem tuam, et elégi locum istum mihi in domum sacrifícii.
13 Si cláusero cælum, et plúvia non flúxerit, et mandávero et præcépero locústæ, ut dévoret terram, et mísero pestiléntiam in pópulum meum:
14 Convérsus autem pópulus meus, super quos invocátum est nomen meum, deprecátus me fúerit, et exquisíerit fáciem meam, et égerit pœniténtiam a viis suis pessimis: et ego exáudiam de cælo, et propítius ero peccátis eórum, et sanábo terram eórum.
15 Oculi quoque mei erunt apérti, et aures meæ eréctæ ad oratiónem ejus qui in loco isto oráverit.
16 Elégi enim et sanctificávi locum istum, ut sit nomen meum ibi in sempitérnum, et permáneant óculi mei et cor meum ibi cunctis diébus.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Bénedic, Dómine, domum istam, quam ædificávi nómini tuo: veniéntium in loco isto
* Exáudi preces in excélso sólio glóriæ tuæ.
V. Dómine, si convérsus fúerit pópulus tuus, et oráverit ad sanctuárium tuum.
R. Exáudi preces in excélso sólio glóriæ tuæ.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Exáudi preces in excélso sólio glóriæ tuæ.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la grâce du Saint-Esprit illumine nos esprits et nos coeurs. Ainsi soit-il.

Leçon 3
2 Chr 7:11-16
Salomon acheva donc la maison du Seigneur et la maison du roi et tout ce qu’en son cœur il avait projeté de faire dans la maison du Seigneur et dans la maison du roi et il eut prospérité. Même le Seigneur lui apparut la nuit et lui, dit : « J’ai exaucé ta prière et me suis choisi ce lieu pour maison de sacrifice. Si je ferme le ciel et que la pluie ne tombe plus et si je donne mandat et précepte à la sauterelle de dévorer le fruit de la terre et envoie la peste sur mon peuple, et qu’alors mon peuple se convertisse, lui sur qui mon nom a été invoqué, et qu’il me prie et cherche ma face et fasse pénitence de ses voies mauvaises, moi, du haut du ciel je l’exaucerai et je serai miséricordieux pour leurs péchés et je guérirai leur terre. Mes yeux aussi seront ouverts et mes oreilles tendues à la prière de celui qui aura prié en ce lieu. Car j’ai choisi et sanctifié ce lieu pour que mon nom soit là1 pour toujours et que tous les jours y demeurent mes yeux et mon cœur. »
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Bénissez, Seigneur, cette maison que j’ai édifiée à votre nom ; de ceux qui viennent en ce heu,
* Exaucez les prières, du haut du trône élevé de votre gloire,
V. Seigneur, si votre peuple se convertit et prie à votre sanctuaire.
R. Exaucez les prières, du haut du trône élevé de votre gloire,
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Exaucez les prières, du haut du trône élevé de votre gloire, .
Nocturn II.
Ant. Non est hic áliud, * nisi domus Dei, et porta cæli.
Psalmus 83 [4]
83:2 Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum: * concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini.
83:3 Cor meum, et caro mea * exsultavérunt in Deum vivum.
83:4 Étenim passer invénit sibi domum: * et turtur nidum sibi, ubi ponat pullos suos.
83:4 Altária tua, Dómine virtútum: * Rex meus, et Deus meus.
83:5 Beáti, qui hábitant in domo tua, Dómine: * in sǽcula sæculórum laudábunt te.
83:6 Beátus vir, cujus est auxílium abs te: * ascensiónes in corde suo dispósuit, in valle lacrimárum in loco, quem pósuit.
83:8 Étenim benedictiónem dabit legislátor, ibunt de virtúte in virtútem: * vidébitur Deus deórum in Sion.
83:9 Dómine, Deus virtútum, exáudi oratiónem meam: * áuribus pércipe, Deus Jacob.
83:10 Protéctor noster, áspice, Deus: * et réspice in fáciem Christi tui:
83:11 Quia mélior est dies una in átriis tuis, * super míllia.
83:11 Elégi abjéctus esse in domo Dei mei: * magis quam habitáre in tabernáculis peccatórum.
83:12 Quia misericórdiam, et veritátem díligit Deus: * grátiam et glóriam dabit Dóminus.
83:13 Non privábit bonis eos, qui ámbulant in innocéntia: * Dómine virtútum, beátus homo, qui sperat in te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Non est hic áliud, nisi domus Dei, et porta cæli.
Nocturn II.
Ant. Ce lieu * n’est rien d’autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
Psaume 83 [4]
83:2 Que tes demeures sont aimables, Yahweh des armées ! * Mon âme s'épuise en soupirant après les parvis de Yahweh;
83:3 Mon cœur et ma chair * tressaillent vers le Dieu vivant.
83:4 Le passereau même trouve une demeure, * et l'hirondelle un nid où elle repose ses petits :
83:4 Tes autels, Yahweh des armées, * mon roi et mon Dieu !
83:5 Heureux ceux qui habitent Votre maison ! * Ils peuvent Vous louer encore.
83:6 Heureux les hommes qui ont en Vous leur force; * ils ne pensent qu'aux saintes montées, lorsqu'ils traversent la vallée des Larmes, ils la changent en un lieu plein de sources,
83:8 Et la pluie d'automne la couvre aussi de bénédictions. Pendant la marche s'accroît la vigueur, * et ils paraissent devant Dieu à Sion :
83:9 "Yahweh, Dieu des armées, disent-ils, écoute ma prière; * prête l'oreille, Dieu de Jacob."
83:10 Vous qui êtes notre bouclier, voyez, ô Dieu, * et regardez la face de Votre Oint !
83:11 Car un jour dans Vos parvis * vaut mieux que mille;
83:11 Je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu, * plutôt que d'habiter sous les tentes des méchants.
83:12 Car Yahweh Dieu est un soleil et un bouclier; * Yahweh donne la grâce et la gloire,
83:13 Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'innocence. * Yahweh des armées, heureux celui qui se confie en Vous !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Ce lieu n’est rien d’autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
Ant. Vidit Jacob scalam, * súmmitas ejus cælos tangébat, et descendéntes Angelos, et dixit: Vere locus iste sanctus est.
Psalmus 86 [5]
86:1 Fundaménta ejus in móntibus sanctis: * díligit Dóminus portas Sion super ómnia tabernácula Jacob.
86:3 Gloriósa dicta sunt de te, * cívitas Dei.
86:4 Memor ero Rahab, et Babylónis * sciéntium me.
86:4 Ecce, alienígenæ, et Tyrus, et pópulus Æthíopum, * hi fuérunt illic.
86:5 Numquid Sion dicet: Homo, et homo natus est in ea: * et ipse fundávit eam Altíssimus?
86:6 Dóminus narrábit in scriptúris populórum, et príncipum: * horum, qui fuérunt in ea.
86:7 Sicut lætántium ómnium * habitátio est in te.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Vidit Jacob scalam, súmmitas ejus cælos tangébat, et descendéntes Angelos, et dixit: Vere locus iste sanctus est.
Ant. Jacob vit une échelle * dont le sommet touchait aux deux et les Anges descendant, et il dit : Vraiment, ce lieu est saint.
Psaume 86 [5]
86:1 Il l'a fondée sur les saintes montagnes ! * Yahweh aime les portes de Sion, plus que toutes les demeures de Jacob.
86:3 Des choses glorieuses ont été dites sur toi, * cité de Dieu !
86:4 "Je nommerai Rahab et Babylone * parmi ceux qui me connaissent;
86:4 Voici les Philistins, et Tyr, avec l'Ethiopie : * c'est là qu'ils sont nés."
86:5 Et l'on dira de Sion : Celui-ci et celui-là y est né; * c'est Lui, le Très-Haut, qui l'a fondée.
86:6 Yahweh inscrira au rôle des peuples : * "Celui-ci est né là."
86:7 Et chanteurs et musiciens disent : * "Toutes mes sources sont en toi."
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Jacob vit une échelle dont le sommet touchait aux deux et les Anges descendant, et il dit : Vraiment, ce lieu est saint.
Ant. Eréxit Jacob * lápidem in títulum, fundens óleum désuper.
Psalmus 87 [6]
87:2 Dómine, Deus salútis meæ: * in die clamávi, et nocte coram te.
87:3 Intret in conspéctu tuo orátio mea: * inclína aurem tuam ad precem meam:
87:4 Quia repléta est malis ánima mea: * et vita mea inférno appropinquávit.
87:5 Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum: * factus sum sicut homo sine adjutório, inter mórtuos liber.
87:6 Sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris, quorum non es memor ámplius: * et ipsi de manu tua repúlsi sunt.
87:7 Posuérunt me in lacu inferióri: * in tenebrósis, et in umbra mortis.
87:8 Super me confirmátus est furor tuus: * et omnes fluctus tuos induxísti super me.
87:9 Longe fecísti notos meos a me: * posuérunt me abominatiónem sibi.
87:9 Tráditus sum, et non egrediébar: * óculi mei languérunt præ inópia.
87:10 Clamávi ad te, Dómine, tota die: * expándi ad te manus meas.
87:11 Numquid mórtuis fácies mirabília: * aut médici suscitábunt, et confitebúntur tibi?
87:12 Numquid narrábit áliquis in sepúlcro misericórdiam tuam, * et veritátem tuam in perditióne?
87:13 Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua, * et justítia tua in terra obliviónis?
87:14 Et ego ad te, Dómine, clamávi: * et mane orátio mea prævéniet te.
87:15 Ut quid, Dómine, repéllis oratiónem meam: * avértis fáciem tuam a me?
87:16 Pauper sum ego, et in labóribus a juventúte mea: * exaltátus autem, humiliátus sum et conturbátus.
87:17 In me transiérunt iræ tuæ: * et terróres tui conturbavérunt me.
87:18 Circumdedérunt me sicut aqua tota die: * circumdedérunt me simul.
87:19 Elongásti a me amícum et próximum: * et notos meos a miséria.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Eréxit Jacob lápidem in títulum, fundens óleum désuper.
Ant. Jacob érigea * la pierre en stèle de souvenir, répandant de l’huile par-dessus.
Psaume 87 [6]
87:2 Yahweh, Dieu de mon salut, * quand je crie la nuit devant Vous,
87:3 Que ma prière arrive en Votre présence, * prêtez l'oreille à mes supplications !
87:4 Car mon âme est rassasiée de maux, * et ma vie touche au schéol.
87:5 On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, * je suis comme un homme à bout de forces, je suis comme délaissé parmi les morts,
87:6 Pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre, dont Vous n'avez plus le souvenir, * et qui sont soustraits à Votre main.
87:7 Vous m'avez jeté au fond de la fosse, * dans les ténèbres, dans les abîmes.
87:8 Sur moi s'appesantit Votre fureur, * Vous m'accablez de tous Vos flots.
87:9 Vous avez éloigné de moi mes amis, * Vous m'avez rendu pour eux un objet d'horreur;
87:9 Je suis emprisonné sans pouvoir sortir; * mes yeux se consument dans la souffrance.
87:10 Je Vous invoque tout le jour, Yahweh, * j'étends les mains vers Vous.
87:11 Ferez-Vous un miracle pour les morts; * ou bien les ombres se lèveront-elles pour Vous louer ?
87:12 Publie-t-on Votre bonté dans le sépulcre, * Votre fidélité dans l'abîme ?
87:13 Vos prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres * et Votre justice dans la terre de l'oubli ?
87:14 Et moi, Yahweh, je crie vers Vous, * ma prière va au-devant de Vous dès le matin.
87:15 Pourquoi, Yahweh, repoussez-Vous mon âme, * me cachez-Vous Votre face ?
87:16 Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; * sous le poids de Vos terreurs, je ne sais que devenir.
87:17 Vos fureurs passent sur moi, * Vos épouvantes m'accablent.
87:18 Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; * elles m'assiègent toutes ensemble.
87:19 Vous avez éloigné de moi mes amis et mes proches; * mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Jacob érigea la pierre en stèle de souvenir, répandant de l’huile par-dessus.
V. Domus mea.
R. Domus oratiónis vocábitur.
V. Ma maison.
R. Maison de prière on l’appellera.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. Ipsíus píetas et misericórdia nos ádjuvet, qui cum Patre et Spíritu Sancto vivit et regnat in sǽcula sæculórum. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Qu'il nous secoure par sa bonté et sa miséricorde, celui qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. Amen.

Lectio 4
Sermo sancti Augustini Episcopi
Sermo 252 de Tempore
Quotiescúmque, fratres caríssimi, altáris vel templi festivitátem cólimus, si fidéliter ac diligénter atténdimus et sancte ac juste vívimus, quidquid in templis manufáctis ágitur, totum in nobis spiritáli ædificatióne complétur. Non enim mentítus est ille qui dixit: Templum enim Dei sanctum est, quod estis vos; et íterum: Nescitis quia córpora vestra templum sunt Spíritus Sancti, qui in vobis est? Et ideo, fratres caríssimi, quia, nullis præcedéntibus méritis, per grátiam Dei merúimus fíeri templum Dei, quantum possumus cum ipsíus adjutório labóremus, ne Dóminus noster in templo suo, hoc est, in nobis ipsis, invéniat quod óculos suæ majestátis offéndat.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Orántibus in loco isto,
* Dimítte peccáta pópuli tui, Deus, et osténde eis viam bonam per quam ámbulent, et da glóriam in loco isto.
V. Qui regis Israël inténde, qui dedúcis velut ovem Joseph, qui sedes super Chérubim.
R. Dimítte peccáta pópuli tui, Deus, et osténde eis viam bonam per quam ámbulent, et da glóriam in loco isto.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et plein de clémence. Ainsi soit-il.

Leçon 4
Sermon de saint Augustin, Évêque.
Sermo 252 de Tempore
Chaque fois, frères bien-aimés, que nous célébrons la fête de l’autel ou du temple, si nous sommes fidèlement et soigneusement attentifs, ayant aussi une vie sainte et juste, tout ce qui se fait dans ces temples bâtis de main d’homme s’accomplit totalement en nous, en édification spirituelle. Car il ne ment pas, celui qui a dit : Il est saint en effet, ce temple de Dieu que vous êtes. Et encore : Ignorez-vous que vos corps sont le temple du Saint-Esprit qui est en vous? C’est pourquoi, frères bien- aimés, puisque, sans aucun mérite précédent, la grâce de Dieu nous a donné de mériter de devenir le temple de Dieu, travaillons, autant que nous le pouvons, à ce que notre Seigneur ne trouve dans son temple, c’est-à-dire en nous-mêmes, rien qui offense les yeux de sa majesté.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. A ceux qui prient en ce lieu,
* Remettez, ô Dieu, les péchés de votre peuple et montrez-leur la bonne voie par laquelle ils doivent marcher et glorifiez ce lieu.
V. Vous qui gouvernez Israël, soyez attentif, vous qui conduisez Joseph comme une brebis et qui siégez au- dessus des Chérubins.
R. Remettez, ô Dieu, les péchés de votre peuple et montrez-leur la bonne voie par laquelle ils doivent marcher et glorifiez ce lieu.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. Amen.

Lectio 5
Sed habitáculum cordis nostri evacuétur vítiis, et virtútibus repleátur; claudátur diabolo, et aperiátur Christo. Et ita labóremus, ut nobis bonórum óperum clávibus jánuam regni cæléstis aperíre possímus. Sicut enim malis opéribus, quasi quibúsdam seris ac véctibus, vitæ nobis janua claudítur; ita, absque dubio, bonis opéribus aperítur. Et ídeo, fratres caríssimi, unusquísque consíderet consciéntiam suam, et, quando se áliquo crímine vulnerátum esse cognóverit, prius oratiónibus, jejúniis vel eleemósynis stúdeat mundáre consciéntiam suam; et sic Eucharístiam præsúmat accípere.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. O quam metuéndus est locus iste:
* Vere non est hic áliud nisi domus Dei et porta cæli.
V. Hæc est domus Dómini firmiter ædificáta, bene fundáta est supra firmam petram.
R. Vere non est hic áliud nisi domus Dei et porta cæli.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Christ nous donne les joies de l'éternelle vie. Ainsi soit-il.

Leçon 5
Mais que l’habitacle de notre cœur soit vidé de ses vices et rempli de vertus ; qu’il soit clos au diable et ouvert au Christ. Et travaillons de telle sorte que, par les clefs des bonnes œuvres, nous puissions nous ouvrir la porte du royaume céleste. Car de même que par les œuvres mauvaises, comme par des verrous et des barres, la porte de la vie nous est fermée, de même elle nous est sans aucun doute ouverte par les bonnes œuvres. Ainsi donc, frères bien-aimés, que chacun considère sa conscience et quand il se sera reconnu blessé de quelque crime, que d’abord il s’applique par des prières, des jeûnes et des aumônes à purifier sa conscience, et qu’à ces conditions, il ose recevoir l’Eucharistie.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Oh! combien redoutable est ce lieu!
* Vraiment il n’est rien d’autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
V. Voici la maison du Seigneur solidement édifiée, elle est bien établie sur la pierre ferme.
R. Vraiment il n’est rien d’autre que la maison de Dieu et la porte du ciel.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. Amen.

Lectio 6
Si enim, agnóscens reátum suum, ipse se a divíno altári subtráxerit, cito ad indulgéntiam divínæ misericórdiæ pervéniet. Quia, sicut qui se exáltat, humiliábitur; ita, e contrário, qui se humíliat ab altári Ecclésiæ pro emendatióne vitæ removére volúerit, ab ætérno illo et cælésti convívio excommunicári pénitus non timébit.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Mane surgens Jacob, erigébat lápidem in títulum, fundens óleum désuper; votum vovit Dómino:
* Vere locus iste sanctus est, et ego nesciébam.
V. Cumque evigilásset Jacob de somno, ait.
R. Vere locus iste sanctus est, et ego nesciébam.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Vere locus iste sanctus est, et ego nesciébam.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que Dieu daigne allumer dans nos coeurs le feu de son amour. Ainsi soit-il.

Leçon 6
Car si celui qui se reconnaît coupable se retire de l’autel divin, il arrivera bien vite à l’indulgence de la divine miséricorde. De même en effet que celui qui s’exalte sera humilié, ainsi, au contraire, celui qui s’humilie sera exalté. Car, ainsi que je l’ai dit, celui qui, reconnaissant sa faute, consent, pour la réforme de sa vie, à se retirer humblement de l’autel de l’Église, n’aura pas à craindre d’être excommunié de l’étemel festin du ciel.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Au matin, à son lever, Jacob érigea la pierre, en stèle de souvenir, répandit de l’huile par dessus et la voua au Seigneur:
* Vraiment ce lieu est saint et je ne le savais pas.
V. Et quand il se fut éveillé de son sommeil, Jacob dit:
R. Vraiment ce lieu est saint et je ne le savais pas.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Vraiment ce lieu est saint et je ne le savais pas.
Nocturn III.
Ant. Qui hábitat * in adjutório Altíssimi, in protectióne Dei cæli commorábitur.
Psalmus 90 [7]
90:1 Qui hábitat in adjutório Altíssimi, in protectióne Dei cæli commorábitur.
90:2 Dicet Dómino: Suscéptor meus es tu, et refúgium meum: * Deus meus sperábo in eum.
90:3 Quóniam ipse liberávit me de láqueo venántium, * et a verbo áspero.
90:4 Scápulis suis obumbrábit tibi: * et sub pennis ejus sperábis.
90:5 Scuto circúmdabit te véritas ejus: * non timébis a timóre noctúrno,
90:6 A sagítta volánte in die, a negótio perambulánte in ténebris: * ab incúrsu, et dæmónio meridiáno.
90:7 Cadent a látere tuo mille, et decem míllia a dextris tuis: * ad te autem non appropinquábit.
90:8 Verúmtamen óculis tuis considerábis: * et retributiónem peccatórum vidébis.
90:9 Quóniam tu es, Dómine, spes mea: * Altíssimum posuísti refúgium tuum.
90:10 Non accédet ad te malum: * et flagéllum non appropinquábit tabernáculo tuo.
90:11 Quóniam Ángelis suis mandávit de te: * ut custódiant te in ómnibus viis tuis.
90:12 In mánibus portábunt te: * ne forte offéndas ad lápidem pedem tuum.
90:13 Super áspidem, et basilíscum ambulábis: * et conculcábis leónem et dracónem.
90:14 Quóniam in me sperávit, liberábo eum: * prótegam eum, quóniam cognóvit nomen meum.
90:15 Clamábit ad me, et ego exáudiam eum: * cum ipso sum in tribulatióne: erípiam eum et glorificábo eum.
90:16 Longitúdine diérum replébo eum: * et osténdam illi salutáre meum.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Qui hábitat in adjutório Altíssimi, in protectióne Dei cæli commorábitur.
Nocturn III.
Ant. Çelui qui habite * dans le secours du Très-Haut demeurera sous la protection du Dieu du ciel.
Psaume 90 [7]
90:1 Celui qui s'abrite sous la protection du Très-Haut * repose à l'ombre du Tout-Puissant.
90:2 Je dis à Yahweh : "Vous êtes mon refuge et ma forteresse, * mon Dieu en qui je me confie."
90:3 Car c'est Lui qui te délivre du filet de l'oiseleur * et de la peste funeste.
90:4 Il te couvrira de Ses ailes, * et sous Ses plumes tu trouveras un refuge.
90:5 Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. * Tu n'auras à craindre ni les terreurs de la nuit,
90:6 Ni la flèche qui vole pendant le jour, ni la peste qui marche dans les ténèbres, * ni la contagion qui ravage en plein midi.
90:7 Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, * tu ne seras pas atteint.
90:8 De tes yeux seulement tu regarderas, * et tu verras la rétribution des méchants.
90:9 Car tu as dit : "Vous êtes mon refuge, Yahweh !" * tu as fait du Très-Haut ton asile.
90:10 Le malheur ne viendra pas jusqu'à toi, * aucun fléau n'approchera de ta tente.
90:11 Car Il ordonnera à Ses anges * de te garder dans toutes tes voies.
90:12 Ils te porteront sur leurs mains, * de peur que ton pied ne heurte contre la pierre.
90:13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, * tu fouleras le lionceau et le dragon.
90:14 "Puisqu'il s'est attaché à Moi, Je le délivrerai; * Je le protégerai, puisqu'il connaît Mon nom.
90:15 Il M'invoquera et Je l'exaucerai; * Je serai avec lui dans la détresse. "Je le délivrerai et le glorifierai.
90:16 Je le rassasierai de longs jours, * et Je lui ferai voir mon salut."
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Çelui qui habite dans le secours du Très-Haut demeurera sous la protection du Dieu du ciel.
Ant. Templum Dómini * sanctum est, Dei structúra est, Dei ædificátio est.
Psalmus 95 [8]
95:1 Cantáte Dómino cánticum novum: * cantáte Dómino, omnis terra.
95:2 Cantáte Dómino, et benedícite nómini ejus: * annuntiáte de die in diem salutáre ejus.
95:3 Annuntiáte inter gentes glóriam ejus, * in ómnibus pópulis mirabília ejus.
95:4 Quóniam magnus Dóminus, et laudábilis nimis: * terríbilis est super omnes deos.
95:5 Quóniam omnes dii géntium dæmónia: * Dóminus autem cælos fecit.
95:6 Conféssio, et pulchritúdo in conspéctu ejus: * sanctimónia et magnificéntia in sanctificatióne ejus.
95:7 Afférte Dómino, pátriæ géntium, afférte Dómino glóriam et honórem: * afférte Dómino glóriam nómini ejus.
95:8 Tóllite hóstias, et introíte in átria ejus: * adoráte Dóminum in átrio sancto ejus.
95:9 Commoveátur a fácie ejus univérsa terra: * dícite in géntibus quia Dóminus regnávit.
95:10 Étenim corréxit orbem terræ qui non commovébitur: * judicábit pópulos in æquitáte.
95:11 Læténtur cæli, et exsúltet terra: commoveátur mare, et plenitúdo ejus: * gaudébunt campi, et ómnia quæ in eis sunt.
95:12 Tunc exsultábunt ómnia ligna silvárum a fácie Dómini, quia venit: * quóniam venit judicáre terram.
95:13 Judicábit orbem terræ in æquitáte, * et pópulos in veritáte sua.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Templum Dómini sanctum est, Dei structúra est, Dei ædificátio est.
Ant. Le temple de Dieu * est saint, il est construction de Dieu, il est édifié par Dieu.
Psaume 95 [8]
95:1 Chantez à Yahweh un cantique nouveau ! * Chantez à Yahweh, vous habitants de toute la terre !
95:2 Chantez à Yahweh, bénissez Son nom ! * Annoncez de jour en jour Son salut,
95:3 Racontez Sa gloire parmi les nations, * Ses merveilles parmi tous les peuples.
95:4 Car Yahweh est grand et digne de toute louange, * Il est redoutable par dessus tous les dieux,
95:5 Car tous les dieux des peuples sont néant. * Mais Yahweh a fait les cieux.
95:6 La splendeur et la magnificence sont devant Lui, * la puissance et la majesté sont dans Son sanctuaire.
95:7 Rendez à Yahweh, famille des peuples, rendez à Yahweh gloire et puissance ! * Rendez à Yahweh la gloire due à Son nom !
95:8 Apportez l'offrande et venez dans Ses parvis. * Prosternez-vous devant Yahweh avec l'ornement sacré;
95:9 Tremblez devant Lui, vous, habitants de toute la terre ! * Dites parmi les nations : "Yahweh est roi;
95:10 Aussi le monde sera stable et ne chancellera pas; * Il jugera les peuples avec droiture."
95:11 Que les cieux se réjouissent et que la terre soit dans l'allégresse ! Que la mer s'agite avec tout ce qu'elle contient ! * Que la campagne s'égaie avec tout ce qu'elle renferme,
95:12 Que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie, devant Yahweh, car Il vient ! * Car Il vient pour juger la terre;
95:13 Il jugera le monde avec justice, * et les peuples selon Sa fidélité.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Le temple de Dieu est saint, il est construction de Dieu, il est édifié par Dieu.
Ant. Benedícta * glória Dómini, de loco sáncto suo, allelúja.
Psalmus 98 [9]
98:1 Dóminus regnávit, irascántur pópuli: * qui sedet super Chérubim, moveátur terra.
98:2 Dóminus in Sion magnus: * et excélsus super omnes pópulos.
98:3 Confiteántur nómini tuo magno: quóniam terríbile, et sanctum est: * et honor regis judícium díligit.
98:4 Tu parásti directiónes: * judícium et justítiam in Jacob tu fecísti.
98:5 Exaltáte Dóminum, Deum nostrum, et adoráte scabéllum pedum ejus: * quóniam sanctum est.
98:6 Móyses et Aaron in sacerdótibus ejus: * et Sámuel inter eos, qui ínvocant nomen ejus:
98:6 Invocábant Dóminum, et ipse exaudiébat eos: * in colúmna nubis loquebátur ad eos.
98:7 Custodiébant testimónia ejus, * et præcéptum quod dedit illis.
98:8 Dómine, Deus noster, tu exaudiébas eos: * Deus, tu propítius fuísti eis, et ulcíscens in omnes adinventiónes eórum.
98:9 Exaltáte Dóminum, Deum nostrum, et adoráte in monte sancto ejus: * quóniam sanctus Dóminus, Deus noster.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.

Ant. Benedícta glória Dómini, de loco sáncto suo, allelúja.
Ant. Bénie soit * la gloire du Seigneur, du haut de son lieu saint, alléluia.
Psaume 98 [9]
98:1 Yahweh est roi : les peuples tremblent; * Il est assis sur les Chérubins; la terre chancelle.
98:2 Yahweh est grand dans Sion, * Il est élevé au dessus de tous les peuples.
98:3 Qu'on célèbre Votre nom grand et redoutable ! Il est saint ! * Qu'on célèbre la puissance du Roi qui aime la justice !
98:4 Vous affermissez la droiture, * Vous exercez en Jacob la justice et l'équité.
98:5 Exaltez Yahweh, notre Dieu, et prosternez-vous devant l'escabeau de ses pieds. * Il est saint !
98:6 Moïse et Aaron étaient parmi Ses prêtres, * et Samuel parmi ceux qui invoquaient Son nom.
98:6 Ils invoquaient Yahweh, et Il les exauçait, * Il leur parlait dans la colonne de nuée.
98:7 Ils observaient Ses commandements, * et la loi qu'Il leur avait donnée.
98:8 Yahweh, notre Dieu, Vous les exauçerez, * Vous fûtes pour eux un Dieu clément, et Vous les punîtes de leurs fautes.
98:9 Exaltez Yahweh, notre Dieu, et prosternez-vous devant Sa montagne sainte, * car Il est saint, Yahweh notre Dieu !
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Ant. Bénie soit la gloire du Seigneur, du haut de son lieu saint, alléluia.
V. Hæc est domus Dómini fírmiter ædificáta.
R. Bene fundáta est supra firmam petram.
V. Voici la maison du Seigneur, solidement édifiée.
R. Elle a été bien fondée sur le roc ferme.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris:
V. Et ne nos indúcas in tentatiónem:
R. Sed líbera nos a malo.
Absolutio. A vínculis peccatórum nostrórum absólvat nos omnípotens et miséricors Dóminus. Amen.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés:
V. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
R. Mais délivrez-nous du mal.
Absolution. Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux daigne nous délivrer des liens de nos péchés. Ainsi soit-il.

V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Evangélica léctio sit nobis salus et protéctio. Amen.

Lectio 7
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam
Luc 19:1-10
In illo témpore: Ingréssus Jesus perambulábat Jéricho. Et ecce vir nómine Zachǽus: et hic princeps erat publicanórum, et ipse dives. Et réliqua.

Homilía sancti Ambrósii Epíscopi
Lib. 8 in Luc., prope finem
Zachǽus, statúra pusíllus, hoc est, nulla nobilitátis ingénitæ dignitáte sublímis, éxiguus méritis sicut pópulus natiónum, audíto Dómini Salvatóris advéntu, quem sui non recéperant, vidére cupiébat. Sed nemo fácile Jesum videt; nemo potest Jesum vidére constitútus in terra. Et, quia non prophétas, non legem habébat, tamquam formæ grátiam naturális, ascéndit in sycómorum, vanitátem scílicet Judæórum vestígio suo próterens, erráta quoque córrigens superióris ætátis. Et ídeo Jesum in interióris domus recépit hospítio.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Domus mea, domus oratiónis vocábitur, dicit Dóminus: in ea omnis qui petit, áccipit; et qui quærit, ínvenit;
* Et pulsánti aperiétur.
V. Pétite, et accipiétis; quǽrite, et inveniétis.
R. Et pulsánti aperiétur.

V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que la lecture du saint Evangile nous soit salut et protection. Ainsi soit-il.

Leçon 7
Lecture du saint Évangile selon saint Luc.
Luc 19:1-10
En ce temps-là, Jésus, étant entré à Jéricho, traversait la ville. Et voici qu’il y avait un homme appelé Zachée, chef des publicains et lui-même riche. Et le reste.

Homélie de saint Ambroise, Évêque.
Lib. 8 in Luc., prope finem
Zachée petit de taille, ce qui veut dire sans aucune dignité de noblesse native, petit de mérites comme le peuple des Gentils, ayant appris la venue du Seigneur Sauveur que les siens n’avaient pas reçu, désirait le voir. Mais personne ne voit facilement Jésus ; personne ne peut, fixé sur terre, voir Jésus. Et parce qu’il n’avait ni les Prophètes, ni la Loi, il monte sur le sycomore comme sur la grâce d’une forme naturelle1, foulant ainsi aux pieds la vanité des Juifs et corrigeant les erreurs de l’âge précédent. C’est ainsi qu’il donna à Jésus l’hospitalité dans l’intérieur de sa maison.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Ma maison sera appelée maison de prières, dit le Seigneur; en elle, quiconque demande reçoit, et qui cherche, trouve ;
* Et à qui frappe, on ouvrira.
V. Demandez et vous recevrez ; cherchez et vous trouverez.
R. Et à qui frappe, on ouvrira.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Divínum auxílium máneat semper nobíscum. Amen.

Lectio 8
Et bene ascéndit in árborem, ut arbor bona bonos fructus fáceret, ac, naturáli excísus oleástro et contra natúram insértus in bonam olívam, fructum posset legis afférre. Radix enim sancta, etsi rami inútiles. Quorum infructuósam glóriam plebs géntium, fide resurrectiónis, quasi quadam córporis elevatióne, transcéndit. Zachǽus ergo in sycómoro, cæcus in via: quorum álterum Dóminus miseratúrus exspéctat, álterum mansiónis suæ claritáte nobílitat; álterum sanatúrus intérrogat, apud álterum se, non invitátus, invítat. Sciébat enim úberem hospítii sui esse mercédem. Sed tamen, etsi nondum vocem invitántis audíerat, jam víderat afféctum.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.

R. Lápides pretiósi omnes muri tui,
* Et turres Jerúsalem gemmis ædificabúntur.
V. Portæ Jerúsalem ex sapphíro et smarágdo ædificabúntur, et ex lápide pretióso omnis circúitus muri ejus.
R. Et turres Jerúsalem gemmis ædificabúntur.
V. Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
R. Et turres Jerúsalem gemmis ædificabúntur.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le secours divin demeure toujours avec nous. Ainsi soit-il.

Leçon 8
Et il fait bien de monter sur l’arbre, afin que l’arbre bon fasse de bons fruits et que lui-même, détaché de l’olivier sauvage et greffé contre nature, sur un bon olivier, puisse donner le fruit de la Loi1. Car la racine est sainte bien que les rameaux soient infructueux. Au-dessus de cette gloire stérile des Juifs, le peuple des Gentils s’est élevé, par la foi de la résurrection, comme par une certaine élévation corporelle. Voilà donc Zachée sur le sycomore et l’aveugle sur le chemin. De l’un des deux le Seigneur attend l’appel pour lui faire miséricorde, il ennoblit l’autre en lui faisant l’honneur d’habiter chez lui. Il en interroge un, ayant l’intention de le guérir ; il s’invite chez l’autre, n’étant pas invité. Il savait en effet quelle serait la riche récompense de l’hospitalité qu’il recevrait ; et bien que n’ayant pas encore entendu la parole de l’invitant, il en avait déjà vu le désir en son cœur.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.

R. Pierres précieuses, tous tes murs,
* Et les tours de Jérusalem seront construites avec des perles.
V. Les portes de Jérusalem seront faites de saphir et d’émeraude, et tout le contour de son mur, de pierre précieuse.
R. Et les tours de Jérusalem seront construites avec des perles.
V. Gloire au Père, au Fils, * et au Saint-Esprit
R. Et les tours de Jérusalem seront construites avec des perles.
V. Jube, domne, benedícere.
Benedictio. Ad societátem cívium supernórum perdúcat nos Rex Angelórum. Amen.

Lectio 9
Verum, ne cæcum illum, tamquam fastidiósi páuperum, cito reliquísse videámur et transísse ad dívitem, exspectémus eum, quia exspectávit et Dóminus; interrogémus eum, quia interrogávit et Christus. Nos interrogémus, quia nescímus: ille, quia nóverat. Nos interrogémus, ut sciámus unde iste curátus sit: ille interrogávit, ut in uno plures discerémus unde Dóminum vidére mereámur. Interrogávit enim, ut crederémus, néminem, nisi confiténtem, posse salvári.
V. Tu autem, Dómine, miserére nobis.
R. Deo grátias.


Te Deum
Te Deum laudámus: * te Dóminum confitémur.
Te ætérnum Patrem * omnis terra venerátur.
Tibi omnes Ángeli, * tibi Cæli, et univérsæ Potestátes:
Tibi Chérubim et Séraphim * incessábili voce proclámant:

(Fit reverentia) Sanctus, Sanctus, Sanctus * Dóminus Deus Sábaoth.

Pleni sunt cæli et terra * majestátis glóriæ tuæ.
Te gloriósus * Apostolórum chorus,
Te Prophetárum * laudábilis númerus,
Te Mártyrum candidátus * laudat exércitus.
Te per orbem terrárum * sancta confitétur Ecclésia,
Patrem * imménsæ majestátis;
Venerándum tuum verum * et únicum Fílium;
Sanctum quoque * Paráclitum Spíritum.
Tu Rex glóriæ, * Christe.
Tu Patris * sempitérnus es Fílius.

Fit reverentia
Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem: * non horruísti Vírginis uterum.

Tu, devícto mortis acúleo, * aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu ad déxteram Dei sedes, * in glória Patris.
Judex créderis * esse ventúrus.

Sequens versus dicitur flexis genibus
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis súbveni, * quos pretióso sánguine redemísti.

Ætérna fac cum Sanctis tuis * in glória numerári.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, * et bénedic hereditáti tuæ.
Et rege eos, * et extólle illos usque in ætérnum.
Per síngulos dies * benedícimus te.

Fit reverentia, secundum consuetudinem
Et laudámus nomen tuum in sǽculum, * et in sǽculum sǽculi.

Dignáre, Dómine, die isto * sine peccáto nos custodíre.
Miserére nostri, Dómine, * miserére nostri.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
In te, Dómine, sperávi: * non confúndar in ætérnum.
V. Veuillez, Seigneur, bénir.
Benediction. Que le Roi des Anges nous fasse parvenir à la société des citoyens célestes. Ainsi soit-il.

Leçon 9
Mais pour n’avoir pas l’air d’être dédaigneux des pauvres, en laissant trop vite cet aveugle, pour passer au riche, arrêtons-nous à le regarder puisque le Seigneur lui aussi l’a fait; interrogeons-le, puisque le Christ aussi l’a interrogé. Nous l’interrogerons, à cause de notre ignorance ; tandis que le Christ l’a interrogé en raison de sa science. Nous l’interrogerons pour savoir pourquoi il a été guéri ; le Christ l’a interrogé, pour que nous apprenions d’un seul, comment, en grand nombre, nous mériterons de voir le Seigneur. Il l’a interrogé en effet pour que nous croyions que personne ne peut être sauvé si ce n’est celui qui confesse la vérité.
V. Et vous Seigneur, ayez pitié de nous.
R. Rendons grâces à Dieu.


Te Deum
Nous Vous louons ô Dieu: * nous Vous reconnaissons pour le Seigneur.
Ô Père éternel * toute la terre vous révère.
Tous les Anges * les Cieux, et toutes les Puissances,
Les Chérubins et les Séraphins * Vous proclament sans cesse:

(On fait une révérence) Saint, Saint, Saint * le Seigneur, le Dieu des armées.

Les Cieux et la terre sont remplis * de la majesté de Votre gloire.
Le choeur glorieux * des Apôtres,
Le phalange vénérable * des Prophètes,
L'armée des Martyrs éclatante de blancheur * célèbre Vos louanges;
La sainte Eglise confesse * Votre nom par toute la terre,
Ô Père * d'infinie majesté!
Et elle vénère Votre Fils * véritable et unique.
Ainsi que le Saint-Esprit * consolateur.
Vous êtes le Roi de gloire * ô Christ!
Vus êtes du Père * le Fils éternel.

On fait une révérence
Pour délivrer l'homme * Vous n'avez pas eu horreur du sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort * et ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu * dans la gloire du Père.
Nous croyons que vous êtes le juge * qui doit venir.

Le verset suivant se dit à genoux
Nous Vous supplions donc de secourir vos serviteurs * que Vous avez rachetés par Votre Sang précieux.

Faites qu'ils soient au nombre des saints, * dans la gloire éternelle.
Sauvez Votre peuple, Seigneur * et bénissez Votre héritage.
Conduisez Vos serviteurs * et élevez-les jusque dans l'éternité.
Chaque jour * nous Vous bénissons.

Par coutûme on s'incline pour le verset suivant
Et nous louons Votre nom dans les siècles; * et dans les siècles des siècles.

Daignez Seigneur, en ce jour * nous préserver de tout péché.
Ayez pitié de nous Seigneur, * ayez pitié de nous.
Que Votre miséricorde, Seigneur se répande sur nous, * selon que nous avons éspéré en Vous.
J'ai éspéré en Vous Seigneur; * que je ne sois pas confondu à jamais.
Reliqua omittuntur, nisi Laudes separandae sint.
Skip the rest, unless praying Lauds separately.
Oratio {Votiva}
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
Orémus
Deus, qui nobis per síngulos annos hujus sancti templi tui consecratiónis réparas diem, et sacris semper mystériis repræséntas incólumes: exáudi preces pópuli tui, et præsta; ut quisquis hoc templum benefícia petitúrus ingréditur, cuncta se impetrásse lætétur.
Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum: qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sǽcula sæculórum.
R. Amen.

Oraison {Votif}
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
Prions
O Dieu qui, chaque année, nous refaites le jour béni de la consécration de ce saint temple et nous présentez de nouveau sains et saufs à la grâce des saints mystères, exaucez les prières de votre peuple et faites que quiconque entrera dans ce temple, pour y demander quelque bienfait, se réjouisse d’avoir obtenu tout ce qu’il désirait.
Par Notre Seigneur Jésus Christ, Votre Fils, qui vit et règne avec Vous et le Saint-Esprit, Dieu, maintenant et pour les siècles des siècles.
R. Ainsi soit-il.

Conclusio
V. Dómine, exáudi oratiónem meam.
R. Et clamor meus ad te véniat.
V. Benedicámus Dómino.
R. Deo grátias.
V. Fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace.
R. Amen.
Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum: advéniat regnum tuum: fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie: et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris: et ne nos indúcas in tentatiónem: sed líbera nos a malo. Amen.
Conclusion
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que ma voix aille jusqu'à vous!
V. Bénissons le Seigneur.
R. Rendons grâces à Dieu.
V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.
R. Ainsi soit-il.
Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive,
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Post Divinum officium

Matutinum    Laudes
Prima    Tertia    Sexta    Nona
Vesperae    Completorium

Versions
pre Trident Monastic
Trident 1570
Trident 1910
Divino Afflatu
Reduced 1955
Rubrics 1960
1960 Newcalendar
Language 2
Latin
Deutsch
English
Espanol
Francais
Italiano
Magyar
Polski
Portugues
Polski-Newer
Votive
hodie
Dedicatio
Defunctorum
Parvum B.M.V.

Options